Sur Google, seuls 13% de l’écran sont vraiment intéressants

Un résultat de recherche sur Google

Si Google est devenu le moteur de recherche numéro un, ceci est désormais très certainement dû à la variété de ses services ainsi qu'à la pertinence de ses résultats. Reste que justement, celle-ci est régulièrement pointée du doigt. Une étude récente montre, elle, que sur un résultat de recherche, seuls 13% de l'écran sont vraiment intéressants.

Aaron Harris, cofondateur de Tutorspree, a détaillé les motivations et la méthode derrière ce résultat. Pour faire simple, l’homme a simplement calculé le nombre de pixels dédiés à la zone effective des résultats de recherche, qu’il a ensuite comparé à ceux des zones de la barre de menu en haut de l’écran, aux liens sponsorisés, etc.

Ainsi donc, sur un écran type de résultat de recherche, 13% sont donc dévolus au contenu « intéressant », 29% pour les liens sponsorisés (les fameux Adwords), 14% pour la barre de navigation en haut et 7% pour les résultats sur Google Maps. Selon les termes recherchés, ce pourcentage peut même diminuer. Et pire encore, sur mobile, il se retrouve proche de 0, obligeant à scroller pour obtenir le contenu désiré…

Tags :Sources :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est STRICTEMENT de notre faute. La plupart d’entre nous sont d’accord d’avoir des pubs sur leur applis de smartphones pour ne pas les payer. Il ne faut pas s’étonner de la société vers laquelle on se dirige a grands pas: Idiocracy

    1. Je ne suis pas d’accord.
      Si nous sommes d’accord pour avoir de la pub c’est comme tu le dis pour ne pas payer.
      MAIS :
      1) Ce n’est pas parce que de la pub est affichée qu’elle à un impacte sur nos comportements… Franchement combien d’entre nous on développé une capacité de « filtre-anti-pub » en surfant… Mis à part les pop up envahissant, on ne les autres on ne les remarques même plus !!!
      2) Si ca peut permettre de financer des entreprises innovantes qui développent des services libre et utiles à tous (je parle de Google, pas de l’immondice qu’est Facebook)…

      C’est un modèle économique sans douleur, et bénéfique pour tout le monde alors arrétons de cracher sur ce qui est un faux problème. Le fait de filtrer nous même le contenu qui nous intéresse est justement un gage de sélèction et donc d’intelligence.

      1. Ca c’est ce que tu veux croire, mais même si directement voir une pub ne va pas te faire te lever en te disant mon dieu il me le faut je cour au supermarché, elle à tout de même un impact sur toi. Ca à déjà été démontré, et si ça n’était pas le cas les marques ne s’emmerderaient pas à faire autant de pub, surtout les marques célèbres que tout le monde connait et qui du coup n’auraient théoriquement pas besoin de se faire de la pub.

        1. Un peu comme le subliminale ???
          Mouais pourquoi pas.
          Ceci dit, cela reste un modèle économique sans douleur, qui (pour l’instant) n’a pas d’impact négatif sur notre société, pas de risque selon moi de se rapprocher du modèle idiocratique ^^

        2. @HardMind

          Qui vivra verra…

          mais vu le niveau de français ( ou de toutes autres langues du reste ! je le constate en espagnol aussi) et cela même de la part de la presse tv & écrite et de nos dirigeants, je suis plus enclin a pencher pour le modèle idiocratique que scientifique… 😉

        3. @Eric.
          Concernant ce point, je ne suis on ne peut plus d’accord avec toi.
          Néanmoins, je pense que ce problème est dû à un phénomène sociétal bien plus complexe et profond que le modèle économique de financement par les publicité que l’on a tant pris l’habitude de décrier (selon moi à tord).
          Dans un autre sens, peu être que la population n’est pas plus « idiote » aujourd’hui qu’hier, seulement l’idiotie est plus visible grace/a cause d’internet. Le risque réél la dedans, c’est quand des abrutis sont pris comme référence (je suis certain que chacun à ses propres références en ce domaine ^^)

  2. Je viens de faire le même test sur cet article. En prennant en compte uniquement l’affichage du haut de la page (visible sans scroller) je tombe sur 19%. Si je considère l’intégralité de la page et considere tous les commentaires comme interessants je tombe à 4%.

  3. Sauf que les zones 12%, 17% et 7% sont issu de malwares, cookies etc liee a la naviagtion…
    avec une machine « propore », on n’obtient pas cette fenetre lors d’une recherche…

  4. Avec ce que l’on sait aujourd’hui, pourquoi continuez vous à utiliser Google directement?

    Prenez 2 minutes pour configurer Startpage ou DuckDuckGo (j’ai une préférence pour le premier, basé aux Pays-Bas et pas aux USA).
    Startpage n’est pas très beau, mais on peut l’améliorer grandement avec l’extension Stylish de Firefox (ah oui, quittez Chrome pour Firefox. Ce dernier serait d’ailleurs passé devant en terme de vitesse de navigation). Un gros plus de SP, un bouton pour ouvrir une page avec leur proxy (ixquick).

    Enfin, pensez à faire un tour sur prism-break.

    1. Ce n’est pas une question de beauté, mais d’efficacité.
      Chacun peu dire ce qu’il veut, MAIS AUCUN moteur de recherche n’arrive à espérer arrivé à l’horizon du quart de la cheville de Google (et ce n’est pas faute d’en avoir essayer beaucoup)
      En tant que développeur il m’est impossible de travailler avec un autre moteur de recherche.
      Cela est dû à un processus d’amélioration continu et appliqué de manière intélligente depuis 10 ans, la concurence existe, mais uniquement dans la théorie.
      Et il en va de même pour nombre de leurs services heureusement/malheureusement (rayer la mantion inutile), ce qu’ils font est tout simplement 3 divisions au dessus de tout les autres (un service/logiciel en beta de google, équivaut à un version final multipatché de n’importe quel autre boite… c’est comme ça…

    2. Quand à prism, ca me fait bien rire… Je ne comprend même pas comment qui que ce soit pouvait douter que les services de renseignement se serai privé de fouiller dans les immenses reservoir de donnée dont dispose les entreprises technologique…
      C’est comme si un mandiant voyait une montagne d’or devant lui à sa disposition et se disait « Ho tiens non je vais pas y toucher et retourner chez moi sous mon carton » … c’était juste inéluctable.

      1. Peut-être, mais si tu réagis pas quand ça passe dans la conscience collective décomplexée, tu glisses encore un peu.
        Je vais te donner un exemple pour l’aspect « vie privée des ressortissants américains » : t’es ingénieur, t’as de l’ambition et tu bosses (ou tu risques de bosser) pour le gouvernement US.
        Et bien, depuis 15 jours, tu fais gaffe à ce que t’écris sous le pseudo « HardMind » dans les commentaires de certaines news. Pourquoi ? Parce que tu sais que t’auras aucun recours (même pas « informel ») si on te ressort un vieux post dans 10 ans pour bloquer ta carrière. On te dira : « Mais madame/monsieur, en 2013, vous étiez de ceux qui critiquaient la NSA en 2013 ! Vous souteniez même ce traitre dans les commentaires news de son avenir … je suis désolé, mais vous ne pouvez pas prétendre à ce poste qui implique un minimum de sens du secret ! »
        Et comme tout le monde aura dit « on le sait déjà » au moment où l’espionnage sans réelle justification et « à la volée » aura été révélée … t’auras beau dire que tes opinions concernant la société ou les autres n’engagent pas ton comportement propre, tu seras grillé. Pire, on pourra sélectionner en amont les employés les plus dociles, chez qui aucun cas de conscience n’est possible. Le rêve de toute organisation qui fuit la confrontation avec l’opinion publique.

        1. Pour te dire à quel point c’est débile : dans les commentaires du site américain Engadget, j’ai récemment vu qu’un Vénézuélien, en passe d’émigrer vers les Etats-Unis, faire du lobbying pro-américain (en enfonçant son pays d’origine : « j’ai honte du Venezuela, etc ») … manifestement parce qu’il avait déjà intégré le fait que ça pouvait lui servir.
          Bien venue en URSS mondiale !

  5. perso j’utilise Stylish pour modifier l’apparence de la page de résultats de Google

    je garde la barre de recherche (14%) et les résultats « naturels » que j’affiche sur toute la largeur de mon navigateur, et sur 2 colonnes pour maximiser l’affichage
    je dois donc arriver à 86% d’infos intéressantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité