Il faut 5 millions de dollars pour créer le parfait brocoli

Brocoli

Thomas Bjorkman, horticulteur suédois et professeur à Cornell, va enfin arriver au bout d'une quête de longue date. Il compte réussir à créer le brocoli parfait.

Pour certains, la quête d’une vie est de débarrasser la Terre de ses vices et d’élaborer une sorte d’utopie, pour d’autres le but ultime est de perfectionner les légumes. Notre chercheur voue son existence au perfectionnement d’une série de souches de brocoli qui peuvent être facilement cultivables sur la côte est des Etats-Unis.

En effet, le climat est extrêmement torride et les brocolis quasi incultivables, ils subissent des jours de transport en camion et arrivent dans des états catastrophiques. Fait qui n’aide pas à les substituer aux hamburgers ou nuggets.

Bjorkman veut changer tout cela, en sélectionnant les propriétés qui donnent au brocoli une belle couleur verte foncée, une texture croquante, et beaucoup de glucoraphanin, un composé qui aide à prévenir le cancer. Quand on vous dit que c’est bon pour la santé !

L’objectif est d’augmenter considérablement la consommation de brocoli, au point de réunir 3,2 millions de dollars en subventions du ministère de l’Agriculture et au moins 1,7 millions de dollars issus de sociétés privées.

Cette variété de brocoli parfaite devrait arriver dans les prochaines années. L’étude est des plus sérieuses, visant à améliorer le régime alimentaire des américains, à réduire le nombre d’émissions de gaz et à renforcer le poids de l’industrie agricole américaine en produisant des rendements plus élevés.

Tout ça, grâce à un brocoli scientifiquement parfait. Encore que, à 5 millions de dollars, cela fait un peu cher au kilo…

Tags :Sources :NYT
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le brocolis parfait est celui qui pousse naturellement et créé par la nature !

    je commence vraiment a hair ce genre de personnes… du reste: Monsanto a exactement la meme réflexion: améliorer la nature pour moins de pertes……

    Pathétique ! si le brocolis ne pousse pas dans certaines régions, faites pousser ce qui est adapté / issus de cette région !!

    1. je suis pas d’accord, tous ce qu’on mange : mais, blé, banane, vache, mouton, porc a été creer par reproduction selective. les version « nature » ne convenant pas a nos besoins.

      1. On a domestiqué les vaches il y a 10’000 ans ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Bos_taurus )
        L’humanité elle en a quoi, a la louche: 100’000 ans et pourtant ils ont pu se nourrir quand même.

        A part cela, il y a des quantités de nourriture a l’état sauvage que l’on peut manger mais dont on ne se préoccupe pas.

        La reproduction sélective dont tu parles a été faite pour plus de rendement, pas a cause d’un soucis de santé.

        1. Oui en effet, et il y a 10 000 ans on avait pas 7 milliard de bouche a nourrire mais 1 a 10 millions.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Population_mondiale
          Pourquoi ce contenté de ce que l’on as quand on peu faire mieux? il faudrai se nourire avec des epis de mais de 15 grain « parce que la nature les a fait comme ça ». pourquoi pas rester dans une grotte pendant qu’on y est.

        2. @sslide458

          Sauf que dans ta vision des choses, tu mets les producteurs d’un coté et les gens de l’autre.
          Et vu le système capitaliste mondialisé, les producteurs sont déjà que des mafias a fric qui pillent les ressources comme Monsanto.

      2. Heuu, et nos ancêtres ils mangeaient quoi? Du « pas naturel » peut être !
        Comment peut-on affirmer que ce qui est naturel ne convient pas à la consommation humaine !!
        Il faut savoir que le premier objectif de ceux qui développent les produits que nous consommons aujourd’hui n’est autre que de « gagner le plus d’argent possible ». Et ils sont prêts à trouver tous les arguments possibles et imaginaires pour nous expliquer que ce qu’ils font est pour notre bien.

    2. ne pas confondre sélection des variétés, vieux comme l’élevage et l’agriculture, et les manipulations génétiques, qui sont une aberration.

      1. Oh toi n’achète pas de fleur ou de plante car aucune d’entre elles ne sont naturelles.
        Et ne fais pas d’enfants c’est de la manipulation génétique : croisement d’ADN
        M’enfin

  2. À ce compte là, ne mange plus de tomates, parce que a l’état naturelle y’a 500 ans elles ne ressemblaient pas a ce que l’on connait !
    Chercher à améliorer un légume ou un fruit ne se fait pas forcément à partir de ce que l’on nomme communément OGM (encore que même un croisement naturel relève en fait de cette aussi de cette dénomination)
    L’homme depuis qu’il cultive procède à des croisements pour améliorer ses récoltes et cela n’a rien de mauvais en soit.
    Ce qui est condamnables c’est de forcer des mélanges que la nature refuse (par exemple gêne d’insectes dans des légumes, pesticides de synthèse, ou empêcher la plante de produire pour une nouvelle récolte pour s’assurer de continuer à vendre les semences).
    Vouloir faire bouffer des brocolis aux ricains je pense que ça reste une bonne idée si effectivement Monsanto n’est pas derrière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité