La plus jeune patiente à bénéficier d’un tissu issu de cellules souches meurt

La jeune Hannah Warren

La médecine est l'un des premiers domaines à bénéficier des avancées de la science, repoussant toujours davantage les limites du possible. La recherche sur la génération d'organes ou de tissus grâce aux cellules souches n'en est qu'à ses balbutiements mais certains patients en bénéficient déjà. Malheureusement, la jeune fille de deux ans qui profitait d'une nouvelle trachée vient de mourir.

L’information a été donnée lundi par l’Hôpital pour Enfants de l’Illinois qui s’était occupé de la lourde opération. Hannah Warren, et tous les spécialistes qui l’entouraient, « ont aidé à faire avancer ce domaine de la médecine, domaine qui n’en a qu’à ses tous débuts. » Si l’annonce ne détaille pas les circonstances de la mort, l’hôpital dénonce « d’autres problèmes de santé. »

Plus précisément, l’opération de l’œsophage effectuée en même temps que celle de la trachée serait à incriminer. « La trachée n’a jamais été un problème. » Si ce genre d’opération est très expérimental, la famille de la petite fille a tout de même grandement salué l’initiative, offrant une plus grande chance de survie à Hannah, jusque lors incapable de manger, boire, avaler ou même respirer seule…

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est peut-etre triste pour les parents, mais à vouloir lutter contre la nature…..
    Pourquoi l’humain est le seul sur cette terre à refuser sa condition ??

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Tu sais lire ?

         » jusque lors incapable de manger, boire, avaler ou même respirer seule »

        A quoi bon s’acharner ? tu sais mon père est mort d’un cancer, une fois diagnostiquer, il était deja trop tard, eh ben il a eu le courage d’accepter et n’a pas creuser encore plus le trou des assurances maladies pour gagner 2 ou 3 mois.

        Chacun son truc.

        1. Maintenant je n’agresse personne, je donne mon point de vue.
          Mais comme de nos jours, même pour les vieux en EMS qui ne peuvent plus rien faire tout seul, on continue l’acharnement thérapeutique.

          Heureusement je vis en Suisse, ce pays qui a une association nommée EXIT qui est une aide au suicide pour les cas irrécupérables en fin de vie. Je concois que tout le monde ne peut comprendre cela, mais pas la peine de me prendre de haut.

        2. Mon père aussi est mort d’un cancer qui n’avait rien de naturel. Il c’est battu 2ans. Dans ma famille, on accepte pas la fatalité et si il y a le moindre espoirs, je le prends, peu importe les moyens. Chacuns vois midi à sa porte mais si c’était mon enfant à sa place, j’en aurais fait autant que ses parents. Repose en paix petite fille.

        3. @Kennedy

          Chacun son choix, il n’y a pas de problèmes.

          Mais tu sais, cancer des poumons avec métastases au cerveau gros comme une balle de ping-pong, tu peux essayer tout ce que tu veux (ablations, chimio) dans 99,99% des cas tu gagnes peut-etre 6 mois (de traitements lourd) et faut voir dans quel état de fatigue. il n’a pas voulu et nous avons totalement respecté et compris son choix.

        4. « Eric » Crois moi si tu veux mais mon père a exactement eu la même chose que ton père , il travaillait dans une usine de fabrication de peinture qui se trouve dans le 60 « Oise » et en plus il n’a jamais fumé une cigarette ou quoi que se soit d’autres . Ont savait que se combat était perdu d’avance mais tant qu’il y a de la vie, y a de l’espoir. Il a bien vécu le traitement  » chimiothérapie pour les poumons et radiothérapie pour la tête » et son état c’est aggravé en 4 jours pour nous dire au revoir ce 28 décembre 2012. 4 jours de galère pour 2 ans de plus, si c’était à refaire, je signe tout de suite car 2 ans pour ce dire au revoir, c’est une chance que d’autres non pas et non pas eus. Bonne continuation.

      2. Je préfère mille fois me suicider que finir grabataire.
        Tu parles de survivre mais va voir dans quel état certaines personne sorte d’un hôpital ou clinique après de lourde intervention,tu appelles ça vivre ??
        On a pas la même notion de vie, moi je veux vivre bien et libre et non pas prisonnier d’une industrie Pharmaceutique et médical.

        1. Vous parlez de cas qui n’ont pas grand chose à voir avec celui ci … La petite fille aurait pu survivre avec sa nouvelle trachée alors pourquoi l’aurait-ils laissé mourir alors qu’il y avait une chance ? Je suis loin d’être contre l’euthanasie mais il faut quand même tout tenter si il y a un espoir de rémission … Et en attendant ce n’est pas moi qui prend les gens de haut dans cette conversation vous en conviendrez …

    1. lire un site internet en portant des vetements, en ayant bénéficier de la médecine pour etre encore en vie (et tellement d’autres éléments qui ne sont pas purement issu de la nature) pour ensuite venir précher à un strict retourà la condition naturelle, a quelque chose de comique.

      1. Je ne pense pas que Eric prêche un retour au moyen age, il prêche surtout une dignité.
        Faire survivre une personne à tout prix pour battre le record de l’intervention la plus risquée est une chose, mais vivre une vie de soufrances, devoir être opéré chaque année et passer les 6 mois suivants alité. Et passer le reste de l’année dans une bulle pour ne pas choper de maladie a cause des médicaments anti-rejets. Je sais pas si je pourrai infliger un traitement aussi cruel à qqn.

        1. Créé ton blog pour raconter ta vie o/

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        2. Eric : as-tu des enfants ?
          Je suppose que non car si tu en avais, toi aussi tu ferais tout ce qui est en ton pouvoir pour les maintenir en bonne santé ou en vie.
          Autant je comprend ton point de vue et je le partage pour des personnes d’un age pour lesquels l’espoir n’est plus permis, autant pour un enfant qui n’a rien demandé et qui a tout la vie devant lui je ne suis pas d’accord.

        3. t’as pas de pot toi dans ta vie hein !?
          mauvais karma..?
          tu serais pas cul-de-jatte aussi par hasard..?

    2. « Éric » peut être par ce que l’homme est le seul à pouvoir se battre contre sa condition de malade, la médecine fait des progrès, c’est pas pour rien.

  2. Eric, j’espère que les services d’adoption auront assez de flair pour se dire qu’il ne faut pas lutter contre sa nature et que tu n’es pas fait pour avoirdes enfants….

    1. Le point de vue d’Eric se tient (point de vue partagé par des millions de personnes, soit dit en passant), même si je le crois personnellement peu adapté à cet article…
      Acharnement thérapeutique ou pas, je pense que c’est à chacun de choisir. Rester cloué sur un lit d’hôpital pendant 6 mois avec une chance infime de s’en sortir, ou profiter des derniers moments qu’il reste en les passant avec ses proches ou en faisant tout ce qu’on n’a pas eu le temps de faire, libre à chacun de prendre cette décision.

      Le cas de cette fillette me semble différent. Non pas parce qu’elle était trop jeune pour prendre une telle décision. C’était au parents de le faire et ils l’ont fait. Mais plutôt parce qu’elle était condamnée à rester à l’hôpital. Elle n’aurait pas survécu ne serait-ce qu’une journée si elle en était sortie. Alors on peut se dire que quitte à rester à l’hôpital, autant que ce soit pour tenter l’impossible.
      C’est ce que je penserais, a priori. Mais on parle ici de traitement expérimental… On ne peut jeter la pierre ni à des parents qui refusent un traitement expérimental qui pourrait infliger des souffrances supplémentaires à une petite fille mise au malheureux rang de cobaye quand les chances de réussite sont proches de zéro, ni au parents qui prennent ce risque en tentant le tout pour le tout. Et avoir un avis tranché sans être confronté au problème et sans être informé exhaustivement des risques encourus, c’est bien beau, mais ça ne veut rien dire…

      Pour en revenir à l’acharnement thérapeutique, dans l’absolu, personne n’a raison ou tort. Et c’est un débat intéressant mais sans fin.

      En revanche…
      T’es qui, toi, espèce de petite merde, pour souhaiter à quelqu’un qui ne peut pas avoir d’enfant qu’on lui refuse une adoption..??!! C’est suffisamment difficile à vivre pour qu’un petit con vienne en plus en ajouter une couche.

  3. On a une belle brochette de débiles dans les commentaires. Ici c’est une petite fille de 2ans qu’on essai de sauver, je vois pas le problème. Elle n’a rien demandé, elle n’a rien vécu de sa vie, s’il existe une chance sur un million de survie, il faut le faire.
    A en lire certains, l’argent achète une vie, si vous voulez vous suicider au lieu de survivre, tant mieux pour l’humanité.

    1. Donc tu est pour dépenser une somme qui pourrai sauver des milliers d’enfants en Afrique (ou en Asie) pour tenter (sans succès) de sauver une fillette d’un pays riche ? (fillette qui vivra une vie de douleur et de souffrances)
      Si c’est pas de la cruauté…

      1. Tu sais parfaitement que l’argent qui n’aurait pas été mis la dedans n’aurait JAMAIS été mis pour des causes comme l’Afrique. Argument non recevable… et t’en revient au fait de vouloir donner un prix à la vie humaine.

    1. Ouf, un comm’ simple et gentil, bah +1 pour l’exemple tien.
      Et puis, peut-être que grâce à son cas, d’autres enfants pourront bénéficier d’une plus grande expertise pour ce genre d’opération.

  4. Je suis vraiment dégouté d’apprendre cette nouvelle, surtout après l’avoir découvert dans différents émissions de chaines Sud-coréenne, depuis j’ai eu beaucoup d’affection pour cette petite.
    Dire qu’elle allait enfin pouvoir fêter son premier anniversaire au moi d’août hors des murs de l’hôpital.
    Après de nombreux lourds opérations et de souffrances depuis sa naissance sans sortir un son de sa bouche même en pleurant et décédé ainsi.
    C’est trop triste, j’en ai la gorge nouée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité