Les fédéraux bannis de la DEF CON !

Dénonce

Le fer de lance de l'administration Obama ? L'espionnage. La lutte contre la cybercriminalité et pour ce faire, ils sont manifestement prêts à tout... Ce qui n'est pas au goût des citoyens. Pour prouver leur grogne, les organisateurs de la DEF CON demandent aux agents fédéraux de ne pas venir à leur  prochaine conférence.

La DEF CON est la convention hacker la plus connue à travers le monde. Elle est tenue chaque année à Las Vegas, aux États-Unis. Son fondateur Jeff Moss a publié un papier expliquant clairement qu’il serait mieux pour tout le monde que le gouvernement joue la carte de la temporisation, et en toute politesse, que les fédéraux n’étaient pas les bienvenus à la future DEF CON.

A la lumière des récentes révélations de l’excès de zèle de la National Security Agency concernant le vaste programme d’espionnage PRISM, Moss considère qu’un peu de temps et de distance sont nécessaires pour apaiser les esprits.

C’est un problème car la DEF CON est une des plus grandes opportunités du gouvernement fédéral pour recruter des hackers. Encore une fois, la cyber-sécurité est une priorité de l’administration Obama, d’ailleurs au cours des cinq prochaines années, le Pentagone va investir environ 23 milliards de dollars.

La NSA est au coeur du projet et escompte sérieusement recruter les pirates des DEF CON, ils ont d’ailleurs développé une page carrière sur leur site carrière pour les participants. Ironie du sort, leur message de l’an passé résonne sous un jour nouveau, ‘C’est peut être l’heure de la DEF CON 21, mais vous aurez une toute nouvelle perspective sur l’importance de ce que vous faites‘. Oui, l’espionnage massif.

Il reste à savoir si le gouvernement fédéral va respecter les souhaits des organisateurs et filer doux. Voici la lettre de Jeff Moss,

‘Feds, il nous faut un peu de temps.

 

Depuis plus de deux décennies, la DEF CON a été une conférence transparente de la culture des hackers, un lieu où les professionnels chevronnés, les pirates, les universitaires et les feds peuvent se rencontrer, échanger des idées et faire la fête sur un territoire neutre. Notre communauté fonctionne dans un esprit d’ouverture, de confiance, et de respect mutuel.

 

Mais il s’agit de partager et de s’intégrer avec les fédéraux, les récentes révélations ont fait beaucoup de tort à cette relation. Par conséquent, je pense qu’il serait mieux pour tout le monde que  le gouvernement fédéral opte pour une temporisation et ne fréquente pas la DEF CON de cette année.

 

Cela donnera le temps à tout le monde de réfléchir à comment nous en sommes arrivés là, et ce qu’il convient de faire par la suite.

 

The Dark Tangent’

Tags :Sources :DEF CON
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La vraie lettre de Jeff Moss est :

    Feds, we need some time apart.

    For over two decades DEF CON has been an open nexus of hacker culture, a place where seasoned pros, hackers, academics, and feds can meet, share ideas and party on neutral territory. Our community operates in the spirit of openness, verified trust, and mutual respect.

    When it comes to sharing and socializing with feds, recent revelations have made many in the community uncomfortable about this relationship. Therefore, I think it would be best for everyone involved if the feds call a « time-out » and not attend DEF CON this year.

    This will give everybody time to think about how we got here, and what comes next.

    The Dark Tangent

    S’il était possible d’éviter les traductions, ou au moins de mettre la version originale à chaque fois, ce serait bien, car les traductions font perdre du sens au texte d’origine 99% du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité