Le Fuelband sait quand vous vous envoyez en l’air !

Goal

Nous ne devons pas être les seuls à nous poser cette question. Si nos bracelets connectés sont capables de savoir quand nous faisons du sport ou bien quand nous sommes endormis, sont-ils en mesure de nous dire lorsque nous avons des rapports sexuels ? Le Nike FuelBand, lui, le peut.

Tout le monde aime ces Fuelbands et autres traqueurs d’activité, car ils vous fournissent tout un tas de données relatives à notre vie quotidienne. Effectivement, s’ils sont capables de détecter les infimes mouvements perturbant notre sommeil, on imagine qu’ils ne doivent pas passer à côté des rapports sexuels…

D’ailleurs comment expliquer cette demi-heure d’exercice sur votre courbe au beau milieu de la nuit ? Non, vous n’êtes pas somnambule. Michael Grothaus s’attarde sur le fait que votre bracelet puisse suivre votre vie sexuelle, mais aussi sur les implications d’une telle collecte de données.

Et les nouvelles ne sont pas bonnes…  Si les constructeurs poussaient le vice, ces périphériques seraient non seulement en mesure de savoir lorsque vous avez des relations sexuelles, mais ils pourraient aussi détecter quand vous simulez un orgasme et éventuellement alerter votre conjoint, si vous aviez une aventure. En compensation, vous aurez un décompte précis du nombre de calories que venez de dépenser…

Si tout cela semble effrayant, c’est parce que, au fond, ça l’est. Comme Grothaus le souligne, c’est une conséquence inévitable de la hausse de l’informatique portable . Alors que les traqueurs d’activité sont les principaux coupables aujourd’hui, nous devons nous préparer à l’arrivée imminente de l’ère smartwatch.

Que peut-on faire ? Pour le moment, ce sont des faits plutôt anodins, voire amusants. La meilleure chose est de comprendre que chacun de ces appareils peut collecter toutes sortes de données et d’apprendre à protéger des dernières.

Fuelband, un objet qui n’a jamais aussi bien porté son nom.

Tags :Sources :Fastcolabs
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca peut aller plus loin. Si l’activité est répétée à plusieurs reprises les heures/nuits suivantes, il poste de statut speciaux sur FB =(

  2. « Tout le monde aime ces Fuelbands et autres traqueurs d’activité »
    Non, non, pas tout le monde. Je ne suis pas un robot et je n’ai pas besoin d’être sous monitoring d’une société américaine; qui peut-être en plus vends les données recueillis à une agence de renseignement, à votre employeur…
    D’ailleurs vous verrez les naïfs, un jour, pour bénéficier de la sécurité sociale ou d’un emploi vous serez obligés de le porter ce bracelet ou un équivalent. Vous rirez moins alors.

  3. Perso j’ai un Fuelband et je peux vous affirmer qu’il ne peut en aucun cas détecter une simulation d’orgasme.
    En ce qui concerne l’activité sexuelle, tout dépend des positions réalisées avec sa partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité