PRISM, Yahoo! ouvre la voie de la transparence

Victoire

Yahoo! vient d'obtenir gain de cause dans une bataille juridique qui va forcer le gouvernement américain à divulguer des informations considérées secrètes dans une affaire datant de 2008. C'est la cerise sur le gâteau pour Marissa Mayer, qui fête son premier anniversaire chez Yahoo!.

Nous ne savons pas encore dans quelles mesures et combien d’informations le gouvernement sera dans l’obligation de dévoiler. Le plus important c’est sans doute que cette affaire va faire lumière sur le fonctionnement interne du programme d’espionnage PRISM.

Il convient d’applaudir la performance de Yahoo! Ce type de victoire n’arrive que trop peu. En effet, depuis des années, des associations comme l’American Civil Liberties Union (ACLU) et l’Electronic Frontier Foundation (EFF) tentent désespérément d’obtenir de tels verdict.

Les détails de l’affaire restent somme toute nébuleux, mais la décision a été rendue par le tribunal secret du Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA), qui traite des Affaires étrangères et gère toutes les demandes d’écoute électronique au nom de la sécurité nationale. Lui-même est un protagoniste majeur dans l’affaire PRISM.

La dernière fois que le tribunal du FISA a ordonné au gouvernement de donner des informations sur un cas, c’était en 2002 dans l’affaire touchant au Patriot Act et impliquant Donald Rumsfeld. 

Le gouvernement va devoir ouvrir la boîte de Pandore, totalement hermétique depuis 10 ans et ce, grâce à Yahoo! Que peut-on retenir à l’heure actuelle ? Que ce soit pour diffuser la tension inhérente au PRISM ou tout simplement pour passer en revue les détails de l’affaire Yahoo, le gouvernement est en train de plier sous la pression. Reste à savoir ce qu’ils accepteront de dévoiler, et là, hélas, ce peut être tout, comme rien !

Tags :Sources :huffingtonpost
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ah ouais d accord , je comprend mieux le soi-disant bug des voitures google map qui scannaient et récupéraient les données wifi des habitations .

    Où sont allée ces données ? Reponse A la NSA entre autres .

Répondre à Damestra Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité