Un bar condamné à 45000$ d’amende pour avoir « piraté » des chansons de karaoké

karaoke-party

Les États-Unis d'Amérique. Ce magnifique pays où chacun peut faire fortune en partant de rien : L'American Dream pour tous. Et si le meilleur moyen était de faire procès pour tout et n'importe quoi ?

Aujourd’hui, Internet nous rapporte l’histoire d’un bar condamné à une amende de 45000$ pour avoir proposé du karaoké illégal. Piratage, chansons, argent, le business des labels de musique, c’est maintenant dans Gizmodo.

Les procès pour piratage sont nombreux aux USA (déjà 81 pour cette année) et si en général ce genre d’affaire se règle à l’amiable pour quelques milliers de dollars, le cas entre l’agence de collecte de royalties BMI et le bar/hôtel Clarion Inn peut laisser sourire devant la disproportion qu’il atteint.

Poursuivie pour avoir proposé à ses clients du karaoké sans posséder de licence, Dana Mosley, la propriétaire du bar/hôtel texan, se voit infliger une lourde amende alors qu’elle pensait être dans la légalité. En effet, elle rejette la faute sur son prestataire karaoké car elle croyait ce dernier possédait les licences appropriées. Cependant sa défense est mise à mal par BMI qui affirme qu’elle avait déjà été prévenue plusieurs qu’elle enfreignait la loi du copyright. Résultat, Dana Mosley est condamnée à payer une amende de 45 000$ pour « dommages et intérêts » en plus de 11 200$ de frais de justice.

Là où nous souhaitons attirer votre attention, c’est sur le ridicule des preuves apportées par les plaignants. Recueillies par un investigateur privé, on peut voir (si ces images ne sont pas fake), une photo de piètre qualité où l’on distingue 4 personnes chantant devant… une piste vide. Le bar est vide. Le schéma qui accompagne cette photo est également assez risible dans sa qualité d’exécution. On ignore ce que ce diagramme apporte à l’affaire.

karaoke-party

bar-drawing

Quoi qu’il en soit, sur les 45 000$ recueillis par BMI, combien seront reversés à Jimmy Buffet, Otis Redding, Willy Nelson, Johnny Cash ou leurs ayant-droits ? Le montant de cette amende étant devenu la référence dans ce genre de procès, cela apporte une belle rente à ces preux combattants du piratage !

Tags :Via :torrentfreak