La genèse de « OK, Glass » enfin dévoilée

Google Glass

Si les Google Glass ne cessent de faire des heureux, et d'innombrables envieux pour le moment, ces paires de lunettes ont aussi un passé chargé d'anecdotes diverses et variées. Pour activer les commandes vocales, il suffit de dire "OK, Glass". Mais comment les équipes du projet en sont-elles arrivées là ? Explications.

Amanda Rosenberg est directrice marketing produit au sein du projet Google Glass. Avant qu’elle n’ait le poste, elle dîna avec Mat Balez, directeur produit, et sa femme. Durant le repas, elle expliqua à quel point elle mourait d’envie d’obtenir ce poste et elle souhaitait prouver qu’elle était à la hauteur. Malheureusement, l’occasion ne lui fut pas donnée.

Pourtant, sur le chemin du retour, Mat Balez lui raconta que l’équipe cherchait toujours une « phrase-clef » pour activer la commande vocale. « OK, Glass » fut la première idée d’Amanda Rosenberg. Peu sûre d’elle, elle attendit le lendemain pour la proposer. La suite, on la connaît, elle eût le poste et les Google Glass leur célèbre « OK, Glass ».

L’histoire a été racontée par Amanda Rosenberg elle-même sur Google+. La femme y dévoile aussi les autres propositions de l’équipe: « Go Go Glass », « Clap On », « Pew Pew Pew », « Device, please »… Faute de grives…

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pew Pew Pew ça aurait été cool o/ Device, please aussi mais y aurait eu trop de problèmes par rapport aux mot device qui est courant chez eux.

  2. Sachant que la NSA surveille les données des utilisateurs de Google, je ne pense pas que ca soit une très bonne idée d’acheter ces lunettes. Imaginez un peu l’usage détourné qu’on pourrait en faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité