Combien gaspillons-nous de nourriture ?

Le gaspillage de nourriture

Les ressources de la planète ne sont pas infinies, il est grand temps d'agir pour les préserver. Et pourtant, chaque jour, chacun d'entre nous gaspille, dans une certaine mesure, de la nourriture. Petit état des lieux du gaspillage en vidéo.

« Food Waste, A Story Of Success » est une petite vidéo destinée à faire prendre conscience d’un mal terrible, dont beaucoup ne prêtent aucune attention, le gaspillage alimentaire. Les Etats-Unis, à eux seuls, gâchent 165 milliards de dollars de nourriture chaque année, soit la moitié de leur production… Effrayant !

Parmi les chiffres intéressants, sachez que 15% de l’assiette part à la poubelle, tout comme 25% du réfrigérateur. Un constat alarmant qui, si l’on ne fait pas attention, chacun à notre niveau, aura des conséquences véritablement dramatiques.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouai sauf que dernière ce gaspillage il y a tout une économie …. (Du producteur au recycleur) et aucun de ces profiteurs ne fera quoique ce soit pour que ça change ….
    Le con-sommateur lui n’est qu’un élément bien dressé par la société pour qu’il fasse ce qu’il fait déjà et surtout rien d’autre

    1. « Le con-sommateur lui n’est qu’un élément bien dressé par la société »
      Ou dit autrement : « le consommateur que je suis n’a aucunement l’intention de reconnaitre sa part de responsabilité sans cette situation : Le méchant c’est pas moi, c’est les autres ! »
      Oui… bien sûr mon garçon…

  2. Je me demande ce qu’ils ont fait de tout les aliments utilisés pendant ce clip.

    Il ne faut pas oublier non plus que les produits naturels se perdent aussi en partie de manière naturelle sans aucune faute humaine, et combien de % cela représente t’il ?

    La perte naturelle est elle réellement une perte ? ne peut-elle être considérée comme partie du cycle de vie des écosystèmes ? …

  3. Non mais déjà ils n’ont qu’à arrêter de tout conditionner en grande quantité! Quand on vit seul, on est obligé d’acheter plus que ce qu’on peut manger parce que c’est conditionné pour des familles, alors forcément quand c’est beaucoup trop périmé, bah on jette. Alors certes ça fait plus d’emballage (et encore, ils se foulent pas à l’économie pour certains produits) mais bon faut choisir.

  4. D’un côté, c’est pas si mal qu’il y ait du gâchis, comme ça les gens humbles (SDF, chômeur, smicard) peuvent aller se servir dans les poubelles pour manger :)

    1. C’est certainement de l’humour au troisième degré mais certaines personnes (des gros cons, il y en a partout) le pensent réellement.

  5. Gaspillage, ah bon? Et est-ce que cela comprend les milliards d’animaux qui meurent et pourrissent à travers le monde? ou les milliards d’arbre fruitiers pommés en pleine forêt tropicale qui voient leurs fruits tomber et pourrir à leur pieds? non?
    non, là on parle uniquement et exclusivement de la production faites par l’homme pour répondre à ses besoin. Donc il faut vraiment être le dernier des idiots comme pour titrer « les ressources de la planète ne sont pas infinies », car là elles ne sont en rien concernées. Ce que l’on gaspille c’est ce que l’on produit, ces fraises, ce lait, ces biscuits, ce coca, n’existeraient pas sans nous quoi qu’il en soit. Le seul gaspillage est d’ordre économique un point c’est tout.

    Je comprends mieux maintenant pourquoi l’avatar du rédacteur est un dessin animé pour enfants.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Oui oui … parce que tout ce que l’homme produit, il le produit par magie sans aucune conséquence sur quoi que ce soit …

      Et pour rester dans le ton du commentaire sur l’avatar de l’article :
      Je comprends mieux maintenant pourquoi le nickname de l’auteur qui manifestement ne ne voit pas plus loin que les 6 premières touches de son clavier.

  6. « Les ressources de la planète ne sont pas infinies, il est grand temps d’agir pour les préserver. »
    C’est cocasse (pour ne pas dire affligeant) de lire ça sur un site qui sans cesse fait la promotion des derniers gadgets les plus inutiles, celle des iMachins et autres smartphones qui polluent tant à la fabrication qu’en fin de vie, celle des véhicules électriques, mais aussi qui expose sur son site des floppées de pubs (donc qui incite à la consommation), et propose régulièrement à ses lecteurs des offres promotionnelles pour des articles dont personne ne ressent le besoin.
    C’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité.
    C’est pas grave, Gizmodo. Malgré vos contradictions et vos imperfections manifestes, on vous aime bien quand même. (en tout cas, moi je vous aime bien quand même)

  7. Gros, je n’ai jamais dis que je ne « con-sommais pas »…. Ou as tu vu cela ? (D’autant que je ne suis ni producteur/vendeur/recycleur)
    Je dis simplement que c’est pas ce genre de pub moralisatrice qui changera quoi que ce soit car il y a trop d’intérêt financier derrière.

  8. Lu ton texte en diagonal, désolé. Pour répondre donc, en effet la part de responsabilité est dans le camp des politiques (donc aussi des entreprises) car il est utopique de croire que isolément on peut changer les choses… Le pouvoir des masses dicté par des lois est plus fort que celui de l’individu isolé. Par exemple crois tu que ta propagande du vélo contre l’auto électrique peut donner des résultats ??? Non car les gens sont conditionnés par la société … Qu’ils aient ou non une part de responsabilité dans les choix a faire ne changera rien en cela.

  9. N’importe quoi. Quand on pense à à toute la nourriture qui est gaspillée par les distributeurs. Inutile de culpabiliser le consommateur. Ce qu’il fait n’est rien à côté de tous les excès en toutes sortes de ceux qui détiennent vraiment le pouvoir. Combien d’argent gaspillé dans des investissement forts discutables alors que les banques alimentaires manquent de moyens par exemple ? Sans oublier les techniques utilisées par la grande distribution pour obliger le consommateur à jeter et donc consommer davantage : obsolescence programmée, dates de péremption sur les produits laitiers etc.

  10. Mélanie merci d’avoir étayé mes propos, c’est effectivement le sens du premier message, ce n’est pas le consommateur le responsable de cela, à charge aux entreprises et politiques de faire ce qu’il faut…

    1. @mélanie

      Tu parles du gaspillages des distributeurs, mais malheuresement le petit moutons de « con-sommateur » ne veut pas acheter une tomate si elle est pas hyper rouge, parfaitement ronde, etc. Bon d’accord on l’a éduqué comme ça mais maintenant les supermarché se forcent ( et oui il spourrait proposer des « vrai » fruit et légumes mais personne ne les achete) à nous donner des produit standardisé.

      La faute est certes partagé, mais n’oublions pas un point essentiel, ceklui qui détient réelement le pouvoir de nos jours : c’est celuyi qui achète et participe tel le mouton de panurge moyen à la dégradation permlanente de notre société et de notre planète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité