Le co-fondateur de Twitter conseille à Facebook une version payante sans pub

Facebook

Biz Stone, le co-fondateur de Twitter, a décidé de donner un conseil de gestion gratuit à Facebook. Selon lui, le réseau social aurait tout à gagner en proposant une version payante de son service, mais dénuée de la moindre publicité.

Selon Biz Stone, Facebook aurait donc tout intérêt à lancer une version Premium de son service, facturée 10$ par mois, et qui permettrait aux intéressés de profiter d’un fil d’actualité dénué de la moindre publicité.

Pour affirmer ceci, il se base sur sa propre expérience. Essayant de nous faire croire qu’il s’est remis à Facebook il y a peu après un temps d’inactivité (mouais…), il souligne cette erreur d’avoir accepté toutes les requêtes qui lui ont été faites, jusqu’à ce que son fil d’actualité devienne un champ de bataille, où les informations importantes se sont vues noyées dans un champ de spam, à différents niveaux.

Il y voit également un avantage pour Facebook : si 10% des utilisateurs du service adoptaient ce forfait à 10$ par mois, cela permettait à Zuckerberg d’amasser 1 milliard de dollars de revenus chaque mois. Mais voilà : qui serait prêt à payer pour utiliser Facebook ? Des volontaires dans l’assemblée ?

Tags :Via :facebook
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca serait pas mal en effet…

    Ils disent que les pubs sont obligatoires pour que ca reste gratuit… mais dans les débuts, c’était très rentable, et il y avait très peu de pub… fucking entré en bourse

    1. J’avoue… pas pro !!
      Sinon Facebook affiche depuis des années que c’est gratos et que ça le restera toujours. Afficher une version payante et mettre 15 couches de pubs sur la gratuite pour favoriser le switch ça le fait moyen qd même…

  2. sinon pour ne plus avoir de pub sans rien payé à une boite qui revend déjà nos informations (et qui ce fait un max de blé!!) ====> adblock plus 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité