J’avais l’habitude d’être une machine à laver

Grigorian

Que personne ne panique, ce n'est pas littéral, la schizophrénie est proche, mais tout de même. Il s'agit en réalité de l'oeuvre d'un artiste qui s'amuse à recycler les machines à laver d'une façon très originale.

Il est vrai que si les machines à laver ont une vie relativement longue, dès leur trépas, elles ont tendance à être abandonnées sur le trottoir (d’en face, généralement). Ce qui est au final, franchement dommage, en témoigne le travail de Tony Grigorian.

L’artiste vous explique comment faire pour la recycler, en créant par exemple, des chaises ! De quoi donner un second cycle à votre bonne vieille machine à laver.

Tags :Sources :Tony Grigorian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La traduction Google… je ne suis pas allé plus loin que le titre….. Attention Florence sinon tu va t’attirer les foudres des hatters tous comme Ben la fait. « I used to be  » est une expression Anglaise qui n’est pas vraiment traduisible…. Petite suggestion « Avant j’étais une machine à laver, mais ça… (je vous laisse trouver la suite). Message au Webmasters vérifiez la compatibilité avec Safari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité