L’impression 3D à la maison, une menace pour la santé ?

imprimante 3D

En plein essor, l'impression 3D à la maison pourrait toutefois être dangereuse pour la santé, dans certains conditions bien précises.

Tout ne pouvait évidemment pas être rose, et si l’impression 3D ressemble fort au prochain eldorado, il est à noter que le procédé pourra parfois être dangereux pour la santé.

Comme le souligne l’Illinois Institute of Technology, les imprimantes 3D utilisées à domicile le sont souvent dans des endroits relativement cloisonnés, ou tout du moins pas assez ventilés pour être en mesure de rejeter les émissions. De ce fait, les émissions de particules d’une imprimante 3D pourraient, dans un endroit mal ventilé, être nocives pour l’humain.

Ayant mené des tests sur 5 imprimantes 3D en utilisant des polymères ABS et PLA (tous deux classés en gros émetteurs de particules ultrafines), l’Institut note que ces particules ultrafines pourront être amenées à se déposer dans les poumons et être absorbés dans le sang. Les fortes concentrations de particules ultrafines ayant déjà été reliées à des cas de cancers des poumons, accidents cardio-vasculaires et symptômes asthmatiques. L’étude ne détaille pas la composition chimique des émissions ABS et PLA, mais l’ABS a déjà été pointé du doigt pour ses effets toxiques, tandis que le PLA est un polymère biocompatible.

Pour le moment, les chercheurs s’étant penché sur cette étude nous invitent a faire attention à ne pas utiliser d’imprimantes 3D dans des endroits mal ventilés. En attendant de faire évoluer leurs tests sur une plus large gamme d’imprimantes.

Tags :Via :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouf, on ne risque plus rien à Paris.
    Le taux de pollution aux particules fines PM10 des véhicules diesel est tellement important que l’on ne risque plus grand chose.

    Eh oui, quand tu roules avec ta voiture diesel, tu fais des enfants qui te croisent, de futurs malades qui auront de très graves problèmes de santé.
    Alors toujours aussi fier derrière ton volant ?
    Je savais pas M’sieur, je suis innocent. Eh bien maintenant tu sais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité