Volvo conceptualise un chargeur photovoltaïque automobile

Volvo

C’est lors d’un concours de design que Volvo a présenté « Pure tension », un chargeur photovoltaïque destiné à accompagner sa nouvelle voiture hybride, la V60.

Volvo fait partie des marques dont le nom est synonyme de pérennité. Acteur majeur dans l’innovation des technologiques automobiles, on lui doit par exemple le verre feuilleté des pare-brises ou la ceinture de sécurité à 3 points d’accroche. Mais revenons à nos moutons : si le principe de charge grâce à l’énergie solaire est désormais familier et connu du plus grand nombre, son application dans le secteur de l’automobile est assez récente et impressionne au premier regard.

Conçu et articulé autour de panneaux photovoltaïques fixés à une toile HDPE tendue par des tubes en fibre de carbone, « Pure tension » permet de recharger les batteries du V60 en 12h dans de bonnes conditions météorologiques. Si une fois déplié, la structure semble imposante, l’ensemble replié peut se loger dans le coffre du véhicule. Un concept intéressant.

Volvo3_verge_super_wide

Bien entendu, cela reste un concept technologique destiné avant tout à faire la promotion de la nouvelle Volvo hybride V60. Bien que « Pure Tension » soit loin d’une version commercialisable auprès du grand public, le constructeur se rapproche de designers pour développer le concept.

volvo2_verge_super_wide

Vous pouvez maintenant troller comme quoi c’est de la poudre aux yeux, que c’est moche, que ça prend de la place et que ça ne fonctionnera jamais sous le ciel gris de Paris. Go ! 😉

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ahah ! imaginez ça dans la rue ou dans un parking .. on se fait tout voler ou vandaliser. même pour une maison il faut avoir de l’espace..

  2. Source, s’il-vous-plait.

    Je lis tout les articles, mais pourquoi je ne peux pas aller a la source de votre information. J’ai l’impression que vous mentez ou autre. C’est un comportement tres bizarre pour des « professionnels » de l’information.

  3. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Il ne faut pas voir les véhicules électriques comme une réponse à court terme à tous les maux de notre société, ont assiste aujourd’hui aux balbutiements de ce qui sera (espérons le) la production et la consommation énergétique de demain.
      Pour moi les véhicules électriques et tous les systèmes d’énergies renouvelables actuel, sont un peu l’équivalent des machines à vapeurs du début 19 ème siècle, on en démontre encore la faisabilité, viendra ensuite l’évolution et l’optimisation de ces systèmes.

      Les véhicules électriques ont plusieurs avantages, même si aujourd’hui ce n’est pas le cas, on SAIT faire de l’électricité par voie renouvelable. Le vent, le soleil, la géothermie, et bien d’autres. Ils ont aussi l’avantage de centraliser les émissions de CO2. Il est plus facile de récupérer ce CO2 à la sortie de la centrale que sur les milliers de véhicules qui circules en plein centre ville.

      Même constat pour les batteries, les avancés scientifique ont été énormes en l’espaces de quelques années,ce qui n’est rien à l’échelle de l’homme, que ce soit sous forme de batterie ou de super condensateurs, l’avenir nous réserve forcément de bonnes surprises.

      Enfin les véhicules électrique ne sont pas la seule solution, l’hydrogène, le méthane, ou les dérivés de pétroles conçu à partir d’algues peuvent être de très bon combustible, tous produit de façon renouvelable.

      Aucune solution ne devra être privilégié, l’avenir se fera à partir d’un large panel de possibilités et elles sont très nombreuses, les avantages des unes viendront combler les faiblesses des autres. Même si elles ne sont pas rentable aujourd’hui, le fait que le prix de ces installations va rapidement baisser, et que la raréfaction des énergies fossiles va se faire de plus en plus pressentes, ces systèmes deviendront rentable plus rapidement qu’on ne le croit. Mais il ne faut pas espérer une changement radical de notre façon de produire et consommer, ces changements se feront sur 10, 20, 50 ou peut-être 100 ans. je pense que l’essentiel c’est d’avancer dans le bon sens et c’est à notre génération de faire le premier pas.

  4. Le progrès énergétique raisonné, n’est pas dans l’exploitation des énergies renouvelables trop peu rentables, mais il doit être cherché dans la réalisation d’économies d’énergie, à tous les niveaux.
    Allez les trolls, du nerf, on se motive un peu!

  5. Je trouve le concept intelligent et novateur seulement je doute fort qu’il soit utile à long terme, étant donné sa taille d’une part, son coût qui doit être surement élevé et surtout l’environnement où il sera disposé. Car sans soleil pas de rechargement cela complique donc la situation. D’ailleurs ce que je viens d’énoncer a été dis en partie en fin d’article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité