Le CO2ube, un système de filtration de CO2 pour pot d’échappement

Le CO2ube en action

La pollution de l'air est un combat de tous les instants, à tous les niveaux. Les voitures contribuent largement à cette dégradation de la qualité de l'air, leurs émissions de dioxyde de carbone étant très importantes. Avec le CO2ube (C-O-Tube), la situation pourrait changer. Présentation de ce petit appareil.

Une fois fixé très simplement sur votre pot d’échappement, le CO2ube filtrera le dioxyde de carbone généré par votre voiture grâce à une savante combinaison d’algues, d’hydroxyde de sodium et de réactions chimiques simples. A changer toutes les 8 à 10 semaines.

Une campagne Kickstarter a été lancée il y a quelques jours et court jusqu’au 21 Août. Sur les 18 000$ demandés, presque 6 000 ont déjà été récoltés. Pour quelques dizaines de dollars, vous pourrez obtenir votre CO2ube (le prix de vente sera ensuite de 60$) et pour 245$, vous aurez droit à une année de CO2ube. Un moyen simple et efficace de participer à la réduction de la pollution.

Tags :Sources :TechnabobCampagne Kickstarter
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Idée qui peut paraître génial mais sachant qu’il existe différente fonctionnement des moteurs, je doute que se soit compatible avec tous, par commencer les FAP qui eux fonctionnent bien différemment…

    1. D’autant que le CO2 est loin d’etre ce qu’il y a de pire, mais de nous en servir à outrance les dispenses de nous parler des microparticules, qui elles sont vraiment dangereuses

    2. L’arnaque du siecle !

      Ce mec est soit un total ignard soit un escroc.

      Soyons logiques : combien de litre d’air passe dans un pot d’echappement a la minute ? 😉

      pour une cylidree de 2 litres a 1000 tours minutes c est 1m3 qui va passer par le filtre !

      En quoi ce « filtre » qui n en est pas un (mais qui est plutot un support a algues ) va aider a pieger du Co2 ?
      En rien
      99% du co2 sera deja parti dans la nature car il ne peut pas etre stocke dans le « filtre » pour aider les algues a grandir plus vite et donc degrader plus de Co2
      D’autant plus que si ce jeune idiot avait deja etudie la vie terrestre ( a moins qu il ai trouve des algues qui vivent pres des failles oceaniques) il douterait que ses algues apprecient la chaleur excessive des gaz d’echappement :)

      Et si ses algues supportaient la temperature et arrivaient a « pousser » suffisamment vite pour capter le co2, pour un kilo d’essence ou de gasoil brule, ses algues pourrseraient de 500 g :) si le rendement etait « bon »…

      donc son syteme avec 100 g d algues (qui mourront et ne feront pas leur job) recuperera 100 litre d essence ? un rendement de 1 pour 1000 : de la merde , qui a un bilan catastrophique

      serieusement c est un poisson d’avril : concept totalement CON, liste de « reconnaissances » anormales : Exxo le soutient et il a besoin de chercher 18 000 $ sur kick starter ? Car fait vraiment « je vous ai pris pour des cons cote science, voyons maintenant a quel point je peux vous entuber avec mon tube « design » que j’ai bricole n 15 minutes dans mon garage avec deux serflex »

      Donc pour resumer : des algues qui mourront , et meme si elles ne mourraient pas, un rendement de merde, sauf a trouver des algues extra terrestre qui poussent de 1 kilo par heure dans son petit filtre …
      Ce mec est un genie, il resume en un kicksstarter la decheance du systeme educatif : dans un monde ou les sciences, meme minimalises, seraient encore enseignees au college, personne n’aurait l’idee d une telle invention, et personne ne la regarerait en y croyant

  2. Une fois le filtre plein ou encrassé, j’imagine qu’il faut le changer et jeter l’ancien à la poubelle. Il sera ensuite incinéré dans un centre de traitement des déchets, et le CO2 récolté sera tout simplement relâché dans l’atmosphère. Non ?!

    À moins de stocker les filtres usagés indéfiniment, je doute de l’intérêt réel de l’objet. Mais c’est toujours bien d’essayer voire d’ouvrir la voie à des solutions analogues.

  3. En fait après recherche c’est l’équivalent du FAP (Filtre à particule en France)…
    En clair certes c’est économique en dégagement, mais pas au niveau du porte feuille, si on n’explique pas comment ça fonctionne…

    1. « En fait après recherche c’est l’équivalent du FAP (Filtre à particule en France)… »

      Faut arrêter de raconter n’importe quoi, tu n’as pas fait une recherche même minimale… Leur système est basé sur des algues et la photosynthèse, rien à voir avec le FAP.
      Les algues sont biodégradables, donc pas ou peu de pollution après utilisation, et rétention du carbone… Leur système rejette de l’oxygène et fournit des sucres aux algues. Ça parait pas trop mal si ça marche, non ?

  4. Non mais franchement, vous n’en avez pas marre de raconter des conneries ?

    Allez faire un tour à l’école avant de balancer des inepties pareilles … c’est scientifiquement totalement débile. Evidemment que le CO2 ainsi capté sera in-fine relaché dans l’atmosphère, et que ce type de filtre n’a aucun intérêt.
    (Au mieux non relaché immédiatement, mais stocké en décharge, super …)

    Sans compter que le bilan carbone du bouzin doit être franchement négatif, quid du carbone utilise pour sa fabrication ???

    Qu’un tel projet recueille plusieurs milliers de $$ sur kickstarter me laisse songeur du niveau général .. pour le moins.

  5. Ce truc est une connerie sans nom: le CO2 est un produit de la combustion, c’est un gaz, ça ne se filtre pas. On peut le dégrader en carbone et en oxygène: ça s’appelle la photosynthèse. Ce gosse est un escroc ignare et prétentieux.

    1. C’est exactement ce qu’il fait, la photosynthèse.
      Son système est basé sur des algues.
      Mais après pour éviter de raconter n’importe quoi faut juste se renseigner, c’est vrai que c’est un peu difficile, il faut cliquer au moins 1 fois de plus sur le lien cité comme source de l’article.

  6. ca troll beaucoup ce projet dans les commentaires, et par des gens visiblement qui n’hesitent pas a peter plus haut que leur cul en filant deux trois reflexions pourries.
    Hé bande de larves, plutot de dire que l’inventeur est ignare, vous lui ecrivez un petit mail bien argumenté et vous nous postez la réponse, on va voir si un mec qui a au moins fait un truc de productif dans sa vie plutot que chier sur les projets connais mieux ou non son projet que vous.

  7. Poisson d’avril ou total manque de bon sens chez Gizmodo ??
    Si vous aviez seulement une once de bon sens vous sauriez que les gaz d’échappement peuvent dépasser allègrement les 100° à l’extrémité du pot et donc le système constitué d’un raccord en caoutchouc et d’un filtre en plastique sera fondu en peu de temps.

    1. Pas temps que ça, le moteur de ce cher Rudolf Diesel fonctionnait très bien à l’huile et donc rejetait des déchets issus de la combustion de matière végétale ou animale et non fossile.

      Ce sont les pétroliers qui l’ont bridé à l’utilisation du Gazole (bien que certains ne se privent pas pour ajouter un peu d’huile de friture.

  8. Ca ressemble beaucoup à un assemblage hésotérique de morceaux de vannes de piscine pour me faire croire qu’il y a une quelconque utilité dérrière….
    ca sent surtout très fort l’arnaque ‘Kickstarter’ pour plumer des bobos écolos.
    Planter un arbre offrira tes probablement de meilleurs résultats sur l’environnement.

  9. ferme ta gueule de gros con mr GROS l’aberration c’est toi si tu ne l’as pas encore conpris ,espèce d’écologiste à 2 balles , casse toi d’ici tu casses les couilles a tout le monde ici

  10. L’algue utilisé a besoin de soleil pour transformer le CO2 en O2 c’est la photosynthèse , la le Filtre est opaque donc pas de lumière donc pas de photosynthèse. Et pour filtrer tout le gaze qui sort d’échappement de la voiture il va en falloir de la surface et cella sans dégrader les performance du moteur .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité