Des hologrammes grandeur nature dans votre salon ?

ObiWan

C'est la journée ! Un traducteur universel façon Star Trek pour Google et bientôt, des hologrammes géants version Star Wars dans notre salon ! A qui allons-nous devoir une telle avancée ? Une entreprise sur Kickstarter promet de vous apporter l'avenir holographique dont vous avez toujours rêvé.

Il faut reconnaître que nous serions bien plus nombreux à utiliser la visio si de tels dispositifs se mettaient à fleurir dans notre quotidien. Cela semble pour le moment assez insensé et pourtant Provision Technologies Interactives nous promet que ce projet est réalisable.

A dire vrai, ce ne sont pas des petits nouveaux dans le domaine si convoité de la technologie 3D. Ils ont à maintes reprises oeuvré à la création d’affichages holographiques 3D, notamment pour la publicité et l’usage promotionnel.

Le hic, c’est qu’ils ont besoin de près d’un million de dollars levés en crowdsourcing pour mettre au point une plate-forme de démonstration d’environ 1 mètre 90 pour 950 000 dollars. Avec l’argent qu’il restera, ils s’attelleront à la réduction de la taille du joujou, histoire de ne pas avoir à casser le mur de votre salon.

‘S’appuyant sur ​​le plaisir, le succès et la crédibilité de la prestation dans la commercialisation d’écrans holographiques 3D, nous allons développer les bases de l’avenir de la technologie holographique pour le grand public’

Après les quelques déceptions Kickstarter que nous avons vues, il est difficile de ne pas être sceptique quant à la réalisation d’un projet si ambitieux. En effet, si les premières applications seraient dédiées aux jeux vidéo, la suite… l’armée, l’éducation, la médecine, les réseaux sociaux, et l’habillement. Bref, la révolution d’un monde.

Tags :Sources :KickstarterVia :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les hologrammes, on se demande ce qu’ils attendent pour bosser dessus sérieusement.
    J’en ai vu un, il y au moins 25 ans, dans une foire exposition.
    30 à 40 cm de haut et de diamètre deux hommes et une femme en train de discuter sous un arbre le tout en couleurs, et franchement hallucinant.

      1. Un véritable holograme: Deux gus et une meuf, en chair et en os (Lol!) sous un arbre frémissant.
        Le tout posé sur une table. La séquence ne durait que quelques secondes ; peut-être 10s, mais elle était bien « bouclée ». ( ce qui laisse supposer que c’est la prise de vue qui doit être « coton ».)
        Et je n’ai pas remarqué de gros appareillage autour. Il faut dire que le truc est tellement surprenant, qu’on ne regarde rien de ce qu’il y a autour.
        Perso, je veux bien dépenser un bras pour un joujou pareil.

        1. Il doit y avoir des vidéos ou des articles dispo quelque part sur cette technologie. Est-ce que tu peux nous retrouver ça qu’on regarde ça de plus près?

        2. Oui je veux bien voir des vidéos aussi :-). C’est pas que je ne te croie pas, mais en cherchant l’article du « pepper’s ghost », je suis tombé sur « l’hologramme » de tupac, et des gens disaient comme toi. Que ça faisait 3D et tout, alors que non. moi je veux un hologramme où on tourne autour et qu’on puisse mettre la main dedans!

  2. Pour l’armée ou certaines professions cela doit être utile, mais pour se téléphoner est-ce que l’hologramme n’est pas un peu la télé 3D de la visio ?
    Un truc plus gadget qu’utile.

    1. Et pour les films, à quoi le ressemblerait le cinéma en hologrammes? Ca pose pas mal de questions de fond sur la réalisation (…sauf pour les films de boules :p)

  3. La grosse problématique des hologrammes est la consommation en énergie.
    Pour voir une image, il faut un support car ce que nous percevons n’est que la réflexion de la lumière (la couleur d’une matière est liée aux longueurs d’onde que cette matière n’absorbe pas). Pour qu’il y ait réflexion d’onde lumineuse il faut un obstacle (le support de l’image).
    L’idée de l’hologramme est de se servir de particules ou d’un matériau non solide comme support (des photons par exemple ou bien un gaz).
    Le problème d’un gaz est qu’il se dissipe … et pour des photons il faudrait croiser des faisceaux lasers, ce qui suppose une consommation d’énergie assez conséquente, ce qui veut dire une facture EDF gonflée et une machinerie mastoc dans le salon.

  4. La plus grande difficulté pour la 3D stéréoscopique avec une profondeur, ça n’a jamais été les écrans mais bien les médias (le contenu 3D) et qui capture le contenu ? les cameras 3D stéréoscopiques à deux lentilles pour les deux yeux de l’être humain. Le problème depuis le début de l’invention de la 3D en 1860 c’est que le concept même de la distance qui sépare les deux lentilles est faussé à une distance constante de 6.5 cm (comme la distance qui sépare les yeux de l’être humain) sauf qu’ils ont oublié une chose importante qui fait toute la différence !Les yeux humains ne sont JAMAIS séparés par la même distance, en effet on ne peut focaliser sur un objet en 3Dimensions qu’en convergeant les deux yeux (croisement des yeux) car on regarde à travers la pouille et non par le blanc des yeux pour dire que les yeux humains sont toujours séparés par une distance fixe de 6.5 cm ! cela est très facile de prouver, aller devant un miroir, prenez un crayon et rapprochez-le de vous yeux à une distance de 15 – 20 cm, vous allez constater que la distance qui sépare vous deux pouilles, n’est plus as une distance de 6.5 cm mais bien 2.0 cm!!
    C’est ce genre de chose que les fabricants de caméra 3D n’ont jamais prise en compte, que la distance entre les deux lentilles doit être toujours variable car elle depend de la distance qui sépare les yeux/les deux lentilles, de l’objet en avant ! Le seul qui a compris cette chose c’est JAMES CAMERON le grand défendeur de la 3D, car lui au moins il est le seul qui a compris cette chose importante en 177 ans !!!, et il est le seul qui a inventé un nouveau concept de caméra 3D avec la distance entre les deux lentilles toujours variable, La FUSION 3D CAMERA dont il a filmé le film AVATAR 3D !
    Dès 2014, James Cameron en collaboration avec DOLBY (DIGITAL) va réinventer la 3D de qualité pour tous, car jusqu’à maintenant on a eu droit qu’ont des incompétents qui n’ont jamais compris comment la 3D stéréoscopique devait fonctionner ! Samsung, Sony, Panasonic, Fuji, etc. et en passant, les écrans « 3D Ready » actuel ne sont pas des écrans 3D, mais bien des écrans 2D avec un firmware qui alternent les images, donc en simple vous ne voyez jamais les deux angles de vue en même temps, mais bien un seul, l’autre reste éteint, d’où la nécessiter d’augmenter la fréquence de rafraîchissement ce qui donne lieu à des problèmes de fatigue visuelle (flickering).
    Bienvenue en 2014, pour les véritables écrans 3D Natif DOLBY ! pas des pseudo 2D maquiller pour vous dépouiller avec une vieille technologie qui as conduit la 3D au bord du desastre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité