Snowden, ni condamné à mort, ni torturé

Snowden

S'il y a bien une personne qui subit de plein fouet l'affaire PRISM, c'est évidemment Edward Snowden, l'homme qui a eu le cran de révéler un espionnage massif des Etats-Unis. Actuellement bloqué à l'aéroport de Russie, son sort incertain dépend de nombreux facteurs... C'est désormais officiel, les Etats-Unis tentent de convaincre la Russie de le livrer, en fournissant des garanties concernant sa sécurité.

Les États-Unis ont révoqué son passeport et qu’importe la moralité de cette histoire, on peut comprendre que le gouvernement américain n’ait pas apprécié qu’il révèle au monde entier un gigantesque programme d’espionnage… Ils font donc tout ce qui est en leur pouvoir pour le ramener au pays et le juger pour trahison.

Les faits sont les suivants, les Etats-Unis ont la rancune tenace, et Snowden craint de retourner au pays sans risquer, si ce n’est sa vie, de graves conséquences. Le fugitif doutait qu’il bénéficierait d’un procès équitable, difficile de l’en blâmer.

Eric Holder, ministre de la Justice américain, a confirmé à son homologue russe, Alexander Konovalov, que Snowden ne serait ni condamné à mort, ni torturé en cas d’extradition. Ce sont donc des garanties qui sont mises en place, les Etats-Unis affirmant qu’il bénéficierait de tous ses droits face à la Justice.

Au final, la situation de Snowden reste complexe. Il est bloqué à l’aéroport de Moscou depuis le 23 juin, où la Russie refuse de l’extrader, cependant il ne peut circuler librement dans le pays. Aux dernières nouvelles, le but de l’informaticien est de rejoindre un des pays sud-américains prêt à répondre positivement à sa demande d’asile.

Est-il raisonnable de douter de la bonne foi américaine ? Si le mot torture n’a jamais été prononcé, car illégale aux Etats-Unis, le monde entier fait le parallèle avec le cas du soldat Bradley Manning (WikiLeaks), qui est actuellement jugé par la cour martiale et qui a été placé en cellule d’isolement 23 heures par jour.

Tags :Sources :les echos
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1.  » Il est bloqué à l’aéroport de Moscou depuis le 23 juin, où la Russie refuse de l’extrader, cependant il ne peut circuler librement dans le pays. »

    C’est normal, il est bloqué à l’aéroport. Quand t’es bloqué a l’aéroport, ben t’y es bloqué.

    Il était pas dans le No man’s land de l’aéroport du reste ?

  2. « Est-il raisonnable de douter de la bonne foi américaine »

    elle est bien bonne celle-là ! ho ho ho ! vous etes serieux, ou la question en elle-meme est un sarcasme ? mais attention, on entend deja les larbins de service débarquer avec leurs pauvres accusations d’anti-americanisme ! riiiidicule !

  3. Boah les américains ne torturent pas, c’est bien connu… Ils ne pratiquent le supplice de la planche à eau que sous contrôle d’un médecin. Tous les détenus de Guantanamo peuvent en témoigner.

    Au pire il se retrouvera dans un pénitencier entouré de gros balaises musclés qui assouviront sur lui leurs fantasmes sexuels… Pas belle la vie ?

  4. Il ne sera pas condamné à mort != il ne sera pas tué/assassiné.
    Il ne sera pas torturé = pas par nous, le gouvernement, mais par une institution secrète dont on ne saura aucun agissement.

    Bref, entre ce qu’on dit, ce qu’on veut dire, ce qu’on croit, ce qu’on veut nous faire croire, ce qu’on comprend, ce qu’on veut nous faire comprendre, ce que l’on croit comprendre… M’comprenez ?

  5. a qui profite le crime
    qui manipule qui
    quel degré de manipulation
    tous le reste c’est pour occuper les personnes qui n’ont rien a faire qui ne font que s’ennuyer chez eux pédant que les vrais infos leur passent sous le nez.
    cela marche super dans les cabarets avec les  »magiciens » les illusionnistes

    Regardez plutôt là ou l’on vous montre rien ……………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité