Barnaby Jack, le hacker des distributeurs de billets, est mort

Barnaby Jack

Le hacker Barnaby Jack, réputé pour avoir souligné les faiblesses en sécurité des distributeurs de billets, a été retrouvé mort la semaine dernière dans son appartement de San Francisco. Il n'avait que 35 ans.

La scène du hack pleure la disparition de Barnaby Jack. L’homme qui avait en 2010 réussi un véritable tour de force, en hackant un distributeur de billets, en utilisant des outils dont la valeur cumulée ne dépassait même pas les 100$, a été retrouvé mort jeudi dernier à San Francisco.

Il était également reconnu pour avoir mis en exergue les failles de certaines pompes à insuline, qu’il avait reprogrammé pour injecter potentiellement une dose mortelle à un patient.

Si vous désirez en savoir plus sur ce sujet, rendez-vous chez nos collègues de Silicon.fr.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il a tapé à la fois dans les banques, les sociétés de sécurités, et l’industrie pharmaceutique.
    Sa mort n’est pas pas la moitié du début d’un poil de cul de surprise.
    Surement un « suicide ».

  2. La raison officielle c’est qu’il n’en pouvait plus d’attendre d’avoir son article posthume sur Gizmodo. Ben l’a exaucé, il peut partir en paix. Ou alors il va se venger d’un article aussi merdique et vous maudire depuis mai delà.

  3. Tiens Barnaby n’est plus…

    La faille sur les pace-makers est lié au principe de surveillance à distance qui s’active au bout d’un certain nombre de battement hors du rythme cardiaque, l’accès au défibrillateur qui y est inclus est alors transmis à une équipe d’Urgence qui dispose de fréquences et de clés numériques comparables à celles des portières de voiture, pour lancer le défibrillateur et éviter l’arrêt cardiaque, le problème est la faille de sécurité de cette fréquence, comme vous avez pu le voir ; on peut redouter des meurtre à la télécommande de voiture, qui provoque des crises cardiaques comme montré en 2000 à Aix en Provence.

    Avec ce qu’il sait il a pris le risque d’affronter d’autre tueurs avec de nouvelles méthodes.

    Guard13, Whitehat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité