Se servir du vin par soi-même, dans son bar favori, c’est donc ça l’avenir ?

machine vin

On a déjà vu arriver en France ces tables un peu spéciales dans les bars, équipées en robinets à bière, nous permettant de nous servir seuls. Désormais, il semble que le vin soit voué à être distribué de la même façon. Triste ?

Remplacer l’humain par la machine, et ce, jusque dans les bars ? C’est visiblement le plan échafaudé par les propriétaires de ce bar à vin situé dans la ville de New York, qui ont décidé de troquer le serveur/sommelier par une solution ravie d’accueillir une smartcard RFID, débitant vos dollars.

Le bar en question, le Park 112, est situé dans le quartier de l’upper Manhattan, lancera sa machine dans le courant du mois d’août. Fabriquée par la société italienne Enomatic, cette dernière sera en mesure de servir jusqu’à 8 bouteilles différentes simultanément,

On le dit : autant l’effort technologique est appréciable, autant l’idée de perdre tout contact avec les serveurs, avec toute notion de conseil, est plutôt dérangeante. Et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de vins servis dans des lieux se voulant un tant soit peu huppés.

Tags :Via :dvice
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Cette solution existe depuis plusieurs années et est distribuée dans toute l’Europe. Je l’ai déjà utilisée et c’est un très bon concept.

    En général, ces systèmes sont dispos dans des oenothèques ou des restaurant/hotels de luxe.

    L’avantage est que les bouteilles sont des bouteilles du marché, pas des packs vendus en vrac.
    Et mêmes les grands crus peuvent y être proposés.
    En plus, les vins sont conservés à bonne température et sous pression, même si la bouteille est connectée, ils semblent ne pas perdre de leur qualités.
    Ce qui n’empêche pas que les serveurs peuvent proposer les crus et les présenter.

    Au moins, ça permet au client de tester plusieurs vins différents sans finir sous la table et les poches vides. Avec les lois en vigueur, c’est plus qu’intéressant.

    1. il réside quand même pas mal de problème.

      – impossible de gouter en débouchant, il faut en premier mettre la bouteille dans l’installation
      – il reste toujours du vin dans le tuyau, si le vin est peu demandé, le vin dans le tuyau doit etre purgé ce qui n’est pas souvent fait
      – si tu prends un vin au verre, tu ne vois pas la bouteille, on te peut te flouer.

      – plus aucune possibilité d’avoir une dose un peu plus grande (car tu es bon client par exemple) c’est dosé au cl près.

  2. De robinets à bière… De ROBINETS??
    Je râle pas souvent mais quand il s’agit de bière je ne peux pas laisser passer sans rien dire !
    C’est une tireuse !

  3. Bouteille sous atmosphère surveillée qui peut restée ouverte plusieurs semaines.
    Donc ça devient possible pour tout le monde de goûter un très grand cru sans passer par sofinco avant de venir manger…
    Encore une grand article !

  4. Comme d’autres l’on déjà dit il y en a depuis un moment un peu partout en France, j’en connais à Paris, Bordeaux et Grenoble .. il y en a probablement d’autres dans les grandes villes Françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité