Un virus informatique permet d’arrêter un pédophile

Jay Matthew Riley

Si les virus sont davantage réputés pour nous pourrir la vie que pour nous la rendre plus facile, l'histoire qui suit est peu ordinaire. L'un de ces virus, un ransomware pour être exact, a permis, par le plus grand des hasards, d'appréhender un pédophile. Explications.

« Un ransomware, ou rançongiciel, est un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Pour ce faire, un rançongiciel chiffre des données personnelles puis demande à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer. » (wikipedia) Lorsque Jay Matthew Riley, 21 ans, voit son ordinateur bloqué par un « avertissement du FBI » affirmant que celui-ci avait trouvé de la pédopornographie sur sa machine et qu’il devait payer une amende ou faire face à une accusation, l’homme décide de se rendre au commissariat avec son ordinateur. Si le message était totalement factice, l’œuvre du virus en lui-même, les conséquences, elles, sont bien réelles.

Naïvement, l’homme aura laissé son ordinateur aux policiers qui, après instruction minutieuse, ont mis la main sur de nombreux clichés et conversations incriminants. L’homme est depuis en garde vue pour pédophilie. Reste que ce genre de virus est connu pour implanter des fichiers compromettants pour pousser les victimes à payer.

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le titre : « […] permet d’arrêter un pédophile. »
    La dernière phrase de l’article : « Reste que ce genre de virus est connu pour implanter des fichiers compromettants pour pousser les victimes à payer… Le jeune homme est-il accusé à tort ou à raison ? »

    Vous vous fouteriez pas un peu du monde ?

  2. Ziro0faive et Captainjuv,
    Elle a juste du foirer un copier coller.
    Vous attendez quoi avec vos commentaires à la con ? qu’on vous décerne une carte de journaliste pour être capable de relever la moindre erreur dans un post (non journalistique puisque pas dépendant de l’AFP pour ses sources) sur un BLOG …. gratuit.

    Ca vous dit pas d’ouvrir une chatroom sur un site à part pour échanger votre haine entre rageux ?

    1. Normalement, « je ne parle pas aux cons, ça les instruit ».
      Aujourd’hui, je me sens en grâce, je vais te répondre. Comme ça tu te coucheras moins bête. Si, si.

      Première chose, quand on publie un article, que ça soit sur un blog, dans le journal officiel ou la feuille de chou du quartier, on prend la peine de se relire. Mieux, on fait relire par quelqu’un d’autre. Simple question d’humilité en fait : « je suis faillible, je relis et fais relire. »

      Seconde chose, certes on en est en plein capitalisme débridé, mais le caractère gratuit de la consultation du blog ne devrait rien ôter à la qualité rédactionnelle des auteurs. Que le contenu soit inintéressant ou peu travaillé, c’est une chose. Que la forme soit baclée en est une autre. Et la grammaire fait partie de la forme. Formulé autrement : on n’évite pas de faire des fautes parce que le public a payé, on évite de faire des fautes parce qu’on passe pour un gland quand elles sont aussi monstrueuses que celle remarquée.

      Troisième chose, quel rapport entre l’AFP et la CCIJP ? J’entends, hormis l’évident fait que la première emploie des gens détenant une carte de journaliste, délivrée par la seconde. Aucun.

      Conseil gratuit : Adapte le diction « Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler » à la saisie de commentaires sur Internet.

      À plus ^^

      1. Roohhhh il vexé le rageux.
        Du coup il se justifie en sortant un peu de termes crédible et en tentant de me faire dire ce que je n’ai pas dit.
        Ok ok t’as raison, tu m’as instruit, merci l’artiste.
        Moio je trouve qu’au lieu de systématiquement discréditer les rédacteurs de gizmodo à chaque fois qu’il ont un loupé (même si vous considérez que c’est trop souvent) vous pourriez leur faire remarquer leurs fautes avec un brin de courtoisie ce qui créerait un autre genre d’ambiance sur le site que celui qu’on ressent depuis trop longtemps à cause de crétins comme vous.
        « Vous vous fouteriez pas un peu du monde ? » Non mais c’est quoi ce commentaire d’extrémiste ??? Si tu veux une info parfaitement objective et précise, oui, consulte l’AFP et arrête de venir faire chier le monde sur les flux de commentaires d’un blog gratuit.
        Et tu crois que parceque tu fais preuve d’un peu d’esprit dans tes réponses tu te dédouanes et que ça te permet de sortir des fanfaronnades du genre « Normalement, « je ne parle pas aux cons, ça les instruit ». » ?
        En fait t’es juste un connard, et ça, malgré toutes les tournures que tu peux utiliser.
        En gros moi j’ai pas la prétention de t’instruire, je t’invite juste à grandir un peu kéké, peut-être que dans quelques années t’arrivera à être moins con…ou pas

        1. Lol, bien d’accord avec toi, y’en a un peu marre de ces gueulards qui sont sans arret en train de critiquer un site sur lequel ils prennent pourtant le temps de poster des messages… ça doit être un problème parental, ils doivent pas avoir souvent le droit de l’ouvrir quand ils sont à table avec leur parents alors ils se lâchent sur les sites web….
          Allez les kevins, au lit

        2. Pour ton instruction, décidément c’est la fête aujourd’hui, sache que c’est probablement la première fois que je râle sur un article de giz (je dis « probablement » car je n’ai pas fait une recherche pour m’en convaincre mais l’idée est là).

          Vexé ? Un peu dans la mesure où tu m’as immédiatement catalogué dans la case « hater » sans autre forme de jugement. D’un autre côté, pas du tout dans la mesure où ce n’est pas le commentaire de quelqu’un abrité derrière un clavier (c’est valable pour les miens aussi) qui mérite vexation. Au final, bof, non, pas vexé. Et ne te vexe pas du mien, c’est de bonne guerre.

          Vu que la version courte et lapidaire de mon commentaire ne te parle pas, je me permets d’en faire une version longue. Je mets volontairement de côté l’histoire de la faute de grammaire, je n’ai fait que m’émerveiller devant le fait que je n’avais même pas remarqué une faute aussi énorme en première lecture (tu sais, cette histoire d’éléphant et de couloir).

          Donc « Vous vous fouteriez pas un peu du monde ? »

          On dit toujours « un titre, ça doit être court ». On devrait ajouter « et ne pas être malhonnête ». Car oui, c’est tout à fait malhonnête de titrer au sensationnel pour qu’au final, une pauvre phrase cachée en fin d’article viennent démonter totalement le titre. La pratique devient malheureusement de plus en plus courante dans certains médias (ex. les Unes de Science & Vie, que je trouve très souvent racoleuses) et je m’attriste de voir gizmodo glisser sur cette pente.

          Ensuite, dans le titre, il y a un jugement : sans avoir même lu l’article, on classe la tronche du bonhomme dans la catégorie « pédophile condamné ». Or, il semble bien que le type ne soit pas passé devant un juge et condamné. Pas jugé, pas condamné, donc pas qualifiable de pédophile (hors flagrant délit, évidemment, faudrait être con pour soutenir le contraire). Giz et encore moins l’auteur du billet ne sont non seulement pas des juges et n’ont très certainement pas tous les tenants et les aboutissants de l’histoire… Je ne sais pas si c’est le cas aux USA (là où semble vivre le type), mais en France, tant qu’une personne n’est pas déclarée coupable par un tribunal compétent, elle est présumée innocente.

          Enfin, dans l’hypothèse où le type dont giz a eu la délicatesse de sortir la photo (Est-ce bien lui d’ailleurs ? Rien ne le contredit dans l’article) est jugé innocent (virus, tierce personne, « restes » sur un pc d’occasion pas formaté, …), giz aura fait une belle gaffe qui, si elle est reprise par d’autres, pourra avoir des conséquences désastreuses sur sa vie. On a tendance à sur-réagir quand il s’agit de nos enfants et je n’ai quasiment aucun doute que le mot pédophile va flotter longtemps au dessus de sa tête, de sa maison, de sa bagnole. S’il est innocent et qu’on lui a fait à tort une réputation de pédophile, c’est plus que gênant, non ? C’est sujet grave bordel, on ne traite pas ça à la légère !

          Je persiste et précise : « Vous vous fouteriez pas un peu du monde avec le titre racoleur désamorcé en toute fin d’article ; avec votre soudaine envie de vous faire juge sans l’être et sans connaître les détails ; et avec le risque inconsidéré que vous faites courir au type s’il est finalement innocenté ? »

          J’admets volontiers que mon commentaire était brutal, c’était voulu. À mon sens, il est néanmoins parfaitement justifié.

          Pour terminer, je vais juste reprendre un point de ta dernière réponse : l’histoire d’objectivité. Bien sûr et heureusement qu’un journaliste peut avoir un avis. Mais quand l’avenir d’une personne est en jeu, il vaut mieux être sûr de son coup. Vu l’article, j’ai comme un doute.

  3. Donc si j’ai bien compri, on balance la tronche dun mec qui est potentiellement non coupable de pédophilie ?
    Et si ce n’est pas la sienne, d’un pauvre inconnu ….?

    1. C’est exactement la question soulevée par mon premier commentaire. L’auteur s’est autorisé à juger tout en admettant en fin de compte qu’il est peut-être totalement innocent…

    2. Roohhhh il vexé le rageux.
      Du coup il se justifie en sortant un peu de termes crédible et en tentant de me faire dire ce que je n’ai pas dit.
      Ok ok t’as raison, tu m’as instruit, merci l’artiste.

      Moio je trouve qu’au lieu de systématiquement discréditer les rédacteurs de gizmodo à chaque fois qu’il ont un loupé (même si vous considérez que c’est trop souvent) vous pourriez leur faire remarquer leurs fautes avec un brin de courtoisie ce qui créerait un autre genre d’ambiance sur le site que celui qu’on ressent depuis trop longtemps à cause de crétins comme vous.

      « Vous vous fouteriez pas un peu du monde ? » Non mais c’est quoi ce commentaire d’extrémiste ??? Si tu veux une info parfaitement objective et précise, oui, consulte l’AFP et arrête de venir faire chier le monde sur les flux de commentaires d’un blog gratuit.
      Et tu crois que parceque tu fais preuve d’un peu d’esprit dans tes réponses tu te dédouanes et que ça te permet de sortir des fanfaronnades du genre « Normalement, « je ne parle pas aux cons, ça les instruit ». » ?

      En fait t’es juste un connard, et ça, malgré toutes les tournures que tu peux utiliser.

      En gros moi j’ai pas la prétention de t’instruire, je t’invite juste à grandir un peu kéké, peut-être que dans quelques années t’arrivera à être moins con…ou pas

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. La possession de matériel pédopornographique est un crime. Tu as des images pédophiles sur ton ordinateur, tu es un pédophile, point. Tu participes, à petite échelle, en consommant, à un trafic d’enfants. Donc tu finis en prison, c’tout. Je rappelle que le harcèlement sexuel (qui n’est pas un viol) est également illégal, ainsi que le voyeurisme, hein…cpas parce que tu agresses pas physiquement des gens que t’es pas un criminel.

      1. Entièrement d’accord sur le principe. La loi punit la possession de matériel pédopornographique. Cependant, seul un juge peut déclarer une personne coupable : il y a le texte (la loi) et le contexte (les faits) et c’est lui qui fait la part des choses, pas l’auteur d’un billet sur un blog.
        Tu peux parfaitement être inculpé pour possession de matériel pédopornographique et être blanchi par le tribunal. Ça n’est pas parce que ça a été trouvé sur ton ordinateur que tu es au courant de leur existence (implanté par un virus ou par une tierce personne, potentiellement utilisatrice légitime de l’ordinateur).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité