EP Tender, un chargeur mobile pour voiture électrique

Le chargeur EP Tender

Le principal inconvénient des véhicules électriques reste très certainement leur faible rayon de fonctionnement, les rendant dépendant de la moindre prise électrique alentour. Comme les infrastructures se font encore rares, une solution pourrait être d'investir dans un chargeur mobile pour recharger sa voiture tout en roulant.

EP Tender est une société française spécialisée dans la fabrication de « prolongateurs d’autonomie pour véhicules électriques montés sur une remorque ». Autrement dit, dans ce qui ressemble à une petite remorque de 200kg se trouve un groupe électrogène permettant de charger la voiture, pendant qu’elle roule.

L’équipe travaille sur un modèle de 600cc, de quoi générer jusqu’à 22kW d’énergie à une vitesse de 130km/h. Une autre version, de 900cc elle, peut produire 35kW. Si cette « remorque » est encore à l’état expérimental, elle permettrait en tout cas, selon le véhicule sur lequel elle est attachée, de parcourir jusqu’à 600km sans passer une prise électrique.

Malheureusement, peu de modèles de voitures électriques sont conçus pour être rechargés en roulant. Des versions pour voiture hybride et moto électriques sont déjà à l’étude.

Tags :Sources :GizmagSite Officiel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. vous écrivez = « L’équipe travaille sur un modèle de 600cc, de quoi générer jusqu’à 22kW d’énergie à une vitesse de 130km/h. Une autre version, de 900cc elle, peut produire 35kW » vous mentionnez energie, mais l’unité kW est une puissance. Si j’ai bien compris, il faut replacer energie par puissance.

    1. On peut considérer que puissance et énergie, dans ce cas, sont identiques…
      Mais il est vrai qu’il manque le facteur « temps » !
      La version, de 900cc elle, peut produire 35kW … mais en combien de temps ?
      On peut supposer que ces productions sont à l’heure, donc des kWh.
      Mais produire 35kWh est colossal !
      Il me semble que la Nissan Leaf est équipée d’une batterie de 35kW. On pourrait donc la recherger en 1h seulement… alors qu’une borne de recharge à la maison est donnée pour 8 heures de charge…
      Tous les chiffres de cet article sont en effet un peu flous …

      1. Et surtout il faudra m’expliquer le plus étrange :
        Si il y a un moteur à essence autonome dans la remorque … comment se fait-il que l’article dise :
        « de quoi générer jusqu’à 22kW d’énergie à une vitesse de 130km/h » …
        Le moteur à essence dans la remorque, il s’en tape de la vitesse de la remorque ! Il tourne, c’est tout !
        Ou alors il est couplé à un système de générateur qui vient l’épauler en récupérant l’énergie fournie par les roues de la remorque….
        Bref… article très très flou …

        1. a mon avis par « groupe électrogène » ils veulent dire que la remorque n’as pas de moteur thermique mais fourni du courant grâce a la vitesse des roues

          c’est donc un système d’auto alimentation de la voiture, en roulant elle produit, grâce a cette remorque, de quoi s’auto-alimenter (enfin pas asser mais de quoi au moins rouler plus longtemps :) )

        2. Ils veulent juste dire que la remorque peut rouler à 130km/h et donc être utilisée sur autoroute, à mon humble avis.

      2. Produire 35 Kwh c’est que dalle : un cheval c est 0,735 Kwh …. c’est un moteur de 50 chevaux … ma moto en genere le double avec la meme cylindree ….

        quand vous aurez compris que le 16 amperes de votre maison genere guere plus de 4 chevaux … vous comprendez GROS 😉

        l’EDF c est bien pour amener de l energie sans bruit pour l electromenager et l electronique a la maison, pas mour faire tourner des vehicules …

        1. Mais mon pauvre, tu racontes n’importe quoi ! 35kWh c’est rien d’après toi ?? C’est juste 35000 watts ! Tu te rends compte de ce que cela représente ?? C’est enorme !
          Alors avant de faire le malin, rebseigne-toi !

        2. C’est bien pour ça qu’on utilise des accumulateurs, puisqu’on ne dispose pas en instantanée et partout de la puissance qu’on consomme.

          L’argument de dire qu’on va manquer de puissance a cause des voitures électriques est stupide (désole GROS…), une centrale photovoltaïque personnelle ‘classique’ fournit globalement plus que ce que vous consommerez annuellement pour une voiture électrique.

          source : http://renault-zoe.forumpro.fr/t326-une-voiture-electrique-une-installation-photovoltaique-equilibre-energetique

          Si vous croyez encore que ces technologies n’ont pas d’avenir, je pense que vous vous trompez (mais je suis ouvert au dialogue).
          Le prolongateur d’autonomie de l’article permet de compenser cette petite capacité d’accumulation. Notez que cette technologie est de série sur des modèles comme l’Ampéra, sauf qu’elle est plus chère du coup et pas forcement utile (voire contraignante) pour des petits trajets quotidiens

          La seule certitude est que le carburant classique deviendra inabordable et que personne ne propose rien d’autre a part GROS et son vélo.
          Le cout global de l’installation PV (au delà même de sa rentabilité éventuelle) est largement compensé par l’économie en carburant fossile. Calculez votre cout annuel en gazoil sur 10 ans (marge basse 1500€ – au cout d’aujourd’hui… – pour 20000 bornes/an soit 15000€) et dites moi dans quoi vous préférez investir…
          Ca fonctionne, c’est propre et ça vous libère de la dépendance de la pompe à fric! Et ca n’est que le début messieurs !

        3. @PW forcément Renault ne va pas dire que la voiture électrique est une plaie écologique, en plus sur la page de la Zoé.

          Dans le bilan écologique de la voiture électrique, il faut aussi compter le cycle de vie des batteries qui est très court. Au bout de 500 cycles de recharge, donc 1 an et demi pour un utilisateur quotidien, il faut remplacer tout le pack, les centaines de kgs de batterie lithium qui partent en décharge et autant qu’il faudra extraire des mines à ciel ouvert en Afghanistan ou en Afrique.

          De plus, la fiabilité des panneaux solaires est soumise à rude épreuve et à moins d’y mettre une fortune, il faudra aussi s’attendre soit à les remplacer rapidement, soit à faire un entretien couteux, sans compter que n’importe quel système photovoltaïque devra aussi comporter une batterie tampon pour travailler efficacement…..et rebelote pour le pack batterie hyper-polluant à recycler.

          Ensuite vient le problème du cours du cuivre qui est déjà au plus haut (et motive les fameux voleurs de câbles EDF ou SNCF). D’après toi, de quoi sont constitués les bobinages du moteur? Re-belote pour massivement ouvrir des mines de cuivre.

          Bref, cette histoire de voiture électrique est une vaste fumisterie écologique et tant qu’on ne trouvera pas une technologie de batterie qui tienne la durée de vie de la voiture, ça sera un non-sens total. A la rigueur, la batterie plomb-acide tiendrait la durée, mais il faudrait en embarquer plus d’1 tonne dans la voiture pour espérer traverser Paris….

    2. Oui, il faut lire puissance de 22kW et 35 kW.

      Pour vous donner une idée, les 35 litres d’essence produiront environ 100kWh d’énergie (cette fois), au travers du moteur thermique et de la machine électrique (qui forment ensemble un groupe électrogène).
      Par comparaisson batterie de la Zoé est de 22kWh.

    1. Evidement ca peut paraitre risible dis comme ca.

      Maintenant le seul reproche qu’on peut faire à une voiture éléctrique est l’autonomie, en considérant qu’on puisse louer (ou mutualiser, ou acheter à pas cher, ca reste qu’un groupe elec sur roue après tout) un tel appareil pour un besoin ponctuel de long trajet et que le reste de l’année le véhicule éléctrique s’autosuffise, ca me semble être une solution qui changera les mentalités.
      Le véhicule principal n’aura plus de réelles contraintes (saus cas particulier, famille nombreuses, etc…) et l’éventuel deuxième véhicule d’une famille sera lui aussi éléctrique, et non thermique ‘au cas ou’.
      Bref, une fois encore en France, on a pas de pétrole (et bientôt on en aura plus rien à foutre), mais on a des idées.
      Moi je dis chapeau !

    1. pour le moment je suis d’accord mais mieux vaut soutenir la distribution des voitures électrique qui ont un rendement bien supérieur (environ 80% contre a peine 40 pour un moteur thermique). De plus l’impacte sur l’environnement et moins fort (il y en a un mais indirect et de loin moindre par rapport au pétrole)

      Si les ingénieurs arrivent a placé ce système DANS une voiture et non pas en remorque les voiture electrique seront très efficaces et auront fait un grand pas

      1. Placer un groupe électrogène dans une voiture, ne pose aucun problème mais ne présente pas beaucoup d’intérêt. Le placer dans une remorque permet de ne le transporter que dans les cas de grands déplacements puis de le laisser au garage lors des trajets locaux. Et donc d’avoir une voiture plus légère dans la plupart des cas d’utilisation, mais une grande autonomie (et un mauvais rendement) dans des cas exceptionnels. En plus au lieu de l’acheter on peut le louer.

        1. Oui, et qui plus est le louer permet d’en partager le coût, et réduire l’empreinte environnementale de l voiture et son Tender.
          Au passage on peut alors choisir sa voiture en fonction du besoin moyen, non plus l’usage de crête. Le module en location permet de satisfaire l’usage de crête, et de faire des économies toute l’année… et un grand agrément de conduite!

    1. c’est pas stupide juste peu pratique… les voiture électrique sont trop cher actuellement pour concurrencer avec les voiture « normales » mais si elle commencent a avoir 600 km d’autonomie les gens n’auront plus d’excuse pour ne pas changé

      1. Je pensai au calcul de rendement , que je ne sais pas faire … Aprés tout, le générateur peut être dans la voiture, mais il doit juste enormement moins polluer pour que tout ceci ai un sens.
        Dommage que le niveaux des lecteurs de Giz ne soit pas suffisant pour un éclairage spécifique.

        1. Ben le problème vient surtout du fait que c’est un alternateur et pas un générateur, si seulement l’article avait été bien fait

  2. 58 réacteurs nucléaires en service en fin de vie en France. Pour maintenir le niveau de production d’électricité, il faudrait en mettre 4 en service par an. Il n’y en a qu’1 en construction depuis 6 ans, et il cumule les retards et les dépassements de budget (dépassements financés par la population, évidemment).
    Même le niveau de production d’électricité actuel est insuffisant, puisqu’on importe déjà de l’électricité en hiver.
    On ne sait pas démanteler les réacteurs existants, et même si on savait on ne pourrait pas, puisqu’on est surendettés et en faillite.
    Pour rappel, un (petit) réacteur = 1000 MWe. Une (grosse) éolienne = 2 MWe (quand il y a du vent). Je vous laisse faire les calculs qui vont bien pour vous rendre compte de l’absurdité de compter sur les énergies renouvelables pour remplacer les réacteurs.
    On va donc avoir prochainement un TRES GROS problème avec l’électricité, et avec l’énergie de façon plus générale.
    Alors arrêtez de rêver benoîtement avec vos véhicules électriques, c’est une idiotie consternante de naïveté, ça ne vaut pas mieux que les véhicules thermiques, bien au contraire.
    Faites vos réserves de bois de chauffage, et apprenez à entretenir un vélo, ça sera autrement plus pertinent.
    Et remerciez-moi de me démener pour vous ouvrir les yeux.

    1. Putain gros je suis scié, tu as pas fait le même copié collé que d’habitude :)

      tu as malheuresement raison sur la sur dépense en energie et les utopiste qui n’y comprenne rien,

      cependant les limitation de dépense energétique ne sont pas incompatible avec les véhicule electrique bien au contraire, mais ne passe pas que par là

      1. Que tes élastiques de chaussette tiennent toujorus, faut pas pousser le bouchon non plus, tu n’aborde en général qu’un pan du problème, avec une vision assez parcellaire.
        Elle n’est certe ni fausse, ni inintérressante, mais un sujet d’un telle complexité n’est ni blanc ni noir et demande de prendre en compte de multiple facteur

    2. Allez je me lance :
      -Même ne retard ,il arrive ton nouveau réacteur, patience !
      -On importe en hiver, mais y’en a suffisament puisqu’on a pas de coupure. en gros, y’a pas de problèmes. (du pétrole, du gaz, des fringues chinoises, on en importe toute l’année alors….
      -Le surendettement et la faillite (qui ne sont en fait que la même chose) seront réglés par le non remboursement de la dette. ca se produira juste le plus tard possible, mais jamais ce système n’acceptera de laisser sa place à un autre, il y aura un recadrage pour qu’il perdure autant que faire se peut, voila tout. Tu peut donc te détendre un peu, tes actions Total vont continuer a bien se porter.
      -Photovoltaique, éolien, chauffage solaire, géothermie, isolation thermique : tu peut cumuler pour diminuer ta consommation éléctrique de manière drastique et devenir autosuffisant, il te manques juste la volonté (tu peut realiser la majorité toi même).
      -Les vélos éléctriques, ca compte ?

      Sinon, tu n’as toujours pas répondu a comment remplacer les poids lourds autrement que par le train (…éléctrique…) dans ton monde sans pétrole ni éléctricité…. on dirait qu’en plus de te déplacer a vélo, tu ferais mieux d’acheter un lopin de terre pour planter tes carottes parceque les rayon de Carrouf seront vides !

    3. Vive l’hydrogène !
      Réfléchissez tous ! quand le soir vers 19H00 tous les heureux propriétaires de voitures électriques brancherons leurs véhicules ! Les réseaux électriques ne tiendrons pas longtemps !!

      La solution est hydrogène, ne vous trompez pas l’hydrogène n’est pas une énergie mais une manière de stocker l’énergie électrique !
      Ce gaz n’est pas si dangereux ! il est très volatil il s’envole instantanément sil y a une fuite.

      Fini les problème d’autonomie, avec des stations H2 (elles sont déjà au point !) au même endroit que les bonne vieille station mazout !

      1. On pourra faire des Tenders à hydrogène (pile à combustible).
        L’avantage est que la voiture roule en charge réseau la plupart du temps, et à l’hydrogène ou à l’essence pour les longs trajets. On peut alors monter progressivement les réseaux de distribution d’hydrogène, et la voiture reste à un prix abordable.

      1. et pour extraire le lithium, fabriquer les batteries et les recycler au bout d’un an et demi, on en consomme combien de CO2?

        Il faut tout prendre en compte dans le bilan CO2 (qui n’est pas le principal gaz à effet de serre soit-dit en passant, mais tellement plus parlant que la vapeur d’eau pour le gogo moyen)

        1. La question du cycle de vie est en effet à prendre en compte.
          Sur le recyclage de la batterie: on estime sa durée de vie dans la voiture à 10 ans, et encore pas mal d’années comme batterie stationnaire ensuite (par ex. stockage d’énergie solaire ou éolienne, batteries d’alimentation de secours). L’expérience est encore faible à ce sujet et l’écosystème est à construire avec le vieillissement des batteries, mais c’est l’idée couramment admise.
          Je ne suis malheureusement pas assez expert pour chiffrer le bilan carbone de la fabrication d’une voiture classique versus un VE. Toutefois sur 150 000 km parcourus on émet quand même à la louche un bon 25 tonnes de carbone (puits à la roue) avec un véhicule classique…
          Avec un courant produit à partir de sources renouvelables, et dans des infrastructures optimisées, on bénéficie non seulement de villes plus propres et moins bruyantes, mais aussi de moins de NOx, et de moins de carbone.

        2. Bonjour, précision pour le lithium et les batteries en version dynamique : actuellement les réserves de matière 1ère permettraient d’avoir 3,5 milliard de voitures d’une puissance moyenne de 25Kw.
          Le lithium à pour caractéristique de pouvoir se recycler à près de 97% actuellement et à 100% d’ici 5 ans. Contrairement à ce que j’ai lu, le nombre de cycles de recharge à 80% d’une batterie type LIFePo4 est de l’ordre de 1200, pas 500, pour un VE de 22Kw. Faite le calcul d’un véhicule qui ferait 100 km/jour sur 250j/an.
          MAIS, i y a toujours un mais, ce type de batterie supporte très mal les charges rapides. Cela chauffe trop !
          Donc, charge lente obligatoire sinon la durée de vie chute de 30% très vite, voire 50%. En plus il faut une alimentation en triphasé. Charge lente en mono 220/230V = 6 à 8 h pour charger à 80% un VE de 22KW.
          Donc, je suis d’accord que le contenu de l’article de base est « flou », trop flou !

  3. En lisant cette article j’avais compris que l’energie mécanique des roues étaient réutilisée pour créer l’energie electrique cette fois permettant le rechargement de la voiture, fonctionnement sur lequel la vitesse de la voiture aurait un impact.
    Si la remorque fonctionne en effet au mazout je ne vois pas vraiment l’intérêt si ce n’est pour des longs trajets …

    1. L’énergie de freinage est récupérée par les roues du véhicule électrique: pas nécessaire de faire la même chose dans le Tender.
      En effet EP Tender n’est destiné qu’aux longs trajets. Le VE est parfait en lui même pour les courts et moyens trajets. En revanche il lui faut une solution occasionnelle au delà de 130 km, et c’est ce qu’EP Tender apporte à moindre coût (principe de location), et sans dégrader les avantages du VE au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité