Est-ce une photo ou un rendu de l’acteur de Breaking Bad ?

Breaking Bad

Internet nous fait découvrir chaque jour de nouveaux talents. Aujourd'hui, il s'agit de Riccardo Minervino, un artiste maniant aussi bien l'illustration 2D que 3D.

Âgé de 36 ans, cet artiste italien mène une carrière dans le jeu vidéo depuis une dizaine d’année. Actuellement employé chez Capcom, c’est surtout son travail personnel sur des visuels inspirés de la série à succès Breaking Bad qui l’a fait connaitre sur la toile. Le niveau de réalisme est proche du rendu photo à tel point qu’au premier coup d’œil, difficile de différencier un portrait photo de l’acteur de celui généré par ordinateur (image de couverture).

mWhite1 mWhite2

Pour ceux qui voudrait voir un peu plus du travail de Minervino, il présente divers projets sur son site personnel mais également sur son CGHUB.

Face à la qualité de ces visuels, on pourrait presque imaginer un jeu adapté de Breaking Bad. Est-ce que ça vous plairait d’incarner Walter White, Jesse Pinkman ou Gustavo Fring ?

Tags :Via :Kotaku
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sérieusement ? La texture des vêtements est immonde, on a vu beaucoup mieux question réalisme.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Pour faire de la modélisation 3D, je peux t’affirmer que la qualité est loin d’être « bien » Les rendus en temps réels de certains jeux récents dépassent largement ces rendus en qualité et pourtant pour des rendus statiques comme ceux-ci il n’y a pas de contraintes de temps, il peut donc prendre plusieurs heures pour faire ses rendering. Ces modèles sont trop parfaits au niveau des accessoires ce qui ne les rends pas crédibles du tout.

        1. Ca marche Seri, tu refais la même chose, tu reviens poster avec ton exemple et je te dirai : ok.

        2. Clairement d’accord, on voit passer sur le net des trucs allucinants d’artistes bien plus talentueux. Sauf que, ce n’est pas « l’acteur de breaking bad » qui est représenté, donc, ce n’est peut être pas interessant pour gizmodo, le spécialiste de la tech generaliste …

  2. Suprakarma: Chacun peut critiquer comme il le souhaite, il n’est pas demandé d’être capable de faire la même chose voire mieux pour juger du travail. Gizmodo nous présente ça comme étant d’un réalisme de ouf très difficile à différencier. Moi je te dis que non, on a vu mieux.

    1. Tout à fait d’accord : l’argument qui veut que « si t’es pas capable de faire aussi bien, t’as pas le droit de critiquer » revient à dire que seuls les Eisenstein, Kubrick, Hitchcock et Lelouch auraient le droit de donner leur opinions sur l’ensemble des films qui sortent au cinéma (et encore, pour Lelouch je suis pas sur)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité