Hacker des toilettes, vraiment ?

Satis

En mars dernier, on évoquait les toilettes connectées Satis, livrées avec une application mobile qui permettait de les contrôler en 2 clics. Dommage, cette application est très simple à détourner via Bluetooth !

Les toilettes Satis de la société Lixil sont en proie à un (petit) problème. Ces W.C, capables d’être commandés depuis une application mobile sous Android via Bluetooth (et de réguler l’ouverture et la fermeture du couvercle, l’activation de 2 jets d’eau, et même de reconnaître la personne qui s’assoit sur la lunette pour ensuite diffuser sa musique favorite !) vont malheureusement pouvoir être contrôlés à distance par n’importe qui.

La société Trustwave Holdings ayant souligné cette faille très fâcheuse nichée dans l’application Android en question, qui autorise le jumelage avec n’importe quels W.C de la marque en entrant le code 0000. Un mot de passe… codé en dur !

Pour résumer, quiconque va télécharger l’application Android, et se trouver à proximité des toilettes Satis va pouvoir les contrôler en deux temps trois mouvements. Et s’adonner à des plaisanterie du meilleur goût, évidemment (fermeture du couvercle inopiné, déclenchement des jets, etc.)

Tags :Via :kotaku
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On est en 2013, la sécurité informatique est un sujet majeur (ok peut être pas pour tout le monde). Comment les types peuvent développer des produits avec de telles failles ?

  2. Lorsque j’étais gamin (ça fait déjà un sacré bout de temps) nous n’avions pas besoin de toilettes connectés pour « rigoler ».
    Un cube de levure de boulanger/levure de bière dans les W.C. chimique, et hop …
    Enfin, ce que j’en dis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité