Snapcar et les VTC déjà menacés en France ?

Snapcar

On a beau dire, mais les services de véhicules de tourisme avec chauffeur (Snapcar, Uber, etc.) représentent exactement ce qu'on attend d'un mariage entre technologie et transport. Néanmoins, cette branche se voit déjà malmenée... par les taxis traditionnels, qui lui mènent la vie dure.

D’ailleurs, Dave Ashton, le co-fondateur de Snapcar, a voulu se faire le témoin de cette situation, en rédigeant une lettre ouverte destinée à Nicolas Rousselet, le PDG du groupe G7. Traduisant la volonté des taxis (et sans doute du gouvernement français) de rendre compliquée la co-existence entre taxis et véhicules de tourisme avec chauffeur, cette lettre prend vraiment le temps de mettre en exergue les différences caractéristiques qui séparent les 2 services.

Et pointe, au delà de l’envie de changement et de nouveautés désirée par les clients Snapcar, Uber, etc. qui peuvent désormais commander un véhicule directement depuis leur mobile en quelques secondes, les possibilités d’emploi et d’innovations technologiques que cette (nouvelle) branche saura amener en France.

Si vous avez déjà sauté le cap, et que vous avez troqué les déplacements en taxis parisiens contre des déplacements en services de VTC, n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences dans les commentaires ! Et d’ailleurs, on attend (toutes) vos réactions, tant ce sujet brûlant nous intrigue…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A Paris, Comment dire :
    – D’une part se trouver tard la nuit à stopper plusieurs Taxis et se faire jeter, sous prétexte qu’on vit trop loin où on n’est pas sur leur route (exemple : aller du 4eme au 20eme). Appeler un service saturé, et peu réactif (Taxis Bleus, G7…)

    – D’autre part, en un clic, on a déjà déclaré où on est et où on va. Cliquer le chauffeur le plus proche, et se faire transporter comme un ministre dans une berline, avec magazines, bouteilles d’eau et parfois un iPad connecté à Internet. Sans parler la politesse et éducation du chauffeur, qui te motivent à continuer ce type de services. Cerise sur le gâteau, qu’on soit plusieurs à sortir de boîte et faire un parcours pour déposer le gens, est le dernier de leur soucis.

    Franchement, les VTC, cherchent à se différencier là où les Taxis pèchent. La disponibilité et qualité d’un service. J’ignore si certains on eu recours également aux Taxis à la sortie de certains événements (concerts, jours spéciaux comme la nuit du 31 décembre, grèves d’avions). Les Taxis imposent systématiquement leur loi en changeant leurs tarifs pour l’occasion.

    Personnellement, je suis pour la concurrence envers les Taxis. Et cette fois ci c’est la qualité d’un service, pas une question de Prix!

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi.
      À Londres j’utilisais un service beaucoup plus ancien que Snapcar ou Uber qui s’appelle Addisson Lee, et s’il y effectivement eu des problèmes avec les black cabs au début, maintenant les deux coexistent car les services se complètent.
      Pour ma part je n’utilise pas ou peu uber ou SnapCar, mais plutôt Chauffeur-privé (la tarification est différente, on peut choisir la même que celle de Uber ou SnapCar, c’est à dire sur le temps et la distance, ou alors on peut choisir la course au forfait, le prix est connu d’avance et est fixe, on donne le point de départ, celui d’arrivé et on a le prix, on peut même choisir de ne pas faire la course…). C’est malsain mais j’en profite, si vous voulez vous inscrire http://chpr.fr/AMBROISE (vous gagnez 10€ de crédit).
      Mais faut pas que les taxis se foutent de la gueule du monde non plus, s’ils perdent de la clientèle (et j’en doute car ça reste encore minoritaire) c’est uniquement leur faute. Je trouve ça incroyable qu’à notre époque ils n’aient pas tous la possibilité de payer par CB, ajouté à ça le manque de savoir-vivre de certains chauffeurs, les opinions politiques et les débats de société qu’on est obligé d’écouter, sans oublier le fait que quand on commande le taxi il arrive déjà avec le compteur démarré (obligation par la loi, je sais), on comprend pourquoi les gens préfèrent utiliser un service un peu plus cher, mais de meilleure qualité.
      Puis les taxis possèdent quand même un gros avantage : celui de pouvoir s’arrêter dans la rue quand ils voient que quelqu’un cherche un taxi, là ou un VTC doit obligatoirement attendre qu’on le commande via l’application.

      Bref, pour moi, les deux services se complètent car la cible n’est pas forcément identique. Mais tout de même, j’admet qu’il y a une cible commune, cependant si la concurrence est si féroce entre les VTC et les taxis, elle n’est pas déloyal mais est plutôt liée à la pauvreté du service des taxis parisiens.

    2. Pour le moment je n’utilise que CLUB-CHAUFFEUR et franchement ça change des taxis…
      Pour la majorité de mes déplacements dans paris, de nuit, cela me revient moins cher que le taxi et je ne parle pas de l’accueil (toujours sympa, bouteille d’eau…)

  2. C’est quand même hallucinant de voir toute cette campagne médiatique de sociétés de VTC étrangères… Ne vous trompez pas ils veulent la meilleur pars du gâteau… Le 31 décembre ce n’est pas UBER qui facturait 193€ le déplacement de 3km dans Paris ? Les VTC n’ont rien inventé, toutes les boîtes de taxis avait bien avant eux leurs applications de commande sur smart phone…
    Oui le service de taxi est perfectible, dans le mien (Je suis chauffeur depuis plus de 20 ans) il y a toujours de l’eau pour les passagers, la télé pour occuper les enfants et les parents pendant les trajets, du Wifi pour pouvoir connecter vos tablettes et ordinateurs portable, du 220v et des chargeurs de téléphone pour ne pas tomber en panne de batterie… Je suis tous les jours en costume cravate, même quand il fait 35 C.
    Est-ce que vous iriez travailler un samedi soir pour un salaire équivalent à celui de la semaine ? Avec le risque de rentré à la maison car un de vos passagers vous a décoré vos tapis de gerbe alcoolisé? Car tout le monde site les taxis londonien en exemple, mais personne ne parle de leurs tarifs 40% plus chère ! Au rythme ou vont les choses oui le taxi va devenir à l’image de ceux de New York (D’où UBER à été viré il me semble), un métier sans aucune valorisation ou il ne faudra rien attendre des chauffeurs…. Vraiment rien…

    1. Vous êtes probablement une exception. Je dois prendre le taxi pour mon boulot plusieurs fois pas an et c’est une vraie galère à chaque fois : entre ceux donc la machine à CB est « en panne », ceux qui refusent tout simplement de sortir de Paris et ceux qui racontent en détails leurs opinions politiques/vie sexuelle/mécontement général, je n’ai qu’une chose à dire : RAS LE BOL des taxis parisiens. Je ne connaissais pas les VTC, donc j’essaierais la prochaine fois.

      Et j’ai eu l’occasion de tester les taxis régulièrement dans d’autres pays européens (Espagne, Belgique, Allemagne) et je n’ai jamais eu de problèmes/désagréments contrairement à Paris. Il est temps de changer.

    2. C’est un bonheur d’entendre ce-là.

      Malheureusement, vous êtes l’arlésienne, lorsqu’on prend des taxis Parisiens. Les problèmes cités sur la paiement je les ai déjà subi, voire pire, laisser 8 euros de « pourvoir », car le Taxi n’a pas la monnaie et peut pas réduire de deux euros sa course.
      Des Taxis qui arrivent 5/10 minutes avant l’heure avec le taximètre déjà en route. Voire plus sympathique, ils vous rappellent 20 minutes après pour vous dire qu’il se sont garés sur le parking d’en face, à l’adresse indiqué.

      Des taxis, qui font la gueule quand on annonce l’adresse (dans Paris!), face à parfois des chauffeurs chinois qui proposent la même course tout sourire pour la moitié du prix.
      Tout le monde ne fait pas un va et vient aux aeroports!!!

      Avec ces lobbys, on attire l’attention des médias et une publicité pour les VTC.

      Les consommateurs sont assez grands pour choisir par eux mêmes.

  3. Plus de 14ans que je suis à Paris, j’ai utilisé les taxis parisiens, par nécéssité, par dépis…

    En france nous avons un vrai soucis de manière générale sur « le sens du service »…
    Messieurs les taxis parisiens, vous etes simplement malaimable, peu arrangeant, peu courtois…
    Et votre machine à CB ne marche plus (comme par hasard)…

    Alors oui, je fais un amalgame, parce que cela touche 8 taxi sur 10 d’après ma propre experience…
    Merci UBER (pour ma part que j’utilise aussi regulierement depuis leur arrivé) qui pour quelque €uros
    de plus, font partir en fumé toute les raisons ci dessus…

    Suffit de voir ce que G7 à fait comme app pour « faciliter » la commande de taxi?
    payant pour « passer en priorité », inéfficace et payant!!!
    Bref, les taxis sont en crise, posez vous les vrais questions… faites vous vraiment tout pour ne pas l’être?

  4. Une exception ? Non ! Beaucoup de mes collègues font de leurs mieux pour transporter convenablement les passagers, et une petite quantité (15-20%) n’aurait jamais du pouvoir accéder à cette profession ! Ils nous font du tord tous les jours… Mais on ne se souvient que des mauvaises expériences ! Il faut être honnête, tous les taxis ne se valent pas ! J’ai voyagé pas mal en Europe et NY… Il y a une constante, les chauffeurs qui travaillent avec des centrales radio en général ont un comportement plus commerciale et sont plus à l’écoute des clients…

    1. Ce n’est absolument pas contre vous, mais j’utilise 100% du temps des compagnies de taxi et vous garantie que mon taux d’insatifaction se situe plutot aux alentour de 80%

      1. le comentaire de quelq’un qui dit utiliser un service alor qu’il n’en est pas satisfé, n’est pas credible Mr. Vincent. Il faut dire qu’il y a des personnes qu’écrivent ici, mais qu’uil ne savent pas qu’est que c’est de travailler 11 heures par jour et n’avoir pas le droit aux vacances payées, ni même pas a un rheume. Informez vous un peux avant de critiquer de gens qui doivent mettre le double des heure que vous das la semaine.

        1. Par expérience, je trouve détestable de prendre un taxi à CDG :
          Pour aller à Aulnay qui n’est pas loin, je me suis vu refuser la course par un taxi qui n’a d’autre réaction que m’insulter parceque ce monsieur à attendu 2h et qu’il trouve non rémunérateur de me prendre en charge au vu de ma destination… Je ne suis pas le seul à qui cette mésaventure est arrivé!
          Pour faire des aller retour en province dans la journée celle-ci fais rarement moins de 11h et je ne me permets pas un tel comportement avec mes clients!

  5. Bizarrement, maintenant que j’y pense, on s’est pas pris aux Velib’ ni aux autolibs pour dire que le nombre d’usagers baisse …..

    1. Etes-vous sur que le nombre d’usagers baisse ? :) Aussi je pense que ce ne sont pas les mêmes usagers. Je m’attends à ce que les clients des taxis aient des besoins ponctuels contrairement aux usagers des Velib qui doivent faire des déplacements plus réguliers et/ou sur des distances plus courtes avec pas forcéments les mêmes moyens. (une course tourne en moyenne autour de 20/25€ tout de même)

  6. Je ne suis pas pour ou contre les taxis, ni pour ou contre les VTC; mais si à Paris ce type de métier est régulé et qu’il faille s’acquitter d’une licence, alors oui les taxis ont raisons de gueuler si les VTC ne jouent pas avec les même règles (prix de la licence à payer, type de tarification, etc)…

    Qu’il y ait des problèmes avec les taxis qui ne veulent pas vous amenez où vous le voulez parce que c’est trop loin, ou qu’il n’y ait pas assez de taxi… c’est pas le même problème. Ne confondons pas tout.
    Peut être qu’il faut « légaliser » les VTC, et leur faire payer une licence et les contrôler.
    Il ne faudrait pas non plus qu’il y ait une concurrence déloyale entre taxi et vtc par exemple (meme si je ne doute pas de la bonne fois des Uber etc..)

  7. L’arlésienne ? Non !
    Je suis juste un artisan comme beaucoup d’autre à Paris qui ne supporte plus cette campagne de presse de Snapcar et UBER qui passent leurs temps à diffamer ma profession… C’est d’autant plus marrant qu’ils n’hésitent pas à débaucher du personnel dans les grandes centrales radio ! Si tout est pourri dans le taxi, ils devraient ce tenir à l’écart !?
    Mais bon, UBER et Snapcar sont des boîtes françaises n’est-ce pas ? A non ? Tiens ils payent ou leurs impôts par curiosité ?
    Vous avez raison la France est malade c’est vrai… Mais on veut la guérir avec du poison !

  8. Merci Alex, c’est tout ce que l’on demande ! Une concurrence saine. Un artisan taxi doit acquitter 230.000€ pour une licence un VTC 100€… Vous trouvez pas qu’il y a un hic quelque pars ? Les VTC sans l’amortissement d’une licence à 230K € arrivent à être plus cher que le taxi… Vous savez ou est le pigeon !?

    1. Sauf que les 230k€ de la licence, c’est pas mis à la poubelle, et arrivé à la retraite, avec le plus valus, ça fait une jolie somme.

      1. Oui, c’est beaucoup mieux de voir le chauffeur de taxi se suicider parceque son travail d’autant des années a été mis a la pubelle à cause de la concurrence DELOYALE.

  9. Vincent, le Velib’ n’a jamais été un concurrent pour le taxi… Comme le transport à moto… A deux choses près ! On a déplacé des stations de taxis à Paris pour y placer des stations Velib’ (Place de Clichy un exemple pour ceux qui connaissent) et les racolages des transports de passagers à deux roues aux aéroports devant les stations de taxis… Donc avec l’arrivé des VTC(qui devait au départ être un service haut de gamme, travaillant avec un tarif fixé à l’avance et sur réservation) la coupe commence à être pleine….

  10. Quel compagnie Vincent ? Savez vous qu’elles ont toute des commissions de discipline et que quand le client porte plainte (Ce qui est très malheureusement le cas) les chauffeurs sont recadré voir radié ? Donc rendez nous service et portez plainte contre vos 80% de mauvais chauffeurs…

    1. Je le ferais sans nul doute mais je ne suis pas convaincu que l’impact soit aussi important que ce petit buzz 😉
      Et puis bon, il n’y a pas d’auditeurs internes dans ces compagnies là ?

  11. Romain, libre à vous de faire un plan épargne retraite du même montant, et vous oubliez que tous les activités qui ont pignon sur rue ont aussi des droits de beaux ! Quand on fait une plus value avec, l’état se sucre au passage, sans parler des frais de transaction à hauteur de 5% !

    Et comme je dis souvent vous êtes tous bienvenu dans le monde merveilleux du taxi : Plus de 70h de travail par semaine, peu ou pas de vacances ni d’arrêt maladie… Tout ça pour un salaire de moins de 10€ net par heure(hors imposition) !

    1. @ le terrier :

      Je comprends bien que vous faites votre métier convenablement mais sachez que c’est le pot de terre contre le pot de fer.

      Vous avez gagner la bataille du délais mais sachez que l’UE va venir casser le plan de contingence des taxis vis à vis des VTC car n’oublions pas qu’en matière de juridiction l’état n’est plus seul maître à bord et que l’Europe va se faire un plaisir de démanteler les monopoles et professions réglementés (thanks to the massive lobbying des VTC et gros acteurs) / remarque valable pour d’autres professions aussi/

      Et c’est très bien !!!! car y’en a marre d’être prise en otages par des professions entières. Marre de voir ce qui nous sert de politique sans cesse céder devant les menaces de grève et d’occupation illégale de la voie public.

      Routier, Taxi …. lorsque vous faites des opérations escargots ou blocus, la marée chaussée devrait vous mettre des amendes à la mesure de la gène économique engendrée et si nécessaire faire de la confiscation de véhicule !

      Pour ce qui est des VTC, je puis vous garantir que même avec 15 min de delais beaucoup de personnes prendront le temps de réserver plus tôt pour avoir un vrai service.

      Car oui messieurs les taxis votre temps est compté car les consommateurs connaissent maintenant des alternatives et y ont pris gout.

      PS: vous parliez de la licence comme retraite, je vous invite à penser aux milliers de français qui comme les grecs maintenant ne toucheront dans 15/20 ans que la moitié de la retraite qu’ils pensaient avoir …… car c’est vers cela que nous nous dirigeons. Apres comme il est dit chacun voie midi à sa porte …. continuez donc à défendre votre sacro-sainte licence et vous verrez que dans 10 ans (max) elle ne vaudra plus grand chose quoi qu’il arrive avec les VTC …

  12. En fait le VTC vs Taxi c’est un peu comme si Samsung présentait un téléphone portable ressemblant comme deux goutes d’eau à un iPhone… C’est juste inconcevable ! Non ? ^^

  13. Détrompez vous, j’y ai siégé… On y est pas tendre avec les collègues qui ne respectent pas la clientèle… Nôtre clientèle finalement ! Et les centraux radio on tout a perdre et rien a gagné en laissant faire…

  14. Allons, allons,
    C’est juste le début de la mise en fausse concurrence entre taxi ayant paye une licence a prix d’or et société prive de transport a la veolia qui anticipant la future dérégulation voulue par l’europe et soutenue par attali souhaitant une fin du taxi a la papa….
    La licence a 20000e on en reparle dans 10 ans, la retraite de certain risque d’être compromise et a mon avis l’artisan taxi l’aura dans l’os face a de grands groupes trop content de refourguer leurs belles autos taxi toute neuve qui roule au tout electrique
    Mes amis pleurons ensemble la future disparition du mercedes benz 2.5d gris metal …….

    1. Peut être est-ce la fin du modèle économique du taxi? Ou simplement le résultat d’une pénurie trop importante qui ouvre un boulevard au développement du VTC…. Sauf que vous taxistes préféraient défendre vos positions plutôt qu’être constructifs et accepter une augmentation progressive du nombre de licences.
      Et pour ce qui est des voiture, j’utilise un VTC qui roule en Peugeot 508 « made in France » ce qui n’est pas mal non plus.

      1. On diraiet qu’il n’y a pas de taxis qui roulent on peugeot. Vous croyez tromper quelq’un avec des arguments comme ça? Mr uber…

    1. Bah si en instaurant des « piéges » comme à l ‘entrée des boites de nuits .

      Vous allez vous faire b…..

      Aux passage si on vous impose 200000 euros par véhicule comme pour les taxis.
      Seriez vous encore dans la course??
      C ‘ est ça la vraie question.

    2. Soyez UN VTC va faire du tourisme. Pas du taxi. c minable de pas assurer son coup et aller piquer des clients des taxis. sinon va faire une app pour les taxis. trouver une bonne equipe de bons chauffer de taxis et voila!

  15. Tout est dans le titre , lisez le fait divers dans le « PARISIEN » du dimanche 15 septembre. Un client d’un vtc se fait détrousse àpres être monter dans un de ses service que vous admirer tant !
    Au passage avant même de devenir TAXI , il faut avoir son casier vierge , profite du spectacle lors de votre commande d’un VTC au niveau de leur cheville , si vous voyer une bosse , c’est juste un boîtier électronique.
    Le taxi est une profession réglemente, idem pour la pharmacie, etc…..
    Le prix du compteur est fixé par l’état et nous reversons la TVA , etc…
    Le VTC non , il est gouverne par la banque GOLDMAN SACHS celle même qui a mis le monde en crise.
    Je suis un chauffeur de taxi qui été mis à la porte âpres 19 ans de d’ancienneté « carrière informatic ».
    J’aurais pu être un boulanger , mais c’est aussi une profession réglementer , et je ne parle même pas du prix du fond de commerce !!!!

  16. @ le terrier
    Je comprends votre colère, d’autant plus que vous avez l’air d’être quelqu’un de pro et un type bien.
    Mais vous devez comprendre que le développement des VTC n’est pas prêt de s’arrêter parce que les gens ont encore les moyens de prendre un taxi (15 ou 20 euros la course dans Paris….contre 2 euros le ticket de métro) veulent une qualité de service que l’écrasante majorité des taxis parisiens n’offre pas. Bref, c’est une simple différence de « savoir vivre » et de fisponibilité qui rend les VTC bien plus compétitifs. Et vous l’aurez compris, je ne parle pas d’une compétitivité prix mais d’une compétitivité « service ».
    Alors je vous demande: pourquoi votre profession n’est pas plus « constructive » au lieu de se replier sur le statut quo? Pourquoi ne pas accepter que le nombre de taxis augmente tout en essayant de rester gagnant? Je propose un deal: doubler progressivement le nombre de taxi en donnant à chaque détenteur d’une licence de taxi une deuxième licence qu’il pourra revendre.
    Soit vous êtes acteur du changement, soit vous le subissez. Une chose est sûr, vous ne pourrez pas l’arrêter!

  17. Bonjour,

    Nous les VTC on doit se battre contre ce lobbying de taxi, on devrait nous aussi créer un embouteillage énorme dans Paris pour nous faire entendre. Comme sa cette embouteillage empêchera les taxis de travailler et par la suite de nous mettre des batons dans les roues. Il faut qu’ils sachent que nous nous laisseront pas faire.

    Pour ceux qui veulent rejoindre le mouvement : voici mon email : frenchcart@outlook.com

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Soyens pas con.

      Vous etes entraine de piquer les clients des taxis… Si vous etiez un vrai VTC – Voiture de TOURISME avec Chauffeur. vous aurriez vous clients et tout un programme a faire avec. mais faire des transfert pas chere dua point a au point B c’est Cretin!

      Je suis un VTC

  18. Je suis VTC = voiture de TOURISME avec Chauffeur.
    Alors arreter de prendre le boulot des taxis. vous allez casser les vrais VTC. et puis les personnes qui font du pougnon deriere tout ça partiron tranquil. et vous pauv tache de VTC qui pique le boulot des Taxis vous trouverai au chommage. Car les VTC perdreron une bataille contre les licenses des taxis… IL y a des VTC qui parle meme pas l’anglais… c ridicule.

    1. La France est engluée par des tonnes de lois et une administration qui sclérose toute possibilité d’innover ou entreprendre. Pour info, les VTC ne « piquent pas les clients » aux taxis puisque c’est le client qui commande le VTC… Donc une liberté de choisir son moyen de transport. Après, c’est une question pratique. Accéder à un service illico avec les moyens innovants et rapides et sans doute plus en phase avec notre époque non ? Avez-vous vu les différentes gammes de taxis à Singapour? Certains sont type ‘people’ d’autres plus ‘classe’. Outre, le paiement possible par cb, l’utilisation du GPS, la caméra embarquée etc… Les français sont vraiment en retard d’une guerre ! Alors oui ! Cessons ces monopoles qui empêchent toutes avancées , cessez de pleurnicher dès que l’on vous fait de l’ombre.
      Juste une remarque sur la crétinerie française où là on atteint des sommet … avec cet article concernant les vtc :

      Obligation d’informer les voyageurs de la quantité de dioxyde de carbone émise pour réaliser la prestation
      Depuis le 1er octobre 2013, il est obligatoire d’informer les voyageurs sur les émissions de dioxyde de carbone générées par leurs trajets.
      Article L1431-3 du code des transports et arrêté du 10 avril 2012
      Les principes de la méthode de calcul commune à tous les modes de transport et les modalités d’information sont déterminés par le décret n°2011-1336 du 24 octobre 2011.
      Pour en savoir plus : consulter le guide méthodologique disponible sur le site du Ministère du développement durable

      Ce pays est devenu fou avec ces énarques qui ne savent plus quoi inventer en loi. Pourrir l’envie de travailler et vivre en France, c’est tout ce qu’ils arrivent à réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité