Sortie imminente pour le Nikon Coolpix L620

Nikon Coolpix L620

Que tous ceux qui attendaient avec impatience le Nikon Coolpix L620 se réjouissent, ils pourront se le procurer dès la semaine prochaine.

Conçu autour d’un capteur 18.1 mégapixels et doté d’un zoom optique 14x (équivalent à un 25-350mm), le Coolpix L620 est capable de monter jusqu’à 3200 ISO et de filmer en HD 1080p. Si techniquement, cet appareil ne révolutionne pas la photographie, ce n’est pas son intention.

Bo Kajiwara, vice-président du marketing de Nikon explique que l’intérêt du L620 est avant tout d’être centré sur l’ergonomie et sur une expérience utilisateur agréable, grâce à une automatisation des réglages des paramètres. Et au pire si la photo est un peu ratée, de nombreuses fonctions sont là pour la rattraper à l’aide de divers filtres, d’effets et d’outils de retouche.

De belles photos, oui, mais pas seulement puisque la vidéo n’est pas en reste. Capable d’enregistrer en 1080p, le L620 propose surtout un enregistrement simplifié puisqu’il suffit d’appuyer sur un seul bouton pour commencer filmer.

Annoncé dès septembre au prix de 250$, cet appareil au design bien sympathique trouvera certainement sa place dans les foyers familiaux qui n’ont pas besoin de s’encombrer d’un appareil photo plus gros. Point bonus, le Coolpix L620 fonctionne avec des piles AA, de quoi pouvoir faire le plein en l’absence de prises électriques à proximité ou d’oubli chronique du chargeur.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Et au pire si la photo est un peu ratée, de nombreuses fonctions sont là pour la rattraper à l’aide de divers filtres, d’effets et d’outils de retouche. »
    C’est une blague ? Croire et laisser croire à ses lecteurs qu’un appareil qui fait des photos ratées vaut quand même le coup car il sera capable d’appliquer des filtres kikoo dessus et que ça les sauvera, c’est idiot et très loin de la réalité.

    La première qualité d’un appareil photo, c’est la qualité des images qu’il est capable de produire. Avoir un zoom 14x (encore très marketing) et une batterie de filtres et d' »outils de retouche »(là aussi, vaste blague…) pour sortir des images dégueulasses, je ne vois pas l’intérêt. Et une photo un peu ratée à laquelle on applique un filtre deviendra très ratée, rien d’autre…

    En revanche, en dire que c’est un compact grand public au tarif abordable, qui permet de la vidéo HD et une alimentation alternative via piles, ça c’est ok. Mais de grâce, ne promettez pas des miracles si la qualité d’image n’est pas au RDV : c’est abuser les lecteurs.

    1. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire Hk. Cependant, en 2013, tout appareil-photo commercialisé se doit de proposer à ses clients une qualité d’image acceptable. Ce qui fera la différence entre une bonne photo et une mauvaise, c’est le talent du photographe. Car malgré ce que tentent de faire croire les types du marketing, la photo, ce n’est juste appuyer sur un bouton.
      Là où Nikon tente de paraître malin avec son L620, c’est de se rapprocher de l’expérience utilisateur que proposent les smartphones avec leurs fonctions instagramm et consort. La bête photo sans intérêt de ton chat qui dort comme une bouse pourra, à tes yeux, gagner en qualité une fois appliqués 45 filtres dégueulasses :/
      (je dis « tu », mais je parle des gens en général hein, façon de parler 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité