Partagez trop de photos Facebook pour vous faire détester !

Unlike

Nous avons tous cet ami. Celui qui a envoyé 4000 photos de ses voyages, sorties, voire match de foot. Nous avons tous cet ami et nous détestons tout ce qui a trait à ces fameuses photographies. Selon une étude menée de concert par 4 universités, c'est tout à fait logique.

D’après les chercheurs britanniques, il y a une relation entre la fréquence des photos postées par un ami sur Facebook et combien nous l’aimons. Pire, ils expliquent,

‘Notre recherche a révélé que ceux qui affichent souvent des photos sur Facebook risquent d’endommager leurs relations dans la vie réelle’

Les individus, autres que les amis très proches et parents, ne semblent pas avoir de bonnes relations avec ceux qui partagent en permanence des photos d’eux-mêmes. Égoïstes que nous sommes. Notons cependant que de toute évidence, les diverses catégories d’amis réagissent différemment, mais en somme, la plupart répondent négativement.

Il a été demandé à un peu plus de 500 participants d’évaluer la fréquence de posts de certains amis sur le réseau social. Par ailleurs, ils ont aussi évalué leur niveau de soutien et d’intimité avec l’ami en question. 

facebook

Les chiffrent ne mentent pas !

Donc vos proches ou conjoint apprécient vos photos, pour le reste, à peu près tout le monde les déteste et donc, vous avec. Joie.

Tags :Sources :Phys.org
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Disons que l’effet que me produisent ces gens qui publient souvent plusieurs dizaine en un court laps de temps de photos souvent me donne l’impression de « J’ai pas beaucoup de vie sociale et de qualités, mais des que je sort faut que la montre à tout le monde que j’ai plein d’amis et une vie sociale… » ou alors « ta vu comme elle est belle/beau ma copine/mon copain/ma voiture/mon chat… » histoire d’attirer l’attention sur eux parce qu’il en on pas beaucoup dans la vie de tout les jours.

  2. Au meme temps, on peut dire la meme chose avec tous les réseaux sociaux du meme accabit: Flickr, Twitter, Instagram… Moralité : A vouloir être (trop) aimé, on est détesté. Oh! Monde cruel! LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité