Tout ce qu’il faut savoir sur l’Hyperloop Alpha

Une capsule de l'Hyperloop

Le milliardaire Elon Musk, fondateur de Tesla Motors, PayPal et SpaceX, a dévoilé hier les plans et de nombreux détails de son Hyperloop, le renouveau du transport en commun - ultra-haute vitesse et alimentation solaire -. Présentation d'un projet titanesque.

Basiquement, l’Hyperloop se présente comme un gros tube dans lequel « glissent » des capsules, pouvant accueillir jusqu’à 28 passagers, voire même des voitures entières, à la vitesse maximale de 1 220km/h. Les deux tubes – un dans chaque direction – seraient fixés côte à côte et suspendu à plusieurs dizaines de mètres. Sur le dessus de ces tubes, d’innombrables panneaux solaires génèreront l’énergie nécessaire.

Mais comment ces capsules pourront-elles donc atteindre ces vitesses ? Selon Musk, il faut oublier la lévitation magnétique et les tunnels sous vide partiel. A la manière d’un palet sur une table de air hockey, elles flotteraient littéralement au-dessus du sol, le tout donc quasiment sans frottement. Cette technologie permettrait ainsi d’atteindre la vitesse ahurissante de Mach 1,1 (près de 1 350km/h).

Concernant le coût d’un tel projet, toujours selon Elon Musk, il faudrait un budget de 6 à 10 milliards de dollars pour réaliser la ligne entière Los Angels – San Francisco. Nous sommes bien loin des 70 milliards du projet actuellement envisagé pour la Californie.

Terminons enfin en disant qu’il s’agit là d’une première version, avec de nombreux défis à surmonter. Au-delà de la technologie en elle-même, il faudra par exemple acquérir les territoires accueillant la ligne, un véritable combat politique à lui tout seul. L’avenir nous dira si l’Hyperloop devait effectivement voir le jour.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. D’ailleurs, si ça se passe comme pour l’aérotrain à son époque en France, les lobbies du ferroviaire et de la métallurgie feront le nécessaire pour faire capoter le projet.
      S’il veut faire aller son projet au-delà du simple plan sur papier, ce monsieur a intérêt à avoir de très puissants amis dans la politique et dans la finance.

      1. C’est l’immigration qui a saboté ce projet, FN 2017 !

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  1. Pour une fois je suis d’accords avec GROS.
    J’ai habité a Limours, lieu de test de l Aérotrain et de son montage. Bizarrement plein de catastrophes se sont abattues sur ce train (entrepôt brûlé etc…)
    Je ne pense pas que ça fasse pareil ce coup ci, affaire à suivre.

  2. Technologiquement aussi bidon que les moteurs à eau … Le comble c’est que lui on le relaye ! Moi aussi je peux dire que j’ai inventer l’avenir du train sans aucun raisonnement scientifique …

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. D’autant que ce gars n’est pas le premier à évoquer ce genre de projet.
      Par exemple, en France, on a actuellement le projet Lysette ( http://petitlien.fr/lysette ), basé sur le modèle SwissMetro.
      Voir la vidéo de présentation dans le lien.
      Et bien sûr, comme à chaque fois qu’un tel projet nous est présenté avec de belles images, cela est intéressant économiquement, va permettre l’essor économique, solutionner la crise, sauver la planète, résoudre la faim dans le monde, stopper toutes les guerres et agir en faveur de la prospérité, et l’harmonie entre les peuples.
      C’est beau.

  3. « Selon Musk, il faut oublier la lévitation magnétique et les tunnels sous vide partiel. »

    A part que … c’est exactement ce en quoi consiste l’Hyperloop ?
    Je cite wikipedia : « L’intérieur du tube est sous basse pression pour limiter les frictions de l’air. (…) Les capsules sont propulsées par un champ magnétique … »

    Bravo Gizmondo pour m’avoir dit « tout ce qu’il y avait à savoir sur l’Hyperloop » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité