Il pirate un babyphone et effraie parents et enfant

Un babyphone

La technologie peut faire bien des choses, elle s'est aujourd'hui invitée jusque dans la chambre de nos bébés. Les babyphones ne sont plus de simples talkies-walkies, ils sont désormais connectés sur le web, possèdent une webcam, peuvent générer des alertes... et sont aussi vulnérables aux intrusions.

L’histoire fort peu commune est arrivée à un couple de parents du Nord-Ouest du Texas, Etats-Unis. Se reposant quasiment exclusivement sur leur babyphone pour garder un œil et une oreille sur leur fille de deux ans, Marc Gilbert et sa femme ont été surpris d’entendre une voix émaner de la chambre de la petite.

Pire, cette voix inconnue murmurait des choses sexuelles et la caméra semblait suivre les parents lorsque ceux-ci sont entrés dans la chambre. Ni une ni deux, le père a débranché l’appareil. Il semblerait que l’intrus ait réussi à entrer sur le routeur avant de prendre le contrôle du babyphone.

Un fait divers rappelant, s’il fallait, à quel point il convient de sécuriser votre réseau privé.

Tags :Sources :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je crois avoir compris que le bébé était sourd profond, donc il est faux d’affirmer que l’enfant a été effrayé. (Sauf si la gamine est reliée à l’IPCAM via un système intra-auriculaire-wifi-relié-au-système-nerveux auquel cas il faut vraiment avoir peur.

    1. En effet elle est née sourde mais portait en temps normal un appareil auditif
      cette fois ci elle ne l’avait pas
      la vrai question est surtout est ce qu’a deux ans ça aurai pu réellement la traumatiser…

  2. Rooh, moi j’aurais dit des paroles bizarres genre comme dans Insidious, histoire de mettre l’ambiance d’un film d’horreur et de bien faire flippé les parents XD !

  3. Ahaha… ça c’est un piège !
    Mais non seulement le mec a pété leur réseau wifi … mais il a aussi détecté un babyphone… et il a eu l’idée de faire joujou avec…
    Il est fort le bougre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité