Achetez des disciples sur Instagram… Grâce à un virus !

Zeus

Il existera toujours des gens avides et pour l'heure, ils ont trouvé un terrain idéal avec l'avènement d'Internet. Ils utilisent des logiciels malveillants développés pour chaparder les numéros de carte de crédit et également afin de procurer des disciples sur Instagram. Mais de nos jours, tout se paye...

Nous connaissons déjà Zeus, qui œuvrait naturellement sur Facebook, en fonctionnant grâce à la viralité (‘clique ici pour avoir un Facebook tout rose’. Non. Ne cliquez pas). Zeus est original car en plus des données, il vole de l’argent. Le problème étant que experts de cybersécurité sont encore perplexes sur la façon de l’arrêter. Zeus est apparu en ligne dès Juillet 2007 et malgré plus de 100 arrestations au Royaume-Uni et en Europe de l’Est, il a évolué pour revenir en mai 2011. Et comme un Pokemon est tout aussi difficile à attraper.

Son fonctionnement est simple sur le papier, une fois qu’il a compromis un ordinateur, il reste en sommeil jusqu’à ce qu’il repère une connexion sur un site bancaire. De là, il vole les mots de passe et pompe les comptes de la victime. Selon RSA, la division sécurité d’EMC, Zeus s’attaque aujourd’hui à Instagram.

Il est capable de fournir pas moins de mille « j’aime » ou followers en une seule fois. Les tarifs ne sont d’ailleurs pas camouflés… Une unité de followers coûte uniquement 5 dollars, tandis que les « j’aime » coûtent 30 dollars. Un bloc de 1000 numéros de cartes de crédit n’est pas plus cher que 6 malheureux dollars… Les pirates sont conscients que la notoriété est plus précieuse que les numéros de cartes, surtout pour les entreprises…

Facebook qui a acheté Instagram l’an dernier annonce être sur le coup, un porte parole a d’ailleurs déclaré à Reuters,

Nous travaillons dur pour limiter les spam sur notre service et interdire la création de comptes par des moyens non autorisés ou automatisés.

Zeus est un cheval de Troie qui a déjà infecté des millions d’ordinateurs, la plupart aux États-Unis. Bref, la route est donc encore longue avant sa destruction et d’autant plus car il mute sans cesse. Seulement qu’importe, ils semblent que de nombreux acteurs soient prêt à payer pour parler à du vide… En attendant que Zeus ne soit éradiqué, ne cliquez pas sur tout et n’importe quoi.

 

Tags :Sources :Reuters
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour une fois un article pas trop trop mal de Florence et en plus … « il a évolué pour revenir en mai 2011. Et comme un Pokemon est tout aussi difficile à attraper. » ça m’as fait rire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité