Jobs : le film déçoit au box-office

JOBS

Accroché par la critique, le film Jobs n'a pas réussi à faire déplacer les foules, et à atteindre les objectifs fixés par son distributeur.

Sans doute les critiques répétées de Steve Wozniak envers le long-métrage Jobs (lancé aux Etats Unis depuis le 16 août) n’ont pas servi à sa promotion. D’ailleurs, il n’aura pour le moment cumulé « que » 6,7 millions de dollars de recettes, surtout en partant du principe que Open Road Films, son distributeur, avait annoncé tabler sur des recettes comprises entre 8 et 9 millions de dollars pour son premier week-end de présence dans les salles.

Le film aura demandé au moins 12 millions de dollars de budget, il lui faudra encore cumuler « quelques » entrées pour espérer devenir profitable. Mais le film reste pour l’instant un semi-échec, et les critiques sont là pour le confirmer.

Jobs sera lancé dans les salles de cinéma françaises le 21 août.

A côté de ça, on attend également de découvrir le second film basé sur la vie de Steve Jobs, au scénario cette fois écrit par Aaron Sorkin, sur la demande de Sony. Il s’inspirera de la biographie officielle du créateur d’Apple, écrite par Walter Isaacson.

Tags :Via :geeky-gadgets
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bouboule …arrête de parler de Job et trouve-t’en un autre!*

    *= …de Job

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. « On m’a payé à casser les iBurnes de mes lecteurs pendant des mois, à encenser un film de merde, et je risque de perdre le peu de crédibilité que j’ai, que faire? Je sais, je vais retourner ma veste ni vu ni connu, et remettre le couvert avec le second film à venir, à raison de deux articles par jour au lieu d’un comme je le faisais pour celui de Kutcher. »

      Comme le dit le commentaire du dessus, faut que tu arrêtes maintenant Ben. Ça suffit. Les pommes, tu ferais mieux d’arrêter d’en parler et te mettre à en manger, deux par jour aussi, tiens.

  2. Si le film fait un bide, c’est parce qu’il n’y a pas eu de keynote pour le présenter. Personne pour dire combien il était « amazing »…

  3. En même temps il fallait s’y attendre ce film ne correspond pas vraiment aux standards attendus du grand public, Mr lambda ne connait pas forcément bien Steve Jobs ou préférera certainement aller voir un bon gros blockbuster (dont on est envahi en ce moment).

  4. En même temps le grand public se contrefout de ce genre de film, et les amateurs de culture technologique susceptibles d’aller le voir savent très bien que ce film est grandement critiqué pour son côté très édulcoré vis à vis du personnage qu’il traite, avec une petite sauce de propagande pommesque en prime.

    Si c’est pour voir de la pub Apple pendant 2h, pas besoin de payer 10€ ma place de ciné, allumer la télé me suffit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité