Tout ne sera pas permis sur la coque du Moto X

L'interface de personnalisation du Moto X

Outre ses caractéristiques techniques très haut-de-gamme, le smartphone Moto X de Motorola est aussi extrêmement personnalisable. 18 coques arrières, 504 combinaisons de couleurs différentes et des possibilités de gravure infinies... ou presque. Presque car certains mots sont bannis.

Si vous espériez faire un petit pied de nez aux passants en faisant graver une petite référence, subtile ou non, à un autre constructeur – Google, Samsung, Apple, au choix ! – vous serez bien embêté, la chose est impossible. Et malheureusement, la moindre phrase contenant le mot sera poliment refusée par le système : « Nous préférerions que vous ne disiez pas cela. Et si vous trouviez autre chose ? » Impossible donc de faire graver « An Apple A Day… »

De prime abord, on pourrait penser que le filtre s’applique « uniquement » à des marques, permettant ainsi à Motorola d’éviter des ennuis juridiques. Mais « Facebook« , par exemple, est autorisé. Politesse ou peur du remue-ménage au sein des constructeurs de téléphone peut-être ? Difficile à dire… Encore un moyen en tout cas pour faire parler davantage de la société et de son nouveau terminal.

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité