BMW i8, LE roadster électrique !

La BMW i8

L'électrique, l'électrique, l'électrique, les industriels ne semblent avoir que cette technologie dans leurs esprits. Qu'ils misent dessus ou qu'il s'y refusent, tous en parlent et tentent de la promouvoir. BMW avait déjà annoncé quelques modèles, notamment la petite i3 et la monstrueuse i8. Nous en savons aujourd'hui davantage sur cette dernière.

En dévoilant les premières images de son i8, BMW espère bien faire baver les intéressés. Avec des lignes non sans rappeler celles de la Audi R8 e-tron, l’impressionnante i8 en impose, nul doute qu’elle fera sensation lors du salon de Francfort en Septembre.

Son moteur électrique de 170 chevaux, assisté d’un moteur 1,5L trois cylindres essence turbo de 233 chevaux, et sa calandre conçue à base de fibre de carbone permettent à la BMW i8 de parcourir environ 32km en fonctionnement électrique seul.

Reste qu’avec un tarif d’entrée de 100 000€, le véhicule n’est évidemment pas à la portée de toutes les bourses. Les pré-réservations sont d’ailleurs ouvertes, livraison courant 2014.

Tags :Sources :Masculin
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les 32km en tout électrique est ridicule … J’ai dus vérifier sur turbo pour voir que c’était vrai tellement j’ai crus qu’il manqué un 0.
    Sinon l’utilité d’un 3 cylindre? Quand on voit que PSA les utilise pour les petites cylindré peu puissante, pourquoi leur mettre 233ch ? Enfin j’aimerais savoir si c’est vraiment plus efficace qu’un 4 cylindres, sinon pourquoi toute les voiture n’auraient pas 3 cylindres…

  2. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

    1. Serte sauf qu’ici on parle bien de véhicule hybride. Donc l’électrique est soit rechargé par le moteur thermique soit par la récupération d’énergie lors des freinages.
      Ca permet d’avoir des voitures puissantes qu’on recharge pas sur une prise mais qui consomme nettement moins (exemple la Porsche 918 qui SERAIT capable de faire du 3,3L au 100 (en réalité on serrait plus proche des 6L ce qui reste extrêmement bas pour une voiture de 700ch).

      Il reste cependant encore le problème des batteries bourrées de métaux lourds

    2. GROS faudrait arrêter de faire du copier coller des qu’il y a un article sur les voitures électrique 😉
      On a compris c’est pas ta came :p mais n’en dégoute pas les petit copains

  3. « L’électrique, l’électrique, l’électrique, les industriels ne semblent avoir que cette technologie dans leurs esprits. Qu’ils misent dessus ou qu’il s’y refusent, tous en parlent et tentent de la promouvoir…la BMW i8 peut parcourir environ 32km en fonctionnement électrique seul pour 100 000€ »
    1 –
    Ce n’est pas avec une autonomie aussi ridicule et un prix tout aussi ridicule, que les fabricants de voitures « semi-électrique » vont conquérir le marché, cela me semble plus de la mauvaise foi de la part des fabricants de voitures que la faute de la techologie électrique en elle-même qui est déjà prête depuis des dizaines d’années et permet de parcourir des centaines de KM en électrique seul ! en 2013…seulement 32 KM ? même la Chevrolet Volt, une voiture plus abordable (30 0 00 €) lancer en 2010, permettait de parcourir une distance de 80 km sur l’électrique seul !
    2 –
    de toute évidence, BMW n’a aucunement intention de promouvoir l’électrique, c’est plus une histoire de REGARDEZ ON FAIT COMME LES AUTRES NOUS AUSSI ON S’EN SOUCIE DE L’ENVIRONEMENT ! …avec seulement 32 KM d’autonomie sur l’électrique en 2013, on a reculé ma parole à la place d’avancer en technologie !

  4. N’importe quoi les gens…
    Renseignez vous, 32km en tout electrique, c’est tres tres bien pour du 170cv!

    Comparez avec les modeles hybrides sur le marche (toyota prius, ford c-max energi….) qui ont de 20 a 50km d’autonomie au maximum, et qui sont probablement loin d’avoir une puissance equivalente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité