Le Martin Jetpack est de retour

jetpack martin P12

La Nouvelle-Zélande vient d'autoriser sur son territoire le test de vol d'un nouveau Jetpack de la Martin Aircraft Company's, cette fois avec un pilote embarqué.

On se rappelle les premiers tests radio-commandés du Martin Jetpack vers la fin de l’année dernière. Le constructeur affirme que son nouveau modèle P12 dispose d’un design beaucoup plus maniable qui améliore grandement sa stabilité en vol. Ce progrès est certainement l’argument qui a convaincu la Nouvelle-Zélande d’autoriser le test du jetpack dans son espace aérien.

Cependant, ce permis de vol reste assez limité. Le pilote devra se contenter d’une altitude maximale de 6 mètres au dessus du sol et 7,6 mètres au dessus de l’eau et ce, dans des zones inhabitées. Si cette hauteur est ridicule par rapport au record de 1 524 mètres atteint par le jetpack lors des tests radio-commandés, nous concevons tout à fait que les autorités préfèrent éviter tout risque d’accident capable d’entraîner la mort du pilote.

martin_jetpack_03

Peter Coker, CEO de Martin Aircraft Company’s, a récemment annoncé que les premiers modèles seront certainement proposés à l’armée ainsi qu’aux services de secours dès l’été prochain. Le commun des mortels devra quant à lui attendre la fin 2015 pour s’acheter un jetpack au doux prix annoncé de 200 000 dollars.

martin_jetpack_04

Tags :Via :Dvice
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonsoir.

    Certes, cet article est un poil plus complet, mais il me semble bien que le sujet a été déjà traité il y a quelque jours…

    Voili voilou, bonne soirée.

  2. C’est nul, pour 150 000 €, on peut avoir un hélico et tout de suite. Qui peut monter beaucoup plus haut, embarquer une seconde personne et aller à 180 km/h. Voir BHR !!!

    1. Il y a surtout des hélicoptères monoplaces en kit pour seulement 20 000$ … Ils ont un moteur 3 fois plus petit pour le même charge utile, un cockpit protecteur et des performances sans comparaison ! Techniquement, les hélicopères sont la solution la plus efficace pour le vol vertical, c’est prouvé.

  3. @anonymous :

    Oui mais avec un helico, tu ne vas pas, PAR EXEMPLE, de ta maison au ciné, ou bien encore, tu ne te pose pas en plein milieu d’une forêt ou au fin fond d’un précipice étroit…C’est plutôt sur ce genre d’applications que tablent les gens qui construisent cet appareil je pense.

    1. @Boris

      Les hélicos que BHR proposent, ne sont pas excessivement plus grand que ce ce modèle de jet pack mais soit. Je trouve juste que le prix de ce jet pack est un peu trop exagéré pour ce type d’application.

    2. Dans une zone étroite, tu vas avoir de toute façon de graves problème aérodynamiques qui t’empêcheront d’y aller. C’est d’ailleurs aussi un problème que peuvent parfois rencontrer les hélicoptères. Un effet de sol non symétrique peut faire se retourner un tel appareil. Une boucle d’air entre le bas et le haut d’une hélice peut aussi faire chuter drastiquement la poussée.

  4. @boris ,les hélicoptères peuvent se poser au milieu d’une forêt .
    Juste pour exemple: les docs sur la guerre du Vietnam ou les hélicoptères allaient chercher les blessés ou déposer les troupes dans la jungle ( dans une clairière certe mais au milieu de la jungle).
    Tant qu’il y a de l’espace pour manœuvrer l’engin , ça passe.

  5. « altitude maximale de 6 mètres », ca va être galère à respecter à certain endroit, genre ravin de 20m.
    Mais ca doit être sympa à utiliser pour se déplacer.
    Par contre niveau bruit ca donne quoi ? Car t’es quand même prêt des réacteurs.

  6. Le mieux reste encore les armures de Tony Stark.
    Légères , maniables, comprenant des équipements de survie, le gps, la wifi et la stéréo . Et on peut téléphoner a l’intérieur .
    Ok , elles sont un peu chères , mais garanties anticorrosion et taillées sur mesure.
    Et y’a ptet´ moyen de négocier la reprise de l’ancien véhicule lors de l’achat.

  7. Et.. on en fait quoi du parachute? Parce qu’a 6m on peut se tuer non ? Et a cette hauteur faut oublier l’espoir de le voir s’ ouvrir a temps.
    Le parachute.

  8. En fait, c’est une sous-versions d’hélicoptère monoplace en moins efficace avec des hélices carénés au lieu d’un rotor libre. Ce « jetpack » a besoin de 200 chevaux pour un seul passager et une autonomie très limité ! Il faut bien comprendre qu’il existe des hélicoptères légers monoplace avec des moteurs de 60 chevaux … Un Robinson R44 avec 4 place a à peine plus de puissance et des performances incomparables … A mon avis, il serait plus intéressant d’avoir un double rotor coaxial et de se passer de rotor arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité