Une route électrique recharge des bus en Corée

route électrique corée

La ville de Gumi en Corée du sud est la première ville à s’équiper d'une chaussée conçue spécialement pour recharger les véhicules électriques.

Cette technologie mise au point par Kaist (Korea Advanced Institute of Science and Technology) et testée dans un premier temps au sein d’un parc d’attraction du pays vient d’être appliquée à 24km de route entre la gare de Gumi et le quartier de In-Dong.

Le principe est très simple : des câbles souterrains sont enterrés à 20 cm sous la surface de la chaussée et génèrent un champ électromagnétique qui interagissent avec des bobines capables de recharger les batteries des véhicules électriques. Kaist a nommé son concept « Shaped Magnetic Field In Resonance » (SMFIR). Le transfert énergétique sans fil a une efficacité de 80% et fonctionne par segmentation afin de limiter la production du champ électromagnétique à la zone située sous le véhicule.

coree_route_electrique_02

Au-delà du fait qu’équiper entre 5 et 15% de la chaussée suffit pour fournir assez d’énergie aux véhicules afin qu’ils puissent circuler sans tomber en panne d’énergie, le principal intérêt de ce système réside dans la charge constante des batteries. Cela évite les phases de rechargement de 10 heures au sein de stations spécialement conçues pour et cinq fois plus onéreuses à construire que des stations-services à essence. De plus, le volume des batteries pourra être réduit ce qui allégera le véhicule électrique et améliorera son design tout en entraînant un coût moins élevé pour en acquérir un.

coree_route_electrique_01

La ville de Gumi est la seule au monde à disposer de cette « route électrique » à l’heure actuelle et compte bien investir d’ici 2015 dans une dizaine de bus spécialement équipés pour en profiter. Cela nous rappelle un beaucoup le concept similaire d’un studio hollandais.

Tags :Via :Bilan