Une révolution pour les gants chirurgicaux ?

Les gants chirurgicaux sont évidemment indispensables en milieu hospitalier, entre autres. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fait un moment qu'ils n'ont pas été révolutionnés. Mais tout cela, c'est avant ce nouveau concept.

Parc Bomin, Jung Sumi, et Chu Yeunho ont remporté un Red Dot Design Award pour leurs travaux qu’ils considèrent comme une grande amélioration pour les hôpitaux.

Les Safe Cut sont dotés d’une sorte de tirette qui non seulement permet de les ôter plus facilement mais également, les empêche d’être réutilisés intentionnellement ou non. Bref, le but est d’aider à prévenir la propagation de la maladie.

En revanche, certes ces gants semblent être beaucoup plus faciles à enlever, et sont tout à fait impossible de mettre à nouveau, toutefois un accident peut arriver nettement plus vite. Les résidus (bactéries, sang, virus…) qui se trouvent au niveau de la tirette peuvent se déposer sur la peau du porteur…

La question se pose donc en ces termes, est-ce une nette amélioration ou un raccourci qui pourrait accroître des risques inutiles en milieu hospitalier ?

Tags :Sources :Red Dot Via :Oh Gizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. et les hôpitaux font déjà la chasse aux gaspillages en tout genre alors ces gants qui vont coûter bcp plus cher que les traditionnels ne sont pas prêts à se répandre !

  2. Sérieusement réutiliser des gants chirurgicaux? Belle innovation mais bien inutile a mon avis. Quel chir irait fouiller dans une poubelle de bloc au milieu des compresses et autres champs pour réutiliser des gants??

    1. @taishanji: Dans nos hôpitaux bien sûr que cela est inutile, les règles d’hygiènes étant assez stricte et le matériel suffisamment disponible.
      Mais dans beaucoup de pays moins développé, la réutilisation des gants est très fréquente et pose de réelle problème.
      Cependant après discussion avec une amie infirmière, ces gants seraient actuellement, dans tous les cas, pas utilisable pour la raison évoqué dans l’article.

      1. Deux cas de figure:
        – ou le personnel de santé est a son propre compte et cherche a faire des économies; personne ne pourra l’obliger à acheter ces gants.
        – ou il est employé, alors il ne paie pas les gants donc il n’a rien a faire d’en gaspiller.
        Bref je ne comprend toujours pas l’intérêt

  3. ça va plus vite à retirer donc gain de temps et économie pour l’hôpital ( même si c’est 3 secondes, en répétant cette opération, sur une carrière ça doit être rentable)

    après pour le contact… je ne connai rien mais j’imagine qu’un rapide nettoyage s’impose

  4. Encore un post fourmillant de vide !

    Les gants chirurgicaux sont beaucoup plus grand, et leurs utilisateurs en portent deux paires, l’un sur l’autre.
    Il sont tout le temps bien serré sur l’avant bran pour couvrir la blouse stérile.
    Il me semble que des gants à « languette » soient assez difficile d’utilisation.

    Rappelons l’utilisation des gants stériles ; protéger l’opéré, et protéger le chirurgien, même en cas de coupure ou de piqûre accidentelle (AES).

    Cependant il ressemble beaucoup à des gants non stérile à usage unique. Et l’unique usage de ce système serait de ne pas réutiliser les gants, pas de faciliter leurs retraits… Rien de plus simple que de retirer des gants.. Et pour des professionnelles de santé, rien de plus facile que d’en enfiler.

    C’est une non-avancée… Considérant que l’aseptisation totale est en pleine remise en question à l’heure actuelle (utilisation démesurée de bétadine pour la réfection des pansements, etc…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité