Une banque de sperme d’animaux nous permettra d’emporter des pandas dans l’espace

Vous aimez les pandas, nous aimons les pandas, bref, tout le monde aime cette bestiole ! Tellement, qu'une équipe de scientifiques japonaise a commencé la lyophilisation de sperme dans l'espoir de pouvoir un jour les emporter avec nous sur d'autres planètes.

Jusqu’à présent, l’équipe de l’Institut des animaux de laboratoire Graduate School of Medicine de l’Université de Kyoto a su conserver le sperme de deux primates en voie de disparition, et également d’une espèce de girafe.

Seulement, il va falloir conserver cette substance pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que nous partions coloniser d’autres planètes… Aussi, il doit être incroyablement stable et en parfait état…

Pour résoudre ce problème, Takehito Kaneko, professeur agrégé de l’étude, a mixé le sperme des animaux avec un conservateur spécial avant la lyophilisation du mélange, ce qui lui permet d’exister en toute sécurité.

Les chercheurs ont testé le processus sur des échantillons de sperme de rats et de souris, ils étaient encore en mesure de visualiser la pleine viabilité des petits nageurs cinq ans plus tard.  Mieux, la substance serait même capable de survivre si le stockage en laboratoire était interrompu par une panne de courant…

Si nous songeons de suite aux pandas, le but reste de pratiquer cette méthode sur tous les animaux et plus particulièrement ceux en voie de disparition. Pour l’heure, à part la girafe, nous serons bien esseulés sur de lointaines planètes, sans panda de compagnie.

Tags :Sources :Design Taxi
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas trop compris l’intérêt de cette découverte..
    Il est pas plus rentable de conserver l’adn et de les cloner ? Parce que même si le sperme se conserve, quid des ovules ?

    Et quels sont les primates ? (J’espère que vous ne parlez pas des pandas…)

  2. Seulement, il va falloir conserver cette substance pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que nous partions coloniser d’autres planètes…

    l’an 3000 est a notre porte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité