Ce centre commercial n’attend plus que des zombies !

Etrange sensation que celle ressentie en admirant ces clichés dépeignant un centre commercial abandonné, dans lequel le temps semble s'être arrêté.

Il a quelque chose d’inquiétant dans les clichés qui suivent. Pris par Dan Wampler il y a peu (qui n’a pas manqué d’user du HDR), ils témoignent de l’état du centre commercial de Crestwood Court (St. Louis), ayant fermé en 2006, après avoir hébergé des boutiques durant 55 ans.

Là où c’est amusant, c’est que ce centre commercial fut fréquenté par l’un de nos collègues de Gizmodo.com, qui n’a d’ailleurs pas manqué de publier quelques anecdotes à son sujet, afin d’accompagner ces photographies. Il évoque tour à tour les repas pris au Pasta House Company du centre, ses détours vers la salle d’arcade qu’il hébergeait, au cinéma AMC également. C’est également sur le parking de ce centre commercial que John F. Kennedy prononça un discours, lors de sa campagne de 1960.

En somme, voici l’occasion d’admirer un bout d’Amérique en décrépitude, qui semble comme bloqué dans les années 80, et qui n’aura plus jamais l’occasion d’évoluer. Et qui aurait sans doute sa place dans la série The Walking Dead…

no images were found

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. À toutes les fois où un article est accompagné de photos, je zappe… Pas le choix sinon j’ai des envies de balancer mon iPhone et je l’aime trop pour ça !

  2. Ah, je connaissait pas le HDR… Je me disais aussi que les images ressemblaient plus à des images de synthèses plutôt qu’a de vrais photos ^^.

    1. Oh mince ! Le mec, il ne connait pas le HDR…
      C’est comme si t’avais un baladeur numérique, et que tu connaissais pas le MP3.
      NON MAIS ALLO, QUOI !

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. En plus t’as pas d’appareil photo ? Même pas sur un téléphone portable ?
          Punaise, on a un winner, là ! Je suis mort de rire.
          NON MAIS ALLO, QUOI !

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Non. Ce que tu décris, c’est un usage particulier du HDR.
        Le HDR a pour objectif de ne pas avoir (ou de limiter) de zones en sur-exposition ou en sous-exposition dans une image. Pour ce faire, le principe est le suivant :
        – Dans une image affichable sur un écran, les pixels sont codés sur 24 bits : 8 bits pour le rouge, 8 bits pour le vert, et 8 bits pour le bleu. C’est à dire 256 nuances pour chacune de ces composantes (ça fait quand même 16,78 millions de couleurs affichables).
        Une image HDR va plus loin, elle code chaque pixel sur beaucoup que 8 bits (par exemple 16 bits pour chaque couleur), ce qui permet d’avoir une étendue de nuances bien plus large.
        Ainsi, avec le mode rafale d’un appareil photo numérique, on peut prendre 3 clichés (ou plus) d’une même scène : 1 en sous-exposition (avec beaucoup de zones très sombres, mais on voit les détails des zones très claires tel que des nuages dans le ciel), 1 en exposition ordinaire (avec des zones noires et des zones blanches, mais on voit les détails des zones en luminosité moyenne), et 1 en sur-exposition (avec beaucoup de zones blanches cramées, mais on voit les détails des zones sombres). Un logiciel de traitement HDR prend alors les trois prises pour avoir tous les détails dans l’image codée en HDR : on n’a plus de sous-exposition ni de sur-exposition.
        Or, les écrans n’affichent que des pixels en 24 bits, et une image HDR n’est pas affichable telle quelle : il faut donc appliquer un filtre (appelé tone-mapping) permettant de convertir le codage HDR en codage d’image 24bits/pixel.
        Et des filtres tone-mapping, il en existe plein de différents, avec toutes sortes de réglages possibles, permettant ainsi de donner toutes sortes d’effets : réaliste, jeu vidéo, peinture, etc.
        Bref, le rendu obtenu dépend très majoritairement du filtre tone-mapping et des réglages utilisés. Ici le photographe s’est fait plaisir avec les effets « jeu vidéo ».

  3. « ce centre commercial fut fréquenté par l’un de nos collègues de Gizmodo.com »

    Depuis quand la version Américaine est liée à la version Française? Vu la différence de qualité entre ces deux versions, je pensais que chacun tournait dans son coin… 😆

    1. Chacun ses gouts… je suis d’accord pour dire que le post-traitement des photos ne rend pas top top, mais c’est pas pour autant que tous les HDR sont forcément mauvais, très loin de la…. La technique du HDR est excellente, savoir le traiter sans abuser de ses possibilités, ça c’est autre chose…

      1. Ce rendu est pourri, car poussé à l’extr^me.

        Il n’y a qu’a voir les smartphones qui ont la fonctions HDR. JAMAIS le rendu ressemble a ces bouses

        1. Faudrait peut être se rappeler que le HDR n’a pas été inventé par les smartphones mais qu’il s’agit d’un procédé beaucoup plus vieux hein…. les iphones et autres smartphones ne sont certainement pas des références dans le domaine du HDR, bien que la qualité proposée soit plus que correcte. Mais je suis d’accord, je trouve personnellement que le rendu est trop exagéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité