Les playlists sont-elles soumises au droit d’auteur ?

Et si les playlists de nos chansons préférées étaient soumises au droit d'auteur ? La question est en tout cas posée au Royaume-Uni où Ministry Of Sound, un label londonien, vient de lancer une action en Justice contre Spotify pour utilisation illégale de leurs playlists...

Ministry Of Sound est certes un label mais il ne possède aucun droit sur les chansons contenues dans lesdites playlists. Seulement voilà, ce sont eux qui les ont arrangées dans cet ordre spécifique. Et oui, il y a bien une portion de la loi qui protège un tel travail. Selon le Copyright Act, les compilations sont définies comme « une collection ou assemblage de matériel existant ou de données sélectionnés de telle manière que le résultat constitue un travail original. »

En ce sens, oui, une playlist devient donc propriété de son créateur, c’est en tout ce que pense Jonathan Zittrain, professeur de droit à l’Université de Harvard. Derrière le plaignant, on retrouve James Palumbo, un riche homme d’affaires bien connu pour attaquer en justice à tout va uniquement pour l’argent – dont notamment son propre père à de multiples reprises -.

Espérons pour Spotify, et tous les autres services de streaming musical, que l’issue leur soit favorable. Affaire à suivre.

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité