Quand mentir nous prend du temps…

La plupart des gens mentent. Que ce soit une fois ou tous les jours, Gregory House vous le confirmera. Ceci étant, une nouvelle étude suggère que les gens prennent plus de temps à répondre aux textos lorsqu'ils doivent concocter un mensonge. A vous de jouer les mentalistes...

Concrètement, des chercheurs de la Brigham Young University ont constaté que les textos contenant un mensonge prenaient plus de temps à être composés et étaient souvent plus courts que les messages véridiques.

N’étant pas équipé de détecteurs de mensonges, l’être humain n’est pas prompt à les détecter, heureusement qu’il y a des ‘trucs’. Ainsi, 100 sujets ont répondu à 30 questions au cours d’une conversation de type messagerie instantanée, SMS. Il leur a été demandé de mentir sur à peu près la moitié des réponses.

Moralité, dans le cas d’un mensonge, les cobayes ont pris 10% de temps supplémentaire à taper le message et également plus de précaution pour le relire… Logique. Les êtres humains ne peuvent identifier un mensonge formellement qu’à 54% du temps. Et nous sommes encore plus mauvais avec l’utilisation de moyens de communication modernes, où les gens ne peuvent pas s’observer mutuellement.

Ne devenez pas parano, mais, si votre moitié tarde à vous répondre…

Tags :Sources :huffingtonpost
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. c’est un peu le coup de si y a un feu les gens mettent plus de temps à traverser mais bon :p ça semble logique (if else then) vs toto=1.. marrant de devoir faire des études pour en arriver à cette conclusion…

  2. @mouais : +1 !

    Sérieux, on paie des gens pour faire une étude comme ça ?

    C’est où qu’on postule, j’ai un bon sujet : réfléchir avant de lancer une étude qui tombe sous les sens, peut-il nous faire gagner du temps ?…

    Ahahah !

  3. Article biaisé. Tu ne donnes pas les subtilités de l’étude (et elles ne sont pas si nombreuses ; cela aurait coûté 5-10 lignes de plus), et pour tes phrases de conclusion, on aimerait en voir une originale, et pas un médiocre pompage de futura-science.

    En bref, encore une fois digne d’un skyblog.

  4. Cette etude est invalide car on ne peux justement pas voir la personne physiquement… Donc on ne peux savoir si elle est occuper, ce qui amenera une reponse tardive et courte.

    1. effectivement.. et parallèlement c’est comme quand tu bosses (par exemple dans les bureaux ou dans les surfaces de vente), il y a en qui te spamme de messages, « t’es où? » « tu fais quoi? » « je m’inquiète? » « réponds c’est urgent » et puis vient le moment où tu reçois des messages genre on t’engueule parce que tu ne réponds pas dans la minute, la seconde qui suit.. alors qu’ils savent très bien que tu es au taf et donc le mobile est soit éteint, soit ranger dans un casier..

      après l’étude ne dit pas si ce sont les femmes ou les hommes qui agissent le plus de cette façon, sans parler de la tranche d’âge. moi en ce qui me concerne j’avais une ancienne connaissance qui me spammait de message pendant que je bossais alors qu’elle, elle ne faisait rien de ses journées..

      ce qui pourrait expliquer ce phénomène: les personnes qui spamment de sms ou qui prennent le temps de répondre à d’autres, sont des personnes qui n’ont soit pas de vie active/scolaire/sociale, soit ils sont maladivement jaloux que l’on ne s’intéresse pas à eux. cas typique chez les enfants roi, les enfants capricieux.. et puis bon la télé-réalité et facebook n’ont fait qu’aggraver le phénomène chez certain(e)s.

      la seule solution en ce qui me concerne: avoir une deuxième ligne (low-cost) dédiée exclusivement à la famille (en cas d’urgence).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité