L’iPhone 5S, premier smartphone avec du 64 bits dedans !

La keynote bat son plein, Apple a déjà dévoilé son iPhone 5C et fait désormais la part belle à son nec plus ultra, l'iPhone 5S, dont le processeur est l'objet de tous les superlatifs. Et pour cause, il s'agit d'une puce A7, 64bits s'il vous plaît, faisant de facto de ce smartphone le premier appareil ainsi équipé !

L’annonce surprise de cette puce A7 64 bits annonce aussi la disponibilité d’iOS7 en version 64bits, capable de gérer sans mal les anciennes applications 32bits. Côté chiffres, ce processeur offre des performances multipliées par deux par rapport à celui de son prédécesseur, l’iPhone 5. Il est donc 40 fois plus rapide que la puce intégrée dans l’iPhone premier du nom.

L’innovation se fait aussi sentir sur la partie graphique, grâce à son coprocesseur M7 (M comme Motion). Celui-ci est capable de mesurer certaines données (comme l’accéléromètre, le gyro etc.) de manière continue, de quoi ouvrir la porte à un tout nouveau type d’applications grâce à son API liée, CoreMotion. Nike, par exemple, travaille déjà à une application Nike+ Move.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. la puissance n’a rien à voir avec le 64bits, c’est juste une grosse arnaque marketing.

    1. le 64bits sert à adresser au delà de 2Go par application aucune appli n’a besoin de ça sur un smartphone et le pire la mémoire du tel ne dépasse pas les 2Go => ça ne sert à rien

    2. 64bits (jusqu’au noyau) oblige d’utiliser des chiffres qui consomment 2 fois plus de mémoires donc de l’autonomie => pourquoi l’avoir privilégié dans ce cas là

    1. Comme Coluche le disait : « Quand on ne sait pas on ferme sa gu…  »

      L’utilisation du 64 bits ne se cantonne pas à l’adressage mémoire mais également au jeu d’instructions du microprocesseur et au bus interne. Cela permet notamment de paralléliser les instructions, de faire transiter 2x plus de données 32 bits (oui un entier reste sur 4 octets/32 bits sur un processeur 64bits, il n’a pas changé subitement de taille). De plus les formats 64 bits comme les long int ou les double sont maintenant traités sur un seul registre au lieu de 2, ce qui divise le nombre d’instructions pour les traiter par 2.
      Bref, on peut continuer sur 3 pages comme ça, le mieux est encore de se renseigner avant d’énoncer des conneries.

      1. Ah bah oui, sur une appli classique t’as souvent besoin de manipuler des long int… Tu fais du calcul AES tous les jours sur ton smartphone ? Ou de la factorisation d’entiers longs ?

      2. Je vois pas en quoi ta reponse est une demonstration, juste des generalites de base, contrairement a Rick qui argumente. Je ne pense pas lire que tu sois un specialiste de l’architecture ARM … Ton conseil appliques le a toi meme …

        1. Parce qu’il limite son argumentaire à 2 points :

          1) la taille de la RAM : un processeur 64bits ne sert pas qu’à gérer plus de 4Go de RAM et heureusement parce que cela voudrait dire qu’Intel aurait dépenser des millards de dollars pour mettre au point ses processeurs juste pour ça !

          2) Non une archi 64bits n’oblige pas à utiliser 2 fois plus de mémoire … une adresse mémoire se réfère à 1 octet, pas à 2, 4 ou 8 selon les envies du concepteur. De plus une archi 64 bit suppose des registres de même taille (64bits) et les registres sont immuables (mémoire interne du processeur). Ils peuvent accueillir toutes les tailles de données, du 8, 16, 32 ou 64 bits et ça ne consomme pas plus de mémoire ni d’énergie.

          Voilà …. pas besoin d’être un spécialiste des procos ARM pour savoir tout ça, un simple diplôme d’ingénieur en systèmes temps réel embarqués suffit.

      3. J’arrive pas à croire que @rik qui raconte que des conneries ait plus de soutient que toi qui sait au moins de quoi tu parles.. C’est ouf les attardés qui existent en France, juste parceque ça les fait chier d’avoir tort ils vont aller jusqu’à s’enfoncer dans leurs conneries.. toujours plus loin..

        1. merci
          @Djudj et @blue INTEL a développé le 64bits pour les serveurs et ça sert depuis longtemps les bases de données qui gère plus de 2 Go ça existe depuis des décennies ou il y a des itanium qui ne sont 100% 64bits . Intel pour le grand publique a été compatible suite au coup marketing d’AMD car les gens y croyait, les gens ont achetés des puces 64bits pendant longtemps sans avoir d’OS 64bits ou de mémoire pour que ça soit utile comme dit l’expérience ont montré qu’il n’y a jamais eu de gain significatif avec un passage au 64bits. L’explication à l’histoire AMD INTEL pour les particuliers est la suivante et elle ressemble à ce qui arrive à APPLE : les proc savent géré une instruction en 32 ou 64 bits mais pas en 2* 32bits car il faut assurer la compatibilité des applis 32bits. ce qui permettra de ne pas à avoir besoin de recompiler et de gérer deux store ou deux versions d’applis en parallèle. J’imagine pas le bordel dans si ça n’avait pas été comme ça.

          et juste pour une petite réflexion une appli qui est déjà superfluide et rapide comme sur les smartphones y gagne quoi en expérience utilisateur avec le 64bits ?

      4. Cocu rappelle moi qui connait rien à la fin de ta lecture.

        Oui je sais qu’en théorie on peut doubler le nombre d’instruction sur des BUS 64bits dans les échanges ou de traiter les nombre > 2^32-1 les cartes graphiques en bénéficient depuis longtemps et sont des fois en 512bits…. la gestion est prévu comme ça.

        Ah oui je suis informaticien depuis 15 ans mon premier programme sur des x8086 à l’âge de 9 ans, l’assembleur j’ai connu, etc …. Mais j’ai connu le passage d’AMD et d’intel en 64bits et je me fie plus sur l’expérience communautaire ça a été du vent longtemps. ça n’a servit que sur des programmes super optimiser (cryptograpgie, compression) par contre ça n’a jamais été opti dans les SDK java, .net car ça sais juste géré les chiffre long, d’ailleurs sur des serveurs je n’ai jamais eu de gain en passant d’une jvm 32 à 64 ça ne sert qu’à adresser plus de mémoire (oh la la encore une expérience mais c’est vrai je ne connais rien)
        Le developpeur lambda (99.99%) n’optimise pas car c’est trop coûteux surtout que ça ne sert à rien les appli tourne super vite.

        Sinon à tous les pigeons (11 qui se sont manisfestés négativement sur mon avis à l’heure actuelle) qui croient toujours le marketing sans vérifier aller voir la partie ARM8 sur laquelle se base la puce A7, c’est bien dit que ça traite une seul instruction 32bits ou une seul instruction 64 car c’est trop difficile à gérer, de plus les instructions sur le A7 sont toujours traiter par 32k comme avant mais là j’ai dû perdre la moitié des gens.

        Les liens pour instruire : http://en.wikipedia.org/wiki/ARM_architecture + http://en.wikipedia.org/wiki/Apple_(system_on_chip)

      5. Excusez moi je me suis mal exprimé le 64bits consomme 2 fois plus de mémoire dans les registres d’adressage et il faut 2 fois plus d’électricité pour pointer vers un nombre une caractère un objet via l’adresse

      6. Oui je sais qu’en théorie on peut doubler le nombre d’instruction sur des BUS 64bits dans les échanges ou de traiter les nombre > 2^32-1 les cartes graphiques en bénéficient depuis longtemps et sont des fois en 512bits…. la gestion est prévu comme ça.
        Ah oui je suis informaticien depuis 15 ans mon premier programme sur des x8086 à l’âge de 9 ans, l’assembleur j’ai connu, etc …. Mais j’ai connu le passage d’AMD et d’intel en 64bits et je me fie plus sur l’expérience communautaire ça a été du vent longtemps. ça n’a servit que sur des programmes super optimiser (cryptograpgie, compression) par contre ça n’a jamais été opti dans les SDK java, .net car ça sais juste géré les chiffre long, d’ailleurs sur des serveurs je n’ai jamais eu de gain en passant d’une jvm 32 à 64 ça ne sert qu’à adresser plus de mémoire (oh la la encore une expérience mais c’est vrai je ne connais rien)
        Le developpeur lambda (99.99%) n’optimise pas car c’est trop coûteux surtout que ça ne sert à rien les appli tourne super vite.
        Sinon à tous les pigeons (11 qui se sont manisfestés négativement sur mon avis à l’heure actuelle) qui croient toujours le marketing sans vérifier aller voir la partie ARM8 sur laquelle se base la puce A7, c’est bien dit que ça traite une seul instruction 32bits ou une seul instruction 64 car c’est trop difficile à gérer, de plus les instructions sur le A7 sont toujours traiter par 32k comme avant mais là j’ai dû perdre la moitié des gens.
        Les liens pour instruire : wikipedia ARM_architecture

      1. ma réponse à la tienne au dessus je ne suis loin d’être ignorant et surtout j’ai l’habitude de décrypter les offres commerciales dans mon travail. Mon expérience joue beaucoup, souvent les sociétés au nasdaq avec qui je travail te font de belles promesses et gratant un peu tu vois la supercherie.

        1. Oui désolé Rik, je me laisse entrainer par la sale ambiance qui règne en maître sur ces forums. Ne vois pas dans mes remarques une quelconque volonté de te rabaisser. Tu as certainement cherché à simplifier pour que tout le monde comprenne mais je trouve que tu as trop simplifié.

          Ta remarque sur la conso du processeur quand il adresse 64b au lieu de 32, j’ai du mal à y croire … surtout que la taille de gravure change donc au final la conso baisse.
          Les applis qui tournaient sur les premiers 64bits ne tournaient pas plus vite simplement parce qu’elles n’étaient pas compilées en 64 bit … du coup le jeu d’instructions utilisé restait celui du 32 bits et les perfs étaient juste améliorées de l’ordre de 10% je crois.
          Mais forcément, si sur un MOV (assembleur x86) ton instruction 32b place un 32b dans un registre, tu peux mettre un registre 32 ou 64b, ça ne changera rien en terme de perfs.
          Par contre si tu appelles la même instruction en 64b, le compilo va vérifier si par hasard tu serais pas en train de déplacer une zone mémoire et si il ne pourrais pas déplacer plus de données en une seule instruction.

    1. Là aussi tu marches dans la merde, un processeur 64bits n’est pas plus énergivore qu’un processeur 32bits. La taille des registres d’un microprocesseur n’a quasiment aucun impact sur sa consommation. Je dirai même que de par le gain de temps à traiter les données et à exécuter les instructions, la consommation moyenne s’en trouve réduite.

      D’ailleurs il suffit de regarder les PC, les processeurs de dernière génération consomment moins qu’il y a 10 ans.

      1. Ouais mais là tu te goures, une instruction 64 bits ne va pas faire une tâche 2 fois plus rapidement qu’une instruction 32 bits. Va éplucher ARMv8, tu verras bien: ça va amener quelques nouvelles instructions un poil plus optimisées, mais ce n’est pas spécifique à AArch64.
        Quant à la consommation, tu parles de CPU, ici on parle de SoC, et un AXI à 64 bits, ça consomme beaucoup plus qu’un AXI 32 bits. Si les CPU sur PC consomment moins, ce n’est surement pas grâce au 64b, mais à la finesse de gravure réduite.
        Conclusion, sur un smartphone, l’adressage 64, on s’en fout. Des instructions et des GPR 64 bits, si tu ne fais pas de calculs lourds genre crypto ou calculs sur de FP, ça sert à rien du tout pour faire de l’Angry Birds et du Facebook.
        Mais dis moi, t’as déjà programmé sur de l’embarqué, sur de l’ARMv7 par exemple ?

        1. Ah enfin un connaisseur 😉
          Non j’ai jamais programmé de l’ARM7 … je programme sur PowerQuickII, essentiellement du temps réel (embarqué) et en C. L’assembleur j’en ai fait il y a 15 ans mais sur du 68000, du x86 et du C30/C60 donc c’est rouillé.
          Cela dit même si un 64b ne va pas 2 fois plus vite qu’un 32b (tu as tout à fait raison), il peut paralléliser d’avantage d’instructions et surtout traiter les données 32bits par paire (enfin ça c’est vrai sur certaines archi type RISC). On gagne malgré tout plusieurs cycles sur des opérations simples qui sont souvent répétitives.

        2. Ahhh si je pige bien la crypto c’est juste pour le lecteur d’empreintes le 64b pfff, pour justifier un nouveau modèle qu’est-ce qu’ils ne font pas chez la pomme…quel gachis de matière première

  2. Y a des gens ici qui s’y connaissent mieux que les grand blog du style Engadget ou autre qui signe le nouvel A7 comme une très belle nouveautés.
    Donc apparemment ils disent n’importe quoi… Y a pas un commentaire de positif 😀
    Un peu de sourire! Arrêtez les  » je me sent plus fort parce que j’ai un Samsung  » ( J’ai un Lumia ) Rahlalala! Un peu de paix

    1. J’aime bien les gens avec leur Samsung venir te dire que t’as un pauvre A6 alors qu’ils ont un quadcore ultra-puissant…aujourd’hui ils te disent que le A7 64bits est inutile.

  3. Ça va les rageux ? Vous vous êtes bien déroulés depuis hier soir ?
    Cela doit être dur pour vous d’attendre un an entre chaque keynote Iphone pour pouvoir vous lâcher comme ça.
    Que vos petites vies doivent être tristes et vides pour avoir besoin d’exprimer votre rage de la sorte.
    Un conseil : fermez l’application, ouvrez la porte de chez vous et sortez prendre l’air.
    Peace….

  4. Votre réflexion sur le 32 et 64 est inexacte.

    Les circuits électroniques sont souvent conçus pour traiter plusieurs bits en parallèle. Ceci permet d’accélérer ou d’augmenter les capacités de traitement de l’information.
    Exemple d’accélération de traitement : Il faut une seconde pour transférer un mégaoctet de données à travers un bus informatique de 8 bits cadencé à 1 mégahertz. Si la largeur du bus est doublée à 16 bits, alors une demi-seconde suffit.
    Exemple d’augmentation des capacités : Un processeur 32 bits peut adresser directement 4 gibioctets de mémoire informatique. Un processeur 64 bits peut adresser 16 exbioctets.

    En clair, le traitement d’une information avec 1 Go de mémoire disponible sur un processeur 64 bits sera ( théoriquement ) deux fois plus rapide qu’avec un processeur 32 Go.
    Rappelez vous des premières consoles en 64 elles n’avaient pas 4Go de mémoire.
    Ou encore la PS3 en 128 bits ( je simplifie énormément) pour 256 Mo.

    Faut pas tout mélanger!
    Google est notre ami, encore faut-il savoir l’utiliser!
    Alors à tous ceux qui pense savoir parcequ’ils ont lu les trois premiers résultats sur Google:
    La prochaine fois abstenez vous!

    1. Mes réponses. et toi qui ne respecte pas les idées différentes des tiennes. un smarphone est quelque chose de différent d’une console qui n’est pas compatible avec jeux d’ancienne génération… et ne nous sort pas que la ps3 était compatible avec la première version tu risques de prendre cher ici…indice il y avait une deuxième puce

    1. Perdu petit malin.
      C’est Apple qui grâce au rachat de PA-Semi (il y a 2 ans).
      Ca fais depuis 2 ans qu’Apple ne commande plus de CPU ARM chez Samsung.

      1. Le monsieur parlait bien de « fabriquer » dans le sens de fondeur et non de « concevoir ».
        Par contre il se pourrait bien que ce soit TSMC et non Samsung pour le coup.

  5. Quid de la compatibilité des applis existantes ?

    Je suis confronté actuellement au pb sur PC 😉

    J’ose espéré que c’était prévu au départ…Sinon bonjour les problèmes…

    1. Ça dépend, en général un OS 64 bits est prévu pour être rétro-compatible avec les applis 32bits … mais si ton appli utilise une instruction qui n’est plus gérée par le processeur, alors elle ne pourra pas être lancée.
      Comme sur smartphone tu peux sans problème recharger une nouvelle version des applis, ça ne posera pas de problème majeur.
      Sur PC l’éditeur d’un soft te renvoie rarement une nouvelle version sur CD (il y a des mises à jour via internet mais ça reste récent).

  6. J’avoue ne pas en connaître autant que la plupart d’entre vous en ce qui concerne la technologie 64bits qui réside sur ce nouvel iPhone, mais j’ai une question, les gens qui critiquent, avez-vous testé ce nouvel iPhone pour vous forger une véritable opinion de ce processeur ? Je parie que non étant donné qu’il n’est pas encore commercialisé.

  7. Donc ils bluffent ?
    Bien vu au final l’arnaque du 64 bit. Moi je m’incline devant feu le service marketing d’Apple. C’est des héros Ces mecs. Ils font un travail de crédibilisation des innovations de la marque juste hallucinant. 2 ans coup sur coup à sauver la face d’une entreprise qui depuis la mort du gourou a préféré le chapeau à la success story d’antan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité