Ces parents qui se débarrassent de leur enfant adopté via Internet

Si Internet permet souvent de belles choses, la toile est aussi le lieu de nombreux méfaits, certains purement numériques, d'autres bien plus humains. C'est le cas par exemple de ce marché d'enfants étrangers adoptés découvert par l'agence de presse Reuters. Enquête sur un nouveau trafic.

En France, l’adoption est extrêmement encadrée, à tel point que cela décourage régulièrement de nombreux parents lancés dans l’aventure. Aux Etats-Unis, la situation est très différente. Il est ainsi par exemple possible de transférer ses responsabilités de parent à un autre, via une simple procuration. Si ce papier est idéal dans le cas où les parents doivent s’absenter, on assiste depuis peu à une inquiétante dérive. Certains « parents » s’en servent pour confier définitivement leur enfant à d’autres, souvent même de parfaits inconnus.

Selon Reuters, certains parents peu scrupuleux n’hésitent désormais plus à faire de la publicité pour leur enfant adopté sur Internet – « mignon », « facile à contenter » … – pour s’en débarrasser purement et simplement. Si la plupart du temps, ces enfants ont été adoptés à l’étranger, les motifs des parents font froid dans le dos. Un couple, tout jeune parents d’une petite Chinoise de huit ans, déclare par exemple « ne pas pouvoir lui donner toute l’attention dont elle a besoin et qu’elle mérite. »

Des forums ont ainsi vu le jour sur Yahoo, il existe même un groupe sur Facebook, groupe que le géant de Menlo Park n’a pas souhaité supprimer parce que « Internet est une réflexion de la société »…

Tags :Sources :The VergeReuters - Partie 1Reuters - Partie 2
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si quelqu’un veut bien garder quelques mois ou plus ,une petite fille.
    3 ans , adorables cheveux bruns bouclés. vaccins a jours.
    Joueuse et éveillée , scolarisation a domicile.
    Aime poissons et brocolis.
    Nationalité française .

    Possibilité de céder l’enfant contre bons soins.

    Pour tout renseignement contacter le site http://www.parentsindignes.cons.
    Discrétion demandée .

      1. ah, j’entend qu’on parle d’enfants qui souffrent, permettez-moi de monter au créneau; il faut surveiller et verrouiller internet, il faut vous surveiller vous, votre mere, le chien, mes freres zet mes soeurs, wouhooo-hohooo ce serai le bonheuuuur…

  2. c’est horrible !
    Vous pensez à des truc pedo mais pensez aussi qu’on peux en faire des esclaves ou encore pire, vendre leur organe genre un rein, un poumon…

    C’est vraiment un truc de fou

  3. C’est triste à dire mais je pense qu’il est préférable que ces enfants adoptés par des personnes pas assez bienveillante trouve la possibilité, à travers cette aberration juridique, de trouver un foyer où ils auront potentiellement plus de chance de s’épanouir.

    Le vrai problème n’est pas la possibilité de transférer la responsabilité d’un enfant par simple procuration mais les facilités offertes à des personnes irresponsables d’adopter des enfants sans qu’ils ne prouvent suffisamment être capable de leurs offrir un encadrement familiale épanouissant et durable.

  4. « ne pas pouvoir lui donner toute l’attention dont elle a besoin et qu’elle mérite. »

    C’est fort possible s’ils passent la majeure partie de leur temps « travailler ». Cela dit, l’être humain est une belle pourriture, il n’y donc rien de surprenant à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité