Surprise ! La NSA a violé la loi sur la protection des données

La NSA a espionné l'ensemble du monde sous couvert d'une législation savamment orchestrée. Pourtant, un autre son de cloche résonne, un juge a déclaré que l'agence gouvernementale avait pratiqué des "violations quotidiennes" pendant plus de deux ans et que des "milliers" de numéros de téléphone américains n'avaient pas été légalement consultés.

Surprise, surprise ? Pas vraiment… Au fond, la seule question qui demeure est de savoir s’il s’agit d’incompétence massive ou d’un mépris flagrant de la vie privée ? Probablement un peu des deux.

En 2009, devant les tribunaux FISA, l’agence déclarait a contrario que ‘d’un point de vue technique, il n’y avait pas une seule personne qui avait une appréhension complète de l’architecture des dossiers de données téléphoniques. Il faut croire qu’ils ne sont ‘fourvoyés’…

Dans le même temps, The Guardian souligne que le gouvernement joue simplement avec ses propres règles. Un document déclassifié a révélé que le ministère de la Justice a confirmé que la NSA a agi d’une manière « directement contraire » à une ordonnance du tribunal et « directement contraire aux attestations sous serment de plusieurs responsables du pouvoir exécutif ».

L’expression ‘faites ce que je dis pas ce que je fais’ vient de trouver son maître en la personne de la NSA…

Tags :Sources :IcontherecordVia :The Guardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Florence sérieux, reste avec ta guitare, fais la cuisine ou plante des navets, je ne sais pas, mais arrête le « journalisme », enfin le plagiat d’articles.

    Dés que la NSA pète tu écris un article. Oui la NSA est un service secret, comme tous, elle viole les lois, on le sais, c’est admit et point FINAL !

    Tu vas pas nous ressortir cette vieille soupe chaque semaine si ? En plus qu’apporte t’il de nouveau ton article ?

    Il y a pas des réunions à Gizmodo pour savoir qui est incompétent ou pas ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. le problème de ces réunions c’est qu’ils sont tous incompétents.
      les rédacteurs, ceux qui ont embauché les rédacteurs etc…
      Si ils virent les incompétents il ne restera plus que la femme de ménage dans leurs bureaux.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Dites, si vous détestez le site (et encore plus Florence à ce que je vois), pourquoi vous restez ? Vous vous défoulez sur eux parce que vous êtes en colère ? Triste ? Quelle lâcheté…..Je suis absolument certain que si vous les aviez en face de vous, vous fermeriez vos gueules.

        1. on se calme, chevalier blanc. c’est pas parce que tu prends sa défense qu’elle va te sucer dans un parking demain soir.

    2. Comme c’est pas avec l’aide des mass-media nationalisés (slurp u.s !) qu’on va pouvoir suivre l’évolution de cette affaire qui est malgré tout un procès mondial… ben je remercie quand même Florence !

      Profitez avant que les gouvernements des médias cités plus haut étouffent complètement l’affaire …
      Déja que les plus grosses publications ont eu lieu pendant l’été…

  2. Les haters sont legions sur ce site , c incroyable !!!!!!!!!! jamais vu ca ailleur !! si ca vous plait , ne venez pas , c tout , et fermez vos gueules qui puent plus que les egouts bordel .

  3. Dis donc, y’en a des frustrés ici à en lire les commentaires.
    Pour ma part quand un site, un magasin ou un produit ne me plaisent pas, je vais voir ailleurs…
    Foutez la paix à Ben, Flo etc… Créez votre propre blog et montrez-nous ce dont vous êtes capables!

    1. Non j’ai un boulot et d’autres passions donc je n’ouvrirai pas de blog et puis surtout c’est pas mon truc.
      Cela dit en tant que lecteur assidu j’ai le droit de critiquer ce site (pas dans cette page)et de donner mon avis sur ce que ca devient => Normal non?
      Ensuite pour réduire te réduire à néant , gizmodo n’est pas vraiment un blog.
      Il fait partie de netmedia europe qui n’a rien d’un blog mais plutôt d’une multinationale dont les rédacteurs sont des salariés.
      de rien et bonne journée.

      1. Né de l’émancipation des activités internet de VNUnet en 2007, le groupe NetMediaEurope compte une centaine de collaborateurs (dont une quarantaine de journalistes) et fédère chaque mois une audience de plus de 10 millions de lecteurs à travers l’Europe (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne). Le groupe édite des titres tels que Gizmodo, Silicon, ITespresso, ZDnet,de, TechWeekEurope, CNET.de, ITweb.tv, theInquirer ou désormais ChannelBiz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité