Salon automobile de Francfort 2013 : BMW dévoile l’i8, son nouveau coupé sportif hybride

Le salon automobile de Francfort se déroule tous les deux ans en rotation avec le Mondial de l'automobile à Paris. Cette année, il met les voitures hybrides à l'honneur, et BMW a d'ailleurs décidé d'y dévoiler son nouveau coupé sportif, le i8.

Cette voiture qui était apparue dans « Mission Impossible 4 » aura fait du chemin avant de finalement devenir réalité. Assurément haut de gamme, le véhicule se voit doté de portes papillon, et d’un intérieur relativement spacieux. Sous le capot, on retrouve un moteur trois cylindres couplé à un moteur électrique, ce qui lui permet de ne consommer que 2,5 litres au 100, en moyenne.

Il est capable d’atteindre les 100km/h en 4,4s et de rouler en mode 100% électrique environ 35 kilomètres.

Ce petit bolide arrivera l’année prochaine pour un tarif qui reste encore inconnu (on parle tout de même de 135 000$ actuellement !).

no images were found

Tags :Via :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Saviez-vous que la voiture ELECTRIQUE est une totale ABERRATION ? Eh bien, sachez-le !

    L’immense majorité de l’électricité dans le monde est produite à partir de la combustion d’éléments fossiles (pétrole, gaz, et surtout charbon). Or, toute conversion d’énergie d’une forme en une autre s’accompagne de pertes. Ainsi, la conversion de l’énergie thermique d’abord en électricité, puis en énergie mécanique conduit à des pertes bien plus importantes que la conversion directe d’énergie thermique en énergie mécanique dans un moteur classique. Donc, pour arriver au même résultat mécanique, on a besoin de plus de combustion d’éléments fossiles et, du coup, de production de CO2.
    A cela, il faut ajouter les pertes dues au transport de l’électricité (les pertes sur les lignes sont considérables), et celles dues au stockage de l’énergie dans les batteries (les réactions chimiques sont elles aussi facteurs de pertes).
    Puis, encore à cela, il faut ajouter la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication des batteries, et la pollution qu’elles représentent en fin de vie.

    En clair, si on regarde les choses globalement, les véhicules électriques sont une énorme aberration pour la consommation d’énergie, la production de CO2, et pour la pollution. Un véhicule électrique, ça n’a absolument rien d’écolo ! Ça ne fait que déplacer le problème en l’amplifiant.

    (En France où on a 75% de l’électricité d’origine nucléaire on a certes un meilleur bilan sur la production de CO2, mais on a quand même les déchets nucléaires, c’est pas forcément mieux. Et avec nos centrales qui arrivent en fin de vie, on va bien rigoler si il y a tout un parc de véhicules à recharger…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité