Netflix se base sur les statistiques de piratage pour acheter ses séries

Netflix

Netflix, le service de vidéo à la demande en vogue aux Etats Unis (et qui n'est décidément pas prêt d'arriver chez nous), serait plus sensible au piratage qu'on pourrait le croire.

D’ailleurs, la confession a été faite par Kelly Merryman, vice-président de la branche acquisition de contenus chez Netflix : le service garde un oeil sur les sites de téléchargement illégal afin de voir, pays par pays, quelles séries ont le plus en vent en poupe, ce qui leur permet de cibler leurs acquisitions.

L’exemple de Prison Break fut cité pour les Pays-Bas, où Netflix vient d’ailleurs de s’installer : étant donné que le show est populaire sur les réseaux BitTorrent là bas, il a été décidé par la firme d’en exploiter les droits, et de le proposer au sein de son catalogue.

Sans doute n’y a t-il d’ailleurs pas de meilleur indicateur pour jauger de la popularité ou non d’une série : à partir du moment où vous pouvez la trouver sans mal aucun sur les réseaux parallèles, c’est qu’il s’agit d’une valeur sûre. Ou populaire.

Tags :Via :electronista
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils ont bien raison de e baser sur ces chiffres, c’est la meilleures études de marché objective et gratuite qu’ils puissent faire.
    Quand Netflix sera chez nous, j’y passerai sans soucis, 8€/mois pour une énorme bibliothèque disponible chez sois comme sur tablette, je prend ! Ils ont tout compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité