Pour Richard Branson, Apple a coulé les Virgin Megastores

Sir Richard Branson, le créateur de l'empire Virgin, était en France hier, à l'occasion de l'annonce de l'offre Telib de Virgin Mobile. Il en a profité pour faire le tour des médias, et lancer un pic à Apple.

Car selon lui, c’est la faute de la firme de Cupertino si les magasins de musique tombent un à un. La faute d’Apple, dans un sens évidemment, et à l’offre dont il dispose au travers de son catalogue iTunes :

« [En parlant du Virgin Megastore des Champs-Élysées] Je ne veux même pas le voir en fait, je ne passe pas devant. C’est très très triste pour moi de voir que la musique disparaît des commerces, des magasins dans les grandes villes comme ça. On a encore quelques Virgin Megastore, dans le Moyen Orient. Apple, c’est magnifique, mais ça à quand même tué les magasins de musique. […] Il faut accepter que la technologie évolue avec son temps. On a eu les magasins pendant 30 ans, mais rien n’est permanent, malheureusement. »

Triste, mais finalement réaliste, Sir Branson. Pour rappel, l’homme a cédé ses Virgin Megastores en 2001, qui sont depuis passés entre différentes mains, avant de subir à chaque fois le même sort.

Helga Esteb / Shutterstock.com

Tags :Via :europe1
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il ne faut pas oublier que c’est le même qui avait lancé une plateforme concurrente à itunes, plateforme qui a été arrêtée il y a quelques années à la va-vite en laissant les personnes avec leur problème de DRM.

  2. Il n’a pas tort, mais malheureusement il n’y a pas que le secteur de la musique que le « prédateur » voulait révolutionner, le procès des éditeurs et d’Apple avec son iBook store ou il était prévu qu’un éditeur vendant sur iBook Store ne puisse pas proposer un tarif moins élevé sur d’autres canaux de distribution ce qui était bien dans l’ambition de tuer toute forme de concurrence, car naturellement les tarifs sur iBook Store étaient revus à la hausse.

  3. Réflexion digne d’un grand ponte des Majors … les supports évoluent, et la dématérialisation séduit de plus en plus de gens. Quand on ne sait pas s’adapter aux progrès et aux avancées technologiques, on meurt (sauf quand la SACEM et l’Etat vous fournissent la vaseline évidement).
    Quand Virgin s’est installé sur les Champs et a causé beaucoup de tort aux petits vendeurs et aux libraires du quartier, Richard n’est pas venu nous faire un discours pour dire qu’il trouvait ça déplorable il me semble.

    Et puis il devrait plutôt s’en prendre à Amazon qui profite de condition privilégiées en Europe (pas de taxes), Apple ne vend pas ses produits sur iTunes et ne fabrique que des terminaux mobiles. Si on suit sa logique, il devrait aussi s’en prendre à tous les autres fabricants de téléphones et de baladeurs qui proposent l’achat de musique via leurs plate-formes.

  4. Quand on n’a pas compris ses clients et qu’on a laissé couler ses magasins à force de stratégies fossiles, on ne s’en prend pas aux concurrents, Richard.
    D’autant que les Virgin megastores ne vendaient pas que des CD.

  5. Personnellement j’ai fait supprimer, non sans mal d’ailleurs, tous mes comptes Apple, iTunes etc.. car c’était tellement facile d’acheter que j’avais acheté parfois sur un coup de tête des morceaux que je n’avais écouté que deux ou trois fois après quoi je les avais complètement oublié tellement c’était du « jetable ».
    Je suis revenu au traditionnel CD a écouter sur une bonne chaine Hifi, et puis si certains morceaux du CD ne font pas tilt de suite après plusieurs écoutes on finit par les apprécier car tellement différent du « matraquage » identique que l’on retrouve partout, radios, tv, et autres médias y compris les étoilés d’iTunes

  6. Apple, pffffff
    Le vers est déjà dans le fruit …
    Je ne vais quand meme pas acheter un morceau en mp3 sur itunes alors que pour a peine plus cher j’ai la version vinyl mp3 et parfois même cd en cadeau sur amazon
    Donc le plaisir de l’objet en réel ainsi que les morceaux qui m’attendent directement sur l’amazon cloud font que je n’achete pas de dematerialisé pur et encore moins chez apple.
    De plus vu les chiffres de ventes actuels du vinyl qui reviens en force, je crois pas être le seul

  7. @vooroododoo
    Le vinyl avait un certain charme et surtout le régal, en plus de la musique, des pochettes dont certaines étaient de véritables oeuvres d’art.

  8. Il n’a plus d’argent pour venir nous faire du buzz sur Apple ?
    On va quand même pas le plaindre le milliardaire. Il à vite vendu ses magasins comme on jette de vieilles chaussettes. Les employés ? Il s’en fout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité