BlackBerry sauvé par une compagnie privée

Après des mois, voire même des années, de spéculations entre les éventuels acheteurs et solutions hypothétiques, BlackBerry semble enfin avoir trouvé son salut sous la forme d'une OPA à hauteur de 4,7 milliards de dollars. 

En vertu de l’entente proposée, qui sera entérinée lorsque les autorités compétentes l’auront validée, un groupe d’acheteurs dirigé par Fairfax Financial Holdings Limited deviendra le nouveau papa de BlackBerry.

Du reste… Nous n’en savons rien !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas vraimentune compagnie privée, il s’agit d’un fond de pension américain … donc c’est plutôt mauvais pour les salariés qui resteront après le licenciement. Ca veut dire rentabilité à tout prix pour que les retraités puissent s’offrir le dernier iPhone.

    1. Quand on corrige les gens on essaie de dire des choses correctes, non ? Fairfax Financial Holdings Limited comme son nom l’indique est une holding, canadienne qui plus est. Donc c’est une compagnie privée… Va falloir ressortir ses manuels de droit…

        1. … remarque à l’Express … je n’ai fait que reprendre leur article.
          Un fond de Pension étant certes un organisme privé, mais certainement pas une compagnie au sens « je produit et je vends quelque chose ». Il sont juste là pour investir du pognon et attendre que les fruits mûrissent … et c’est pour cela que c’est une mauvais nouvelle pour les survivants de BlackBerry.

          Par contre je vois pas ce que le droit vient foutre ici … tu voulais certainement mettre en avant tes compétences.

  2. Ce rachat stratégique a principalement pour intérêt de faire sortir BB de toute cotation boursière … et ainsi ne plus être obligée de communiquer leurs comptes ou résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité