Surface 2 et Surface Pro 2 ? Ce sont les mêmes qu’avant !

Nos confrères américains ont tâté de la Surface, les nouvelles hybrides estampillées de la griffe Microsoft, ils nous livrent leurs premières impressions.

La première chose à noter sur les tablettes Surface de Microsoft, c’est qu’elles sont similaires à celles présentées l’an passé. Mis à part un revêtement blanc, elles sont physiquement identiques à leurs prédécesseurs. C’est une bonne chose, on conserve ce sentiment global de haute qualité.

Rien de tout cela n’a donc disparu. Le tout s’enclenche, les angles sont bons, Microsoft a trouvé une solution originale et qualitative dont ils ne se sont logiquement pas séparés.

surface gif

Clic clac !

Sans être trop lourdes, nos confrères américains le confirment, la Surface 2 et Pro 2 sont toujours agréables à regarder et encore plus à tenir en main. Évidemment, ressenti et design ne font pas tout, et seuls des tests approfondis pourront garantir et attester de la performance des machines. Pour l’heure, les prises en mains font état d’une bonne commutation entre les applications, à la fois lisse et souple sur les deux unités.

Le Pro 2, en particulier, dispose d’une puissance sérieuse sous le capot, et nous avons vu qu’elle pousse les vidéos en 4K sur un grand écran comme si de rien n’était.

Les claviers

La véritable arène où Microsoft pousse l’innovation est clairement sur les covers. Ces claviers sous forme de housse tactile ou traditionnelle sont nettement plus emballant que les modèles initiaux. Ils apparaissent comme résistants, solides et qualitatifs.

Il n’est toujours pas immédiatement naturel de taper dessus, mais ce n’est qu’une question d’habitude, comme pour tout clavier. La Power Cover dispose même d’une batterie, pratique pour quiconque opère beaucoup de déplacements.

Clavier

Ces claviers, on ne s’en tape pas (oui, je sais, je sors…).

Comme la nouvelle Type Cover, la Cover Touch 2 est plus mince et plus solide, mais la pratiquer relève de l’aventure. Sans aucune profondeur, les touches sont certainement plus sensibles, sans doute grâce à des capteurs plus précis, mais taper sur une surface (pardon, encore) essentiellement plane, sans retour physique, va à l’encontre même de la logique.

Dans l’ensemble, ces nouveaux ajouts à la famille Surface semblent conduire vers ce Saint Graal de la tablette hybride ordinateur portable. Encore une fois, les tests seront plus à même de répondre à cette question cruciale.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « taper sur une surface (pardon, encore) essentiellement plane, sans retour physique, va à l’encontre même de la logique. »

    ils ont remplacer le clavier virtuel de la surface plane d’un écran tactile par un cover tout aussi plat sans profondeur, c’est de la 2D quoi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité