Beerouette, pour refroidir une bière en trente secondes

L'imagination des inventeurs ne semble avoir aucune limite. Et avec l'apparition des plateformes de financement collaboratif, toutes les idées, ou presque, sont réalisables. Pour ceux qui pestent souvent d'avoir une bière pas suffisamment fraîche, Spin Chill est la campagne Kickstarter dans laquelle investir.

Il n’y a pas trente-six méthodes pour faire refroidir une bière, il faut la laisser au frais pendant suffisamment longtemps. Il existe cependant certaines astuces pour accélérer le processus. La campagne Kickstarter lancée par Spin Chill propose deux accessoires pour les plus impatients.

« En faisant tourner le contenant, la convection s’introduit à l’intérieur et à l’extérieur, cela augmente les transferts thermiques et permet de refroidir la boisson vingt fois plus vite. » Pour appliquer ce principe, Chill Bit. Il vous suffira de fixer votre canette puis votre perceuse/visseuse et d’appuyer sur le bouton. Il vous en coûtera 15 ou 25$.

Pour ceux qui n’auraient pas toujours sur eux une perceuse ou une visseuse/dévisseuse, c’est Beerouette qu’il vous faut. Son moteur alimenté par quatre piles AA vous évitera de sortir votre outil sur la plage ! Comptez 35$.

Tags :Sources :News CnetCampagne Kickstarter
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. dans la canette presque pas.
      par contre dans les cheveux, sur le visage et sur les vêtement de l’assoiffé : plein 😉
      l’avantage c’est que du coup on boit moins.

  1. Si la rotation est régulière sans accoues, ça ne créera pas de mousse du tout, le contenu de la bouteille ne bougera pas pendant les rotations. C’est comme les canettes qui tombe des distributeurs, elle roule en tombant.

    1. Tu sembles oublier l’accélération et la décélération. Et un soda ne mousse pas autant qu’une bière à fermentation haute.
      Pour conclure, c’est la douche assurée 😉

  2. ou sinon vous balancez une poignée de gros sel sur la glace … cela fait chuter la température de la glace à environ
    -20°C.
    Pour les explications, je crois que le sel a besoin d’énergie pour se dissoudre et casser les liaisons NaCl … et la seule source d’énergie disponible est l’eau avec laquelle il est en contact. Il absorbe donc l’énergie de la glace et fait chuter sa température.

    1. Interessant je savais pas du tout. Tu vois dans ma tête j’aurai dit l’inverse , vu qu’on fous du sel sur les routes quand il gèle ! Je vais dormir moins con !

    2. Heu… non. Le fait de rajouter du sel ne baisse pas la température de la glace, mais abaisse la température de transformation de l’état liquide a solide. L’eau gèle à 0°C alors que l’eau salé à environ (selon la quantité de sel) -10°C. C’est pour cela qu’on sel les routes, pour qu’a – 5°C par exemple, l’eau ne gèle pas sur les routes…

      1. Je simplifie un peu c’est vrai … en fait ce que tu décris se passe en 2 temps.
        D’abord le sel absorbe une partie de l’énergie de l’eau pour se dissoudre (casser les liaisons entre les atomes Sodium et Chlore), ce qui a pour effet d’abaisser la température de la glace jusqu’à -20°C environ (réaction endothermique -> qui absorbe de l’énergie) .
        Cela a aussi la propriété de faire baisser le point de fusion de la glace, ce qui va avoir pour conséquence que tes glaçons vont fondre plus vite à température ambiante (un peu comme si on montait la température autour des glaçons).
        C’est le deuxième point qui est exploité quand on répand du sel sur la route … et c’est aussi pour ça qu’on en répand jamais APRES que la neige soit tombée… sinon on transforme la neige en glace.
        Mais si tu veux des bières plus fraîches quand tu en emmènes en pique-nique dans ta glacière, je te conseille de prendre du sel avec toi … ah oui … il faut que le sel soit en contact avec la glace (et pas les réservoirs en plastique).

        1. C’est marrant parce que quand je balance du sel sur la neige moi, ça la fait fondre… et en aucun cas ne la transforme en glace…

          Quel pipeau…

    3. C’est marrant comme de balancer une contre-vérité avec de l’aplomb et un symbole chimique impressionne les masses.
      Le sel abaisse la température de de solidification de l’eau. Ça n’a certainement pas pour effet de geler l’eau et encore moins à des températures fantaisistes de -20%.

      Quand on sale les routes d’après toi, c’est pour aider à faire du verglas??

      1. Ah mais oui, tu dois certainement pouvoir mesurer la température avec tes yeux !
        Le sel que tu balances par terre il se dissout pas ? comment ça se passe tu penses ? Le temps que le sel se dissolve, la température de la glace baisse … comme son point de fusion baisse aussi (vers -3/-5 °C), tu as raison là-dessus, elle va fondre plus vite et ne re-gèlera pas à 0°C.

        J’ai vu l’expérience filmée en caméra thermique et je peux te confirmer que la température de la glace baisse … c’est une réaction endothermique (qui absorbe la chaleur). Si tu as pris des cours de thermodynamique, c’est un phénomène classique qui accompagne certaines réactions chimiques (sinon ben dommage pour toi).

        C’est marrant qu’il suffise qu’on explique un truc clairement pour qu’un abruti vienne dire « ah mais mon beau-frère qui bosse à la DDE, il m’a dit le contraire ».

        Je suis sûr qu’en cherchant un peu sur Google tu vas trouver ce que j’affirme.

  3. c’est le meme fonctionnement que la sorbetière de nos ancètres: un seau rempli de glace et de sel (oui oui, afin de faire descendre la température de la glace) dans lequel tourne un cylindre qui contient le mélange de creme sucre et fruits. on actionne le tout avec une manivelle et beaucoup d’huile de coude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité