Utiliser Apple Maps, et se retrouver sur la piste de décollage d’un aéroport

On pensait Apple Maps, la solution concurrente de Google Maps proposée par la firme de Cupertino, arrivée à maturité. On s'était bien fourvoyé !

D’ailleurs, l’exemple vient de nous être donné au travers de cette mésaventure arrivée par deux fois ce mois-ci à des automobilistes souhaitant se rendre à l’aéroport de Fairbanks (Alaska), et qui se sont finalement retrouvés… au beau milieu de l’une des pistes de décollage !

Bien que la faute n’incombe pas à 100% à Apple (le chemin donné par Apple Maps menait vers le terminal d’embarquement, et les automobiles semblent avoir délibérément avoir été « au plus court »), les autorités aéroportuaires n’ont pas hésité à en appeler au procureur de l’État d’Alaska afin qu’Apple réagisse.

C’est désormais chose faite, et la zone n’est désormais plus couverte par le service de cartographie de la firme à la pomme. Moralité : rabattez-vous sur Google Maps, si ce n’est déjà fait !

Tags :Via :io9
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi dire que c’est la faute d Apple plan pour ensuite dire que ce n’est pas 100% de le faute? Si les gens sont assez débile pour entrer sur une piste d atterrissage c’est pas leur faute espèce d idiot

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Donc, si le GPS leur dit de traverser un lac, au lieu de le contourner, parce que c’est le chemin plus court, ils plongent direct??
    Il faut arrêter de ne plus assumer ses responsabilités!!

    1. Quand tu aura eu tes 18 ans et ton permis, ainsi que ta voiture, tu verra que on se perd très facilement et que pour aller sur une piste d’aeroport, il suffit d’emprunter une rue comme une autre.

      1. D’abord, je ne te permets pas ce type de jugement de valeur. J’ai largement plus de 18 ans et je suis à ma troisième voiture. Ce qui m’a permis d’avoir suffisamment d’expérience pour savoir qu’il faut regarder la route quand on roule et ne pas se laisser guider aveuglement par le GPS. Ne pense pas que tout le monde se perd aussi facilement que toi.
        Je suis d’accord que l’on peut se perdre mais un aéroport se voit plutôt bien et, personnellement, toutes les pistes d’atterrissage que j’ai vues étaient protégées par une grille avec du barbelé. Donc, NON, ce n’est pas une route comme une autre.

  3. Si une voiture peut rentrer SANS PROBLÈME AUCUN sur la piste d’atterrissage c’est plus la faute de l’aéroport et de la sécurité que, qui que soit d’autre!

  4. Vu le niveau de sécurité n’importe quel terroriste aurait pu arriver sur la piste d’atterrissage et tenter de prendre contrôle d’un avion. Bravo Fairbanks. Il aurait dû fermer leur gueule pour cette affaire, c’est juste la honte pour eux!

    1. Et toi, tu viens de quel bled de consanguins ?
      C’est juste pour aller compiler les articles du torche-cul local et te prouver en utilisant un raisonnement aussi développé, et pas que sur des stéréotypes, que le tien, que chez toi aussi en fait il n’y a que des gros cons.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  5. Déjà que Plan utilise les plans de TomTom alors on peux dire que ça la faute aux Cartes de TomTom vu que le principal fautif reste celui qui l’utilise!

  6. Je trouve génial le GPS de l’iPhone 5 mais hélas le plan n’est pas fiable . J’ai failli raté un rdv . Il faut sans arrêt vérifier lorsque l’on se trompe de route et qu’il recalcul le trajet …
    Il faut quand même Apple fasse évoluer cette application . Car c’est vraiment dommage !

  7. Quelqu’un sait-il quelle était la fiabilité de Google Maps à sa sortie (qui a été lancé en 2004 aux US) ? Il serait intéressant de comparer… D’autant plus que Google Maps n’était pas initialement installé sur des smartphones, et ne faisait pas application GPS (pas que je sache en tout cas). Ils ont eu bien plus de temps d’optimiser leur service, avant de le porter en version mobile, puis en application GPS. Se retrouver dans des situations grotesques comme celle mentionnée dans cet article n’était donc pas possible (ou peu probable).
    Google a donc eu davantage de temps pour optimiser son service Google Maps avant de le porter en application GPS, contrairement à Apple, qui n’avait finalement pas d’autre choix (concurrence) que de commencer par une telle application (ou de ne rien faire, mais ça c’est un autre débat).
    Je ne défend pas Apple (j’ai un iPhone mais j’utilise Google Maps :), j’essaye juste de relativiser.

  8. Se fier a un GPS, quand la route est indiqué officiellement sur des panneaux mis en place par l’état… ya pas un soucis dans nos sociétés actuelles ?

  9. Il faut que l’on m’explique comment il c’est retrouvé sur la piste. il n’y a pas de sécurité, ne serait ce qu’un grillage.
    Meme dans GTA on ne peut pas se retrouver sur la piste sans avoir immédiatement les flics au cul 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité