Bill Gates s’excuse pour le CTRL + ALT + SUPPR

La combinaison CTRL + ALT + SUPPR a beau être iconique, elle n'en demeure pas moins une bête erreur, comme l'a confié Bill Gates !

C’est donc à l’occasion d’une campagne de financement organisée par Harvard que Bill Gates a trouvé opportun d’évoquer cette anecdote de la combinaison de touches CTRL + ALT + SUPPR, qui n’aurait jamais dû exister :

« C’était une erreur… Nous aurions du disposer d’un bouton unique, mais les gens en charge de réaliser le design du clavier IBM ne nous l’ont pas donné. »

Et voilà comment une simple erreur aura traumatisé plusieurs générations, forcées d’user d’une combinaison pas franchement pratique pour forcer un programme à quitter/rebooter sous Windows. Pour aller un peu plus loin, il semblerait même que le vrai fautif soit connu : il s’agirait de David Bradley, un ingénieur ayant travaillé sur le premier PC IBM.

On ne lui dit pas merci…

Tags :Via :gizmodo