Le réchauffement climatique jusqu’à notre mort

Ah, le réchauffement climatique, préoccupation mondiale contre laquelle personne ne semble si pressé de faire quoi que ce soit. Et pourtant, si celui-ci pourrait être l'une des causes de l'extinction de toute forme de vie sur notre belle planète bleue, l'effet sur nos propres vies n'est pas bénin. La preuve en image.

Le réchauffement climatique existe, la chose n’est plus à démontrer. Si certains (la plupart ?) d’entre nous ne semblent pas vouloir s’en préoccuper, c’est très certainement, pensent-t-ils, parce que cela ne les affectera pas de leur vivant. Duncan Clark, consultant pour le célèbre quotidien d’information britannique The Guardian a récemment publié une infographie interactive permettant de se rendre compte des effets, à moyen terme du réchauffement climatique.

Pour ce faire, il suffit de renseigner son année de naissance et de lire les différents résultats proposés. L’on y apprendra ainsi de combien de degrés la Terre pourrait se réchauffer d’ici à ce que nous puissions prendre notre retraite ou que nous soyons aux portes de la mort… Un enfant né aujourd’hui assisterait, lui, à un réchauffement de l’ordre de 6°C, suffisant pour être responsable de nombreuses catastrophes naturelles.

Ces données ont été compilées par le Panel Intergouvernemental des Nations Unies sur les Changements Climatiques, panel qui est composé de 259 scientifiques de 39 pays différents.

Tags :Sources :GizmodoL'infographie sur The Guardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La planête survivra, l’humain disparaitra ou alors sera largement moins prédominant.
    C’est la moindre des choses qu’on puisse souhaiter.

  2. « ………..Et pourtant, si celui-ci pourrait être l’une des causes de l’extinction de toute forme de vie sur notre belle planète bleue, l’effet sur nos propres vies n’est pas bénin. »
    Bah tu m’étonnes que si le réchauffement climatique conduit à l’extinction de toute forme de vie, l’effet sur nos propres vie n’est pas bénin.
    P’tain vous écrivez vraiment n’importe quoi, n’importe comment

  3. Le réchauffement climatique est stabilisé, cette news n’est rien d’autre que de la désinformations.
    Le graphique est complètement absurde.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Il a raison. Moi aussi je le constate, qu’avec le temps qui passe, il ne fait pas plus chaud.
      D’ailleurs il fait moins chaud maintenant qu’en juillet dernier. Si c’est pas une preuve, ça, eh bien je ne sais pas ce qu’il vous faut.

      1. Avec le réchauffement climatique tu vas te les geler (dans cette région de l’hémisphère) !!! Paradoxal mais c’est comme ça, ça se réchauffe d’un côté pour se refroidir de l’autre et les variations vont être de plus en plus brutales.

        Tout ça est déjà en marche…

        Ca me fait penser à ces scientifiques à la con qui disaient qu’il n’y avait aucun lien avec le cancer des poumons, ils ont berné leur monde un bon moment.

        1. Oups manque un mot « …qui disaient qu’il n’y avait aucune lien avec la cigarette et le cancer des poumons… »

      2. On voit que tu n’es pas du tout renseigné !! Si tu l’avais fait tu saurais que la température ne change pas d’un jour à l’autre ou alors très peu ! Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de conséquences ! La fonte des glaciers et da la banquise ??? Finalement, personne ne réagit, mais ce sera quand même nous qui en payerons les conséquences et qui mourront ou du moins nos descendants !! La planète, elle, survivra mais pas l’humain ! Alors, réflechissez un peu avant de poster un commentaire débile et si personne ne fait le premier pas, qui le fera ?

  4. Mais il faut arrêter avec le réchauffement climatique. La planète connait des cycles distincts au fil des siècles et celui ci est bien loin d’être le plus chaud que l’on ait connu, ou le plus chaud.
    De plus, les mesures ainsi que les modèles de simulations utilisés aujourd’hui sont plus qu’inexactes pour prouver quoique ce soit à l’heure d’aujourd’hui.
    Comme quoi l’ignorance est un puissant outil par lequel certaines personnes ont bien compris l’utilité qu’il avait pour manipuler.

    1. Faux, encore de la désinformation de lobbys pétroliers, comme la clope…aujourd’hui on a suffisamment de preuves, renseignez-vous et arrêtez de croire à ce qui arrange votre petit égo…

      1. Mais je suis renseigné pauvre con, contrairement à toi je ne parle pas sans m’être renseigné en ne lisant que des articles à 2 francs sur le net.
        Je suis allé à des conférences et j’ai les lu des rapports.
        Les données sur lesquels se basent les scientifiques anglais, car c’est le centre météorologiques anglais qui fait les rapports, se basent sur des données allant jusqu’à 100 ans, prises sans protocole particulier.
        Les modèles de simulations sont inexactes, les données ne sont pas suffisantes ni assez précises, les résultats sont donc erronées ainsi que l’interprétation.
        Certes, le climat se réchauffe et alors, cela a déjà été le cas par le passé. Il y a eu des périodes plus froide et bien plus chaude. En aucun cas, les scientifiques sont en mesures de prouver que ce réchauffement est du à l’homme et aux rejets de CO2.
        Principalement, cela est du à l’activité du soleil et à la variation de l’axe de la Terre par rapport à celui du Soleil, qui entraînent au fur et à mesure un effet boule de neige au fil des ans un changement climatique.
        Le climat de la Terre à toujours évolué, et ce n’est pas l’Homme qui changera quoique ce soit. Quand cela deviendra inhospitalière pour l’homme, soit on partira, soit on mourra, soit on mutera si l’évolution est assez lente pour permettre à l’humain de s’adapter.
        De là à affirmer que sur 50 ans, l’homme est responsable du réchauffement climatique est complétement absurde, l’échelle de temps est bien trop faible pour comparer quoique ce soit, ainsi que les modèles et les données sur lesquels s’appuient les scientifiques qui sont plus qu’insuffisants.

        1. « Les données sur lesquels se basent les scientifiques anglais, car c’est le centre météorologiques anglais qui fait les rapports, se basent sur des données allant jusqu’à 100 ans, prises sans protocole particulier. »

          Tu es vachement bien renseigné, dis donc !
          *rires*

        2. Cela dit, je ne dis pas qu’il y a quelque chose à faire pour anticiper. Allez parlez de ça aux lobbies. On a la technologie et les moyens de le faire. Seulement, l’argent reste maître.

  5. Bande de tocards endoctrinés. à vous entendre on croirais des chrétiens en l’an mille qui prédisaient l’apocalypse parce que « le pape à dit que ». Vous vous êtes renseignés sur les dires de votre messie avant de prendre ses paroles pour du pain béni? Moi oui. Je comprends bien l’envie que l’homme à de croire en quelque chose pour le salut de son âme, mais là, c’est ridicule.

    Pour commencer, pouvez-vous m’expliquer pourquoi, alors qu’on arrive pas à prédire la météo au delà de 5 jours (et je suis gentil), on arriverai à prédire la température à 2°C près dans quoi? 100 ans?!

    Ensuite, regardez donc la courbe des températures depuis 2000 ans, des écarts il y en a eu, et sans aucune conséquence. Et personnellement je doute que 259 scientifiques de 39 pays ont travaillés là dessus, car même un prof de seconde en ZEP vous diras que c’est parfaitement faux de tracer une droite partant de 2000 à 2100, en se basant sur la droite de 1980 à 2000… et non, venez pas me dire « n’importe quoi, ces valeurs ont étés obtenus par calculs », car s’il y a bien un point sur le quel tout le monde s’accorde, pro et contre, c’est qu’il est impossible de prédire l’avenir, compte tenu du nombre infini de paramètres à prendre en compte. Source? g pa ke sa a foutre. rencénié vs.

    1. Parvenir à amalgamer prévisions météorologiques et étude du climat prouve simplement que tu es complètement à côté de la plaque et aussi informé qu’un gosse de 5 ans.
      Bravo pour cette démonstration risible !

  6. Pourtant on dit que les glaces et glaciers fondent de manière spectaculaire et que leaux montent. Il semble que ces phénomènes, factuels, soient mesurés. Ce qui a tendance à me laisser croire qu’effectivement la température monte bel et bien. Je fais erreur ?

    1. Oui et alors, c’est comme ça depuis 2000 ans. C’est pas pour autant que l’homme est responsable. C’est un cycle imprévisibles qu’aucun scientifiques n’est en mesure de modéliser correctement. Azerty a raison en ce sens.
      La plupart d’entre vous, n’êtes qu’une bande d’ignares stupides incapables d’avoir un jugement critique sur quoique ce soit. C’est pitoyable, et même si vous le vouliez vous êtes tous tellement débiles que vous ne pourriez avoir assez de reculs pour vous en rendre compte. Personnellement, moi je m’en fou, heureusement je ne suis pas l’un de vous. Heureux sont les ignorants. Rien que le fait de ne pas chercher à prouver le contraire et à accepter la thèse telle quelle, démontre et discrédite tout les ramassis de conneries d’arguments à deux balles et banal sans la moindre jugeote.

      1. J’ai déjà parcouru le rapport du GIEC, ce qui n’est clairement pas ton cas.
        J’ai déjà vu le ridicule des arguments des sceptiques et amateurs de conspiration gouvernementale qui se croient très malins en alignant des arguments ridicules et qui citent toujours des vidéos ou des sites complètement stupides comme preuves.
        Je vois tes arguments et ton niveau orthographique qui démontre une éducation bâclée et je sais que tu es un guignol !

        1. Non mais il n’y a aucune conspiration, c’est toi qui utilise des arguments de merdes là. C’est du bon sens. Après, je me fiche que tu ne sois pas capable d’intégrer ce que je dis, je n’y peux rien si tu es pauvre d’esprit et que ton niveau de réflexion se cantonne à de telles banalités, niveau 0 de l’intellect. Continue de « parcourir » le rapport du GIEC, ça t’occupera et t’évitera de venir te ridiculiser.
          Relis toi, ton orthographe n’est pas impeccable.
          Je n’ai rien d’autre à ajouter pour quelqu’un d’aussi limité que toi à ceci près. D’autant plus qu’à aucun moment je ne cite de sites webs ou de vidéos. Si tu regardes plus haut, tu verras que j’ai participé à des conférences pour la thèse et l’antithèse. Donc, contrairement à toi, je ne viens dire que j’ai raison ici, mais puisque tu ne comprends pas, je vais te l’expliquer si jamais ce n’est pas d’un niveau trop élevé pour toi. Ce que je dis c’est que, dire que l’Homme est responsable du réchauffement climatique est peut-être vrai, mais qu’en aucun un scientifique sérieux viendra te dire, j’ai la preuve que l’Homme est responsable du réchauffement climatique. Si tu savais ce que le GIEC était, tu saurais que ce ne sont qu’une bande d’idiots qui se sont rendus compte qu’ils racontaient de la merde, mais qui persistent au lieu d’avouer que leur travail depuis 30 ans est parfaitement obsolète. La crédibilité, c’est tout. Et toi, il vaudrait mieux que cette notion te soit étrangère avant que l’envie de te passer la corde autour du coup, ne te prenne.

        2. Bah, avec ton argumentation digne d’un témoin de Jehova qui réfute la théorie de l’évolution, tu ne prouves qu’une chose, soit tu es un troll sans intérêt, soit tu es un ignorant qui ignore ce qu’est le GIEC, leur méthodologie et le contenu de leurs rapports.
          Donc comme pour les témoins de Jehova, il faut se contenter d’un sourire moqueur avant de refermer la porte.
          :)
          Clac !

        3. Nan mais sérieux, c’est toi qui vient parler de trolling avec tes phrases bidons sans argumentaire. La plus grosse blague du siècle c’est toi. Si quelqu’un devait sourire ce serait moi. Cependant, tu me fais pitié plus qu’autre chose, la tristesse m’envahie.
          Explique moi donc ce qu’est le GIEC alors Mr l’expert.
          Rien que d’un point factuelle, il n’est pas nécessaire d’être Einsten pour comprendre en lisant le rapport du GIEC que leur données sont insuffisantes, les modèles de simulations plus qu’incomplet pour coller à la complexité des phénomènes de réchauffement climatiques et même du climat en général.
          Il faut regarder et placer les choses dans leur contexte. Même si le climat se réchauffe, ce que le rapport du GIEC montre très bien et c’est un fait, il n’est pas envisageable de conclure que l’Homme en est responsable. Mais peut-être est ce le cas. Cela dit, notre civilisation est trop jeune pour tout comprendre si on se place à l’échelle de temps de la Terre qui a connu des changements climatiques bien avant notre arrivée. Il a été démontré que des cycles de hausse et de baisse de la température ont eu lieu avant et pendant notre ère. Ce réchauffement actuel est en rien différent de ce qui c’est déjà passé. Ce n’est pas anormale. La face de la planète a changé et changera indépendamment de la volonté de l’Homme. Le principal acteur reste l’activité du soleil (à savoir les radiations électromagnétiques) et la trajectoire de la Terre par rapport à celui-ci ainsi que son degrés d’inclinaison au fur et à mesure de ses révolutions. De plus, la puissance du bouclier magnétique de la Terre varie et aurait tendance à baisser. Cf, le déplacement des pôles magnétiques. Bref, cela n’empêche pas que nous les Hommes devons réagir, responsable ou pas. Après, « It’s Lobby’s matter ». Entre ce qu’on est capable de réaliser, et ce qu’on réalise pour des raisons de gros sous… C’est une autre Histoire. A chacun sa conclusion, la vérité n’est que trop un question de point de vue alors qu’elle devrait être factuelle. A te lire.

        4. Le GIEC n’apporte aucune vérité, rien qu’une probabilité de la responsabilité humaine. Mais la populace ne retient que les titres qu’elle lit dans la presse poubelle qui ne cherche plus à informer depuis longtemps.
          Le GIEC ne réalise aucune étude, le GIEC travaille sur des études réalisées dans le monde entier.
          Le climat des précédents siècles et des précédents millénaires peut être étudié, est étudié, et les seules constatations qu’on en retire est que les variations de températures – même si, pour ceux qui mélangent météo et climat, l’écart de température paraît minime – sont trop rapides pour être normales et sans équivalent connu dans l’histoire terrestre (tout comme le rythme actuel d’extinction des espèces animales, mais on s’égare…).
          Aussi dingue que ça puisse paraître, les climatologues ont entendu parler du soleil (si, si) et de son influence sur le climat. On raconte même qu’ils tiennent compte de ce paramètre. C’est fou !
          Entendre encore aujourd’hui « oui mais par le passé, c’est déjà arrivé… soleil… blablabla… » prouve que les gens comme toi ne s’informent jamais et répètent n’importe quelle idiotie lue sur internet.
          Le changement climatique et, de plus en plus, la responsabilité humaine dans ce réchauffement est à l’origine d’un très large consensus scientifique. Un consensus historique, même.
          Et sans surprise, on constate que le pourcentage de scientifiques sceptiques augmente plus le domaine d’expertise de ces scientifiques s’éloignent de la climatologie. Devine pourquoi !
          Le GIEC, après avoir épluché la tonne de documents scientifiques à leur disposition, prépare son rapport en se basant sur divers scénarios, du plus pessimiste au plus optimiste, pour présenter au final un rapport de synthèse ‘neutre’, après l’approbation des différents spécialistes et des gouvernements, ce qui fait bondir d’éminents scientifiques qui considèrent que le GIEC est trop frileux et à la botte des gouvernements.
          Donc, pour résumer, le GIEC nous apprend au fil des ans que la probabilité de la responsabilité humaine est suffisante pour considérer qu’on devrait agir comme si notre responsabilité était avérée.
          Que, selon toutes les études à sa disposition, l’évolution climatique est inquiétante.
          Que selon les différents modèles climatiques, l’Humanité va devoir faire face à des conséquences qu’elle n’est pas prête à gérer.
          Rien de plus !
          Donc, je le répète : il suffit de te lire pour savoir que tu n’as aucune formation scientifique, que tu ne répètes que ce que tu as lu n’importe où, et que tu ne sais pas ce qu’est le GIEC.
          Un guignol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité